Le chômage, M. Hollande et M. Sarkozy - par Jacques Sapir

  • Par arsin
  • Le 12/07/2014
  • Commentaires (0)

Par Jacques Sapir, sur son blogTcho-1Source : données de la DARES

Une analyse fine des statistiques du chômage révèle des tendances tant historiques que structurelles extrêmement importantes. Le chômage connaissait en effet une décrue depuis 2004 jusqu’en 2008. On s’aperçoit que le processus de sa hausse révèle deux et non une seule histoire.

(1) De septembre 2008 à mai 2009, la catégorie « A » des demandeurs d’emplois (personnes sans emploi avec obligation de recherche d’un emploi), augmente de 2,05 millions à 2,5 millions. Cet accroissement se retrouve pour les catégories « D » (demandeurs d’emplois, sans emplois, exemptés de recherche d’emplois) et « B » (personnes travaillant – de 70h par mois). Cette phase de hausse brutale et rapide se poursuit par une phase de stabilisation, qui va de mai 2009 à mai 2010, ou la catégorie « A » ne s’accroît plus que de 0,2 millions. Dans cette phase de stabilisation néanmoins, la catégorie D augmente en proportion par rapport à la catégorie A (de 8,6% à 9,7%), tandis que la catégorie « B » elle s’effondre. Cela traduit à la fois un mécanisme administratif visant à « masquer » la hausse de la catégorie « A » en multipliant les exemptions de recherches d’emploi, et l’effondrement du travail à temps très partiel (- de 70h par mois), ce qui correspond bien au contexte d’une crise aiguë.

Lire la suite sur le blog de Jacques Sapir

austérité Sarkozy Hollande Europe euro France statistiques chômage tendances

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×