Comprendre la non-viabilité de la zone euro (2/5)- par L'Oeil de Brutus

  • Par arsin
  • Le 03/07/2012

Par L'Oeil de Brutus, sur son blog

http://loeildebrutus.over-blog.com


bce


Note de l'ARSIN : Pylome et Therul étant des métaphores de la France et de l'Allemagne, toutes deux membres de l'OTAN, on a bien du mal à imaginer une option militaire de la part de l'Allemagne en réponse à un éventuel protectionnisme français...

Pour accéder à la première partie de cet article : cliquer ici

2ePARTIE

Solution 1 (S1).

Therul et Pylome se conçoivent comme un peuple unit, c'est-à-dire qu’à travers une identité et des valeurs communes, ils s’imaginent un avenir commun. Dans ce cadre, ils conçoivent l’un et l’autre des sacrifices au profit de cet avenir.

Pour cela, Pylome doit commencer par se débarrasser de son oligarchie corrompue et accepter une réforme fiscale et administrative d’ampleur qui conduit tout à chacun à contribuer à l’effort national à hauteur de ses capacités.

Mais paradoxalement, c’est du côté de Therul que l’effort doit être le plus important. Il doit admettre qu’il est nécessaire de mettre fin au mercantilisme vampirique et mortifère à l’égard de son voisin. Pour cela, il doit mettre en place une revalorisation de ses salaires et de sa fiscalité mais surtout il doit accepter, par solidarité, des transferts financiers massifs (et non des crédits) vers Pylome  afin que celui-ci redynamise son économie.

 

Solution 2 (S2).

 Lire la suite sur le blog de l'Oeil de Brutus

euro France Allemagne crise déficit corrompu élites impôt austérité fiscale transferts Union solidarité dévaluation

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site