Comprendre la non-viabilité de la zone euro (5 bis/5) - par L'Oeil de Brutus

  • Par arsin
  • Le 12/07/2012
  • Commentaires (0)

Par L'Oeil de Brutus, sur son blog 

http://loeildebrutus.over-blog.com 

http://www.tetedequenelle.fr/wp-content/uploads/2011/08/debt-spiral-300x300.jpg

Vers une spirale de récession ?

PARTIE 6 [Et oui, la pentalogie a en fait 6 épisodes...)

Pour accéder à la première partie de cet article : cliquer ici 
Pour accéder à la seconde partie de cet article : cliquer ici 
Pour accéder à la troisième partie de cet article : cliquer ici 
Pour accéder à la quatrième partie de cet article : cliquer ici 
Pour accéder à la cinquième partie de cet article : cliquer ici 

Comment éviter S2 (c.à.d. une spirale récessionniste aux moins chez les pays importateurs et démantèlement sans préparation de la zone euro) ?

Il y a encore quelques mois (lire Comment monétiser la dette tout en maîtrisant l’inflation et les déficits), un scénario alternatif aurait pu être envisagé : une monétisation massive – mais contrôlée – des dettes souveraines par la BCE, celle-ci achetant tout ou partie des bons du Trésor des Etats de la zone euro, leur évitant, au prix d’une inflation maîtrisable, la spirale rigueur – explosion de la dette publique. 

Plus le temps passe, plus le niveau d’endettement des Etats grimpe et plus cette possibilité s’éloigne. Il faut dire que le commerce de la dette souveraine est un juteux placement pour les rentiers, à commencer par l’Allemagne qui y voit un bon moyen de financer les retraites de sa population vieillissante. Mais c’est un calcul à courte vue qui s’effondrera avec la réalisation de S2.


La suite sur le blog de L'Oeil de Brutus

France euro Allemagne Union austérité monétisation dette inflation Trésor BCE rentiers

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site