Dexia et l’économie-casino au (dé)service des collectivités locales - par L'Oeil de Brutus

  • Par arsin
  • Le 21/08/2014

Par L'Oeil de Brutus, sur son blog

Dexia et l’économie-casino au (dé)service des collectivités locales

Commentaire : lorsque l'on parle de taux (comme l'Euribor, taux interbancaire de référence européen), il faut toujours préciser de quel horizon temporel il s'agit... Cela manque un peu à ce court article.

L’ensemble des faits relatés ci-après sont extraits de La Caste cannibale de Sophie Coignard et Romain Gubert (Albin Michel 2013).

Comme de nombreuses autres collectivités, Saint-Cast-le-Guildo (Côtés d’Armor, 3 400 habitants) s’est vu offrir, par Dexia, des prêts absolument incompréhensibles du profane.

Cela a commencé en 2004 avec « TIPTOP EURO » (!), un prêt fixe à 4,64% si l’EURIBOR est inférieure à 5,50% et à la moyenne de celui-ci sur les 12 derniers mois plus 0,15% s’il dépasse ce seuil. Tout juste un an plus tard, Dexia revient à Saint-Cast pour remplacer TIPTOP EURO par EUROTECH, celui-ci indexé sur la différence entre l’EURIBOR et le TEC10 (l’indice moyen des rendements des bons du Trésor français à 10 ans).

Coignard Gubert spéculation taux commune Dexia euribor court long

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site