De la prochaine défaite de la gauche... - par V.A.R.

  • Par arsin
  • Le 30/06/2012
  • Commentaires (0)

Par Valeurs et Actions Républicaines, sur leur site

http://quefaire.e-monsite.com

P.S.. hell !

La résistible éviction de N. Bricq

L'affaire est passée inaperçue mais elle est révélatrice d'une bien curieuse attitude vis-à-vis des puissances d'argent... En effet l'éphémère ministre de l'environnement, Nicole Bricq, aurait été mutée au commerce à cause de sa volonté de réformer le code minier qui fait la part belle aux grosses sociétés du secteur. C'est même Shell qui aurait obtenu son éviction !

Si l'article du Monde dit vrai on peut penser que la gauche de 2012 sera comme celle de 1997, c'est à dire soucieuse de ménager les lobbies de tous poils, quitte à perdre les voix populaires et progressistes.

Hollande veut-il finir comme Jospin ?


L'euro c'est tout pour les banques !

Mais bien sûr il y a plus grave : le mur de l'euro.

En effet, la France et le reste de l'Europe ne sortiront pas du marasme sans sortie de l'euro qui, rappelons-le, est une monnaie trop forte pour presque tous les pays de la zone. Or, Hollande ne souhaite nullement sortir de l'euro ni même reprendre la main sur la BCE qui gère la monnaie contre les peuples.

L'industrie française se décompose à grande vitesse à cause de la non compétitivité dûe à l'euro. Jospin a laissé fermer Vilvorde en 97, Hollande laissera-t-il fermer les usines Peugeot ?

L'Allemagne est en train d'imposer un "saut fédéral" à l'Union et ainsi renforcer son influence politique après avoir décuplé sa puissance économique... Pour garder l'euro les Etats vont, de nouveau, donner des centaines de milliards aux banques qui sont pourtant responsables de la crise. Et tout cela sans contrepartie ! Une nationalisation partielle ou totale des banques auraient été logique... Il n'en sera rien ! Comme aux USA, les lobbies bancaires influencent les gouvernements et ruinent les citoyens !

Le PS a toujours été "européen", c'est à dire pour que la France et ses élus se dépouillent de ses prérogatives afin de créer une Europe forte. Or, cela ne fait que le jeu des lobbies financiers et capitalistes.

Le "volet croissance" proposé par Hollande n'est, comme en Allemagne, qu'une liquidation par étapes des acquis sociaux.

Le nouveau traité européen en gestation bridera définitivement les finances publiques : le projet est de retirer complètement les pouvoirs budgétaires aux élus de la nation. Un recul inédit depuis 1789 !

- - -

Logiquement le chômage va progresser et la société va se déliter davantage...

Impuissant le PS va perdre les prochaines élections, comme Sarkozy ou Jospin avant lui.

le 21 avril 2002...

France Hollande euro banques Nicole Bricq Shell Guyane BCE saut fédéral 1789 Jospin 2002

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×