civilisation

28 Juin 2014 – Il y a 100 ans, l’attentat de Sarajevo entraînant l’Europe dans la 1ère Guerre mondiale. Quelles leçons en tirer ? - par l'UPR

Par l'UPR, sur son site

Commentaire de Pablito Waal : cet article de François Asselineau est très contestable sur ses conclusions et comparaisons entre la situation de 1914 et l'actualité. Mais la critique de "l'UE qui nous protège des guerres" est valable.

10340142 740338812671158 5768502130060583598 n 28 Juin 2014   Il y a 100 ans, lattentat de Sarajevo entraînant lEurope dans la 1ère Guerre mondiale. Quelles leçons en tirer ?

Alors que la voiture de François-Ferdinand est immobilisé, un terroriste surgi de la foule saisit l’occasion qui lui est ainsi offerte pour tirer presque à bout portant deux coups de revolver sur les deux conjoints. Ce dessin est extrait du journal français  » Le Petit Journal » daté du 12 juillet 1914.

Il y a 100 ans jour pour jour – le 28 juin 1914 -, le nationaliste serbe de Bosnie Gavrilo Princip assassinait à Sarajevo (Bosnie) l’héritier de l’Empire austro-hongrois, l’archiduc d’Autriche François-Ferdinand ( de son vrai nom Franz Ferdinand von Österreich-Este ), et son épouse Sophie Chotek de Chotkowa et Woguin, duchesse de Hohenberg.

Même si cet assassinat ne fut évidemment pas la seule raison du conflit qui allait embraser l’Europe, il n’en fut pas moins l’élément déclencheur de la Première Guerre mondiale.

Lire la suite

Hobbes 1 - Rousseau 0 - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

Thomas Hobbes, 1588-1679

Lorsque j’étais enfant vivait dans notre immeuble, dans un appartement du rez-de-chaussée un immigré républicain espagnol qui était ami de mes parents. Je l’appelait « oncle Ramon », et il me régalait de ses souvenirs de combattant de la guerre d’Espagne. Combien de fois j’ai entendu ce vieil anarchiste m’expliquer que tout le mal du monde venait des patrons, des généraux, des juges, des flics et des curés. « Tu comprends » - me disait-il – « s’il n’y avait pas tous ces corbeaux, les hommes seraient libres et construiraient un monde fraternel ». Une vision légèrement plus idéaliste que celle de mon père, qui professait avec un pessimisme très juif que « l’homme est peut-être naturellement bon, mais qu’il est encore meilleur quand on le surveille »

Lire la suite

Effondrement en 2100 ? - par V.A.R.

Par Valeurs et Actions Républicaines, sur leur site

http://quefaire.e-monsite.com


Un article peu réjouissant...mais rappelons-nous une chose : nous, les humains, ne sommes ni les dinosaures, ni les mammouths. Nous sommes capables d'évoluer, de modifier nos comportements, de devenir plus efficaces et économes, grâce à la technologie et non pas à cause d'elle, et de nous adapter à des situations extrêmes, de modifier voire bonifier notre environnement. Et n'oublions pas que, dans le cas de cet article, nous sommes dans le royaume des hypothèses.

 

Bientôt notre tour ?

Un article de la revue Nature intitulé "Approaching a state-shift in Earth’s biosphere" a fait l'effet d'une petite bombe dans la communauté scientifique en prédisant une fin imminente à notre planète. Cette fatalité aurait lieu d'ici l'année 2100 et serait due à l'emballement des changements radicaux des écosystèmes et du climat de la Terre.

Lire la suite

Choc des civilisations et usure financière - par le Cercle des Volontaires

Par Plethon, sur le site du Cercle des Volontaires

http://cercledesvolontaires.wordpress.com

Pourquoi, dans une période de délabrement économique, fait-on l’objet de tensions entre pays ?

Ne serait-il pas plus judicieux de joindre nos efforts pour résoudre les problèmes des uns et des autres ?

Aujourd’hui, le monde des dirigeants est fortement influencé par la doctrine dite du “Choc des Civilisations” qui est venue se substituer à la doctrine de la “Guerre Froide”. Inspirée par le défunt Samuel Huntington, la doctrine du choc des civilisations divise le monde en zone géographique et culturelles (Sino-Russe, Inde, monde musulman, Amériques, Europe) qui, d’après lui, sont et seront amenées à entrer en conflit pour assurer leur survie. Cette doctrine à été sous George Bush, George Bush fils, et maintenant sous Obama, la ligne directrice qui détermine la politique extérieure des USA, et donc de l’Occident.

Au travers de l’Histoire nous essayerons de comprendre à quelles fins une telle politique peut-elle servir, et quels sont les risques qu’elle fait peser sur la société.

Lire la suite

La communauté ou le cauchemar du Système - par Boreas

Par Zentropa, repris sur le blog de Boreas

http://verslarevolution.hautetfort.com

Commentaire de Pablito Waal : Cet article est intéressant en ce qu'il présente la théorie du retrait de la civilisation, qui n'est pas sans lien avec les bases autonomes durables dont parle Michel Drac. Pour ma part, cette idée me rappelle le premier volet de la trilogie Matrix, qui montre deux façons de résister à un système : en travaillant en son sein (Néo) ou en s'en excluant pour recréer son entité idéale, si réduite soit-elle (dans Matrix, c'est l'enclave de Sion). Ceux qui ont vu la trilogie savent qu'au moins une de ces deux voies, seule, ne peut fonctionner.

Avis aux éventuels boutonneux-flics de l'antifââââscisme : nous n'avons aucun lien avec Zentropa. Mais nous sommes, par définition, ouverts à la discussion sur les idées.

Jan%20Brueghel%20le%20Vieux%20-%20Entr%C3%A9e%20de%20village%20avec%20march%C3%A9%20aux%20bestiaux%20%281612%29.jpg

 

« L’atomisation sociétale, l’anomie sociale, la guerre de tous contre tous et l’extrême individualisation égoïsto-nombriliste des existences contemporaines ne sont pas des "dommages collatéraux" de la  société capitalisto-marchande, les  symptômes de maux superficiels qui pourraient être guéris par des "ajustements" du système, ce sont tout au contraire le substrat, la matière première et le carburant du monde libéral.

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×