américain

Hollande débarque... - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

Commentaire de Pablito Waal : tout n'est pas parfait dans cet article - pourtant fort utile. Descartes dit que les conscrits n'ont pas vraiment de culpabilité quand ils se battent pour une mauvaise cause; ils ont au moins la responsabilité de penser à déserter. De plus, le soutien (passif) des Américains à Hitler tant qu'il gagnait la guerre sur le front Est est une idée vraiment discutable : le prêt-bail accordé à l'URSS dès la fin de 1941 ne cadre pas vraiment avec cette supposition, et il n'aurait pas été dans l'intérêt de Washington d'avoir une Allemagne victorieuse et toute-puissante en Europe puis Eurasie, alors que les américains combattaient le Japon.

Plus laids que les euros : les Francs-AMGOT, heureusement jamais entrés en vigueur

« Les peuples qui oublient leur passé sont condamnés à le revivre », disait Ghandi. Ce que le sage hindou a omis c’est d’indiquer le sort des peuples qui, sous prétexte de maintenir vivante la mémoire, transforment leur histoire suivant les canons hollywoodiens jusqu’à en faire une présentation digne d’un film de Walt Disney. Voilà les réflexions qui m’ont assailli en regardant les reportages des cérémonies du 70ème anniversaire du débarquement anglo-américain sur les plages normandes.

Le débarquement de Normandie fait partie des épisodes de la IIème guerre mondiale les plus mythifiés. Du « jour le plus long » à « il faut sauver le soldat Bryan », Hollywood a prêté sa plume et sa caméra complaisante au mythe, ce même mythe qu’on retrouve dans la bouche de notre président. Celui du « bon » GI sacrifiant sa vie pour « libérer l’Europe », celui d’une bataille titanesque qui aurait « décidé du sort du continent », et ainsi de suite. Nous sommes supposés être éternellement reconnaissants à ces soldats qui sont venus nous libérer. Mais cette image d’Epinal occulte un certain nombre de vérités qu’il faut connaître si l’on veut comprendre la suite. Alors, on va essayer de rétablir ces vérités.

Lire la suite

La vague anglolâtre se brisera sur les rochers (II) - l'idéologie du tout-anglais

(suite du précédent)

http://image.toutlecine.com/photos/s/c/i/scipion-l-africain-1937-05-g.jpg

Le cavalier solitaire, homme nouveau de la globishophonie

Le pseudo-réalisme anglolâtre

                Comme dit plus haut, ce ne sont pas les étudiants de première année de faculté qui devront composer en grand-breton, ne serait-ce que parce que cela ferait chuter leur taux de réussite déjà modeste. Le soutien d’une partie du monde universitaire au projet de loi et à son article anglophile concerne surtout des chercheurs, certains de niveau international (comme le médaillé Fields Cédric Villani, ou le nobélisé Serge Haroche). A des niveaux plus communs, des doctorants ont parfois argumenté en faveur de la ministre en pointant du doigt l’absurde nécessité toubonnesque de devoir rédiger en français l’un des exemplaires de leur travail de fin d’étude, et ce alors même que leur jury ou collaborateurs de recherche conversent avec eux en globish. A leurs doléances s’ajoutent le niveau réputé médiocre de l’élocution des chercheurs français dans les colloques internationaux (dont la langue usuelle n’a pas besoin d’être précisée), ou encore leur faible capacité à rédiger des articles scientifiques dans la seule langue acceptée par les revues à comités de lectures de rang international.

Lire la suite

La vague anglolâtre se brisera sur les rochers (I) - l'éducation, domaine régalien

http://infos.fncv.com/public/2010/education-nationale-lecon-morale-ecole-fernandel.jpg

Le vote de la loi Fioraso par l’Assemblée Nationale ne sera pas une date capitale dans l’histoire, ni celle de la France, ni celle de la francophonie. Ce point de vue tranche sans doute avec la passion qui a gagné le débat sur le projet concernant l’Enseignement Supérieur et la Recherche, rebaptisé du nom de son auteure principale.

La loi Toubon avait garanti le monopole du français comme langue de l’enseignement, pour les cours, les soutenances, les mémoires et thèses, en ne tolérant comme exceptions que les cas où un enseignant étranger venait à professer en France,  ou pour les établissements spécifiquement destinés à l’accueil d’étudiants d’autres contrées.

C’était trop peu « attractif » pour certains de nos gouvernants, qui à l’instar de la ministre, craignent qu’on finisse par ne plus discuter de Proust que par tablées de cinq francophones esseulés. Pour ceux-là, le fait que les thésards dussent soutenir dans une langue qui n’est pas celle « de la recherche internationale » est une source de honte, tout comme  la maladresse de leurs collègues en globish…pardon, anglais.

Lire la suite

La vague anglolâtre se brisera sur les rochers (préambule) - points de vue sur la loi "Fioraso"

Le projet de loi ESR, dit "loi Fioraso", vient d'être voté par l'Assemblée Nationale. Cette loi, ainsi que les articles suivants que je vous invite à lire, posent à la fois la question de la langue et celle de l'éducation. Des tribunes sur ces sujets sont à venir prochainement.

http://www.musicalanscape.fr/images/musique/feuillesmortes243599.jpg

Le vent de l'Histoire balaiera les feuilles mortes...

Fuck you Libé ! - par Edgar

Should we read the Clèves Princess ? - par Descartes

Halte au tout-anglais dans les universités - par l'Association pour une Constituante

Projet de loi Fioraso : un projet de loi ultra-libéral, un projet de précarisation, un projet de destruction de la langue française - par le C.O.U.R.R.I.E.L

Lire la suite

Merci Mr. Haroche ! - par Nationaliste Jacobin

Par Nationaliste Jacobin, sur son blog

http://blog-nationaliste.blog4ever.com

Pour une fois, il m’est donné de commenter une bonne nouvelle : le prix Nobel de Physique 2012 est attribué à un chercheur français, M. Serge Haroche. Il le partagera avec un Américain, mais cela ne réduit en rien le mérite de notre compatriote. Je ne suis pas un spécialiste, donc je me bornerai à retranscrire ce que j’ai lu dans un article. M. Haroche est présenté comme un « spécialiste d’optique quantique » dont les recherches « ouvrent la voie à des ordinateurs surpuissants et des horloges d’une précision extrême ». Ses expériences ont porté sur le comportement des photons (particules de lumière, si j’ai bonne mémoire), et notamment sur leur passage « d’un état atypique du monde quantique, régissant l’infiniment petit, à un état correspondant parfaitement à la physique classique ». Ne m’en demandez pas plus. Si un jour j’ai le temps, je tâcherai d’approfondir la question.

Lire la suite

Retour sur l'actualité - par Tomgu

Par Tomgu, sur son blog

http://lactualite.over-blog.com

http://thecorner.typepad.com/photos/uncategorized/deception.jpg

Une des plus grandes leçons, que vous devez apprendre au plus tôt, est que lorsque le marteau tombe, vous ne voulez pas ressembler à un clou.

Période de révisions oblige, votre serviteur se fait plus rare sur ce blog. Voila pourquoi une petite revue de quelques évènements marquants intervenus ces derniers jours ne me semble pas superflue.

 

- SMIC : une pichenette à défaut d'un vrai coup de pouce

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×