Dans le piège khmer rouge (livre) - par V.A.R.

  • Par arsin
  • Le 03/07/2013
  • Commentaires (0)

Par Valeurs et Actions Républicaines, sur leur site

 

Le piège khmer rouge est le témoignage de la française Laurence Picq mariée à un cadre khmer rouge qui a rejoint naïvement son mari au Cambodge après la victoire de l’angkhar (nom de l'organisation khmer rouge) en 1975. Un récit du côté des bourreaux même si elle se sentira prisonnière jusqu’au bout.

Après des semaines de "rééducation" elle a travaillé des années durant à "B1", le nom de code du "ministère" des affaires étrangères où officiait Ieng Sary, un personnage presque aussi puissant que Pol Pot.

les Khmers rouges, même hauts placés,

vivaient presque aussi mal

que le reste de la population

Première surprise : les Khmers rouges, même hauts placés, vivaient presque aussi mal que le reste de la population. D’extraction rurale ou intellectuelle, ils appliquaient leur « idéal » de paysans soldats voués à l’angkhar qui servait de suprême autorité servie à toutes les sauces.

Mal nourris, mal soignés, vivant dans une collectivité forcée au milieu des ruines de la capitale, les cadres vont et viennent, sont promus ou déchus, suivent des "stages" dans une ambiance faite de paranoïa et de sectarisme extrême. Comme si la guerre n'était pas finie. Rappelons que les bombardements us sur le pays jusqu'en 1975 équivalèrent au total des bombes lancées dans le Pacifique de 1941 à 1945...


Lire la suite sur le site de Valeurs et Actions Républicaines

Cambodge khmer rouge génocide Pol Pot Ieng Sary Vietnam USA bombardement

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site