Bilan de la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot - par l'UPR

  • Par arsin
  • Le 19/06/2013

Par François Asselineau, sur le site de l'UPR

Commentaire de Pablito Waal : pas de quoi désespérer pour une première expérience électorale. A l'échelle nationale, les 0.25% d'inscrits rassemblés par la candidature de F.Asselineau feraient plus de 100 000 voix, soit une proportion comparable à ce qu'obtint Jacques Cheminade, en nettement plus de temps.  Et ce score serait sans doute même plus important à l'échelle nationale, vu que, comme l'explique Asselineau, le contexte de l'ex-circonscription de J.Cahuzac est en fait assez défavorable à un mouvement récent développé sur Internet. Un plus gros problème sera d'affronter les européennes de 2014, où l'UPR aura, sur sa droite, la concurrence de DLR et du FN.

Villeneuve-sur-Lot

Lors du premier tour de l’élection législative partielle du Lot-et-Garonne, ma candidature (jointe à celle de Régis Chamagne, suppléant) a recueilli 189 voix, soit 0,25% des inscrits et 0,58% des exprimés.

Pour dire la vérité, je suis trop conscient de l’inertie des comportements électoraux pour m’être jamais fait d’illusion sur le fait que nous serions très loin de pouvoir franchir le premier tour. Néanmoins, et comme je l’avais confié aux personnes qui m’ont entouré au cours de cette campagne électorale, j’espérais un résultat aux alentours de 2%. Le résultat final obtenu constitue donc une déception, et peut être ressenti comme un échec. J’en assume bien entendu la responsabilité.

Il convient cependant d’examiner, de façon minutieuse et objective, les conditions et les résultats chiffrés précis de cette élection :

  • pour bien comprendre les raisons de notre résultat, qui, si on le remet en perspective, n’est pas aussi accablant qu’il y paraît et est même porteur d’espoir ;
  • pour bien mesurer les évolutions réelles de l’opinion, qui sont assez différentes de l’impression d’ensemble qu’en donnent les grands médias ;
  • pour en tirer les enseignements nécessaires pour de futures campagnes électorales.

[Les résultats finaux de l'élection du 16 juin 2013 et le rappel des résultats du 1er tour de l'élection législative du 10 juin 2012 sont reportés à la fin de cet article].

Contexte de l'élection

Le choix que nous avons fait de nous porter candidat à cette élection législative partielle a été débattu au sein du Bureau national de l’UPR et approuvé par tous ses membres.

Il nous est apparu que cette candidature serait une bonne occasion :

Lire la suite sur le site de l'UPR

Asselineau UPR FN UMP PS élection UE souverainiste FDG Cahuzac lot villeneuve

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site