contrôle

Un aveu - par Jacques Sapir

Par Jacques Sapir, sur son blog

Croissance depuis 2000 (indice 100)

 Growth

Une nouvelle est passée quasiment inaperçue vendredi dernier, c’est l’annonce faite par le gouverneur de la Banque centrale des Pays-Bas, M. Klaas Knot, que son institution avait préparé un « plan d’urgence » (a contingency plan) pour une sortie de l’Euro en 2012. Cette nouvelle n’a rien d’étonnant, et elle confirme ce que l’on sait de diverses sources. Les différentes Banques centrales des pays de la zone Euro, et même les Ministères des Finances, travaillent sur des scénarii d’explosion ou de sortie de l’Euro depuis au moins le printemps 2011.

Lire la suite

Union bancaire : la victoire par KO de Berlin - par Laurent Pinsolle

Par Laurent Pinsolle, sur son blog

L’accord sur l’union bancaire auxquels sont parvenus les 27 hier n’est en aucun cas historique. D’abord, il ne résoud pas grand chose avec son fond ridicule de 55 milliards. Mais en plus, il consacre la toute-puissance de Berlin, qui y trouve un moyen de défaire en partie ce qui avait été fait avec le MES.
L’Allemagne obtient tout ce qu’elle veut

Il est assez étonnant que cela ne soit pas tellement souligné dans l’analyse médiatique de l’accord trouvé par les ministres de l’économie des 27 mercredi. Dans le détail, les membres de l’Union Européenne, après s’être mis d’accord pour faire de la BCE l’instance de régulation des grandes banques de la région,  se sont accordés sur des règles communes pour renflouer ou liquider les banques européennes qui en auraient le besoin. L’Allemagne a bien protégé ses intérêts en obtenant que le seuil retenu pour la supervision des banques épargne ses caisses d’épargne régionales, qui financent l’industrie.

Lire la suite

Plus républicain que moi, tu meurs ! - par l'Association pour une Constituante

Par André Bellon, sur le site de l'Association pour une Constituante

À entendre les déclarations et les réformes engagées par les gouvernements successifs pour améliorer le fonctionnement de la République et valoriser ses principes, on se demande si la perfection n’est pas proche.

Les étapes vers cette perfection se sont enchainées depuis au moins 20 ans, tendant à prouver au moins que la situation antérieure posait quelques problèmes. Rappelons la réforme du quinquennat par Jospin en 2000 suivie de l’inversion du calendrier, les modifications constitutionnelles de Sarkozy en 2008, la Commission Jospin à nouveau en 2012. Ce sont aujourd’hui les modifications prévues quant au rôle des élus, censés devenir supermoraux grâce à la volonté de la Présidence.

Lire la suite

Le contrôle et l’influence des parlements nationaux sur les décisions européennes - par Magali Pernin

Par Magali Pernin, sur son site

AssemblŽe Nationale Europe

Au printemps dernier, le Parlement européen a commandé une étude aux instituts « Notre Europe » et « TEPSA » consacrée au « contrôle démocratique et parlementaires du Conseil européen et des sommets de la zone euro ».
Cette étude, uniquement disponible en anglais, a été présentée le 25 mars dernier à Bruxelles. Le député français Christophe Caresche était présent.

Le think-tank Notre Europe a cependant rédigé trois notes sur le sujet nous permettant de prendre connaissance des résultats de cette étude.

Contrôle parlementaire des décisions européennes: une hétérogénéité "naturelle et dommageable"

Au sujet de la participation à la définition des programmes budgétaires transmis à la Commission européenne, la note reconnait que « les parlements ne disposent pas tous des mêmes moyens pour influencer ces contributions nationales essentielles au processus de coordination".

Lire la suite

Un commissaire européen à l'Assemblée nationale - par Magali Pernin

Par Magali Pernin, sur Contre la Cour

http://contrelacour.over-blog.fr/

reding.jpg

C'était le 15 octobre dernier et c'était une première.

 

A l'occasion d'un débat spécial « sur la prise en compte des orientations budgétaires européennes par le projet de loi de finances », l'Assemblée nationale réunissait Madame Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne et trois présidents de Commission du Parlement européen:
- Madame Pervenche Bérès, présidente de la Commission de l'emploi et des affaires sociales
- Monsieur Pablo Zalba Bidegain, vice-président de la Commission économiques et monétaires
- Monsieur Alain Lamassoure, président de la Commission des budgets.

Lire la suite

Devoir de vacances : qui est le cacique aigri ? - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

http://descartes.over-blog.fr

Commentaire de Pablito Waal : pour ma part, rien qu'en ayant rapidement parcouru l'interminable article de Mélenchon, je me demande quel niveau de fanatisme faut-il atteindre pour pondre les nombreuses louanges qui constituent les commentaires, quasiment unanimes, dudit billet.

L'avantage des vacances, c'est qu'on a le temps de lire. Même des choses pour lesquelles on a un peu perdu l'intérêt. J'ai donc fait ce que je n'avais fait depuis longtemps: faire un tour sur le blog de Jean-Luc Mélenchon. Et le moins que je puisse dire, c'est que la lecture de son dernier billet (disponible ici) m'a laissé pantois.

Lire la suite

L'Union européenne contre la démocratie - par Edgar

Par Edgar, sur son blog

http://www.lalettrevolee.net

 

En quelques semaines, Hollande a normalisé la France et renoncé à tout son programme.

Il y aura bien une austérité renforcée, nous sommes juste débarassés de Sarkozy l'agité (certes, ce n'est pas rien).

[Note de l'ARSIN : on vous l'avait dit.]

Lire la suite

L'Europe avant le sommet: les illusions perdues - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

http://descartes.over-blog.fr

 

Une tradition française : se battre pour d'autres intérêts que les siens. Oui, Godwin un jour, Godwin toujours...

"Le cynisme est la fumée qui s'elève lorsqu'on brûle ses illusions"

 

La valse des dirigeants européens avant le sommet de Bruxelles qui commence aujourd'hui ressemble de plus en plus au proverbial poulet sans tête qui continue à courir alors que toute fonction cérébrale a, et pour cause, cessé de l'animer. Comme le poulet décapité, les dirigeants européens agissent par réflexe, répétant des discours vides de sens auxquels plus grand monde ne croît plus. Chaque sommet est bien entendu "décisif", l'engagement à "sauver à tout prix la construction européenne" ne fait pas de doute, l'Europe reste bien entendu "notre avenir"... mais au delà des discours plus ou moins creux, les solutions sont toujours les mêmes.

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×