dette

Sortie de l’Euro et dette publique - par Jacques Sapir

Par Jacques Sapir, sur son blog

Dette nette (milliards d’euros)

 Composition-Dette

Source : INSEE : http://www.insee.fr/fr/indicateurs/ind40/20140331/Dette_2013T4.pdf

Un argument récemment soulevé par les adversaires d’une dissolution de la zone Euro consiste à dire que le retour à des monnaies nationales poserait des problèmes insurmontables quant au financement de la dette française. Ceci se traduirait tant par la nécessité pour la Banque de France de monétiser une large part du stock de dettes existant, entraînant ainsi un risque d’hyperinflation, que par une hausse des taux sur la dette qui viendrait dégrader le solde budgétaire. On notera cependant que ces arguments sont mutuellement exclusifs. Soit la Banque de France doit monétiser « en masse », et par définition cela fera baisser les taux d’intérêts, soit elle ne procède qu’à des monétisations très réduites, qui excluent le risque d’hyperinflation, et alors se posera le problème des taux d’intérêts. Il convient donc d’analyser ce problème en séparant la question de la gestion du stock existant des dettes de son accroissement, et en regardant précisément quelle est la part de ce stock que l’on refinance chaque année.

Lire la suite

Décryptage du manifeste pour une union politique de l’euro - par Magali Pernin

Par Magali Pernin, sur Contre la Cour

Commentaire de Pablito Waal : une bonne critique d'un mauvais manifeste, qui, au passage, n'a réuni que moins de 2000 signatures en une quinzaine de jours. Pas de quoi avoir peur, donc.

drapeau-europeen-interrogatif

En ce moment, les projets et les manifestes appelant à une intégration accrue des pays européens se multiplient. Il faut les lire avec attention et les décrypter avec sérieux.
J’ai commencé hier avec la publication d’un article consacré aux propositions de l’institut Notre Europe. Je continue aujourd’hui avec le Manifeste pour une union politique de l’euro mis en ligne la semaine dernière. Les premiers signataires sont notamment Florence Autret, Daniel Cohen, Guillaume Duval, Thierry Pech, Thomas Piketty, Jean Quatremer et Pierre Rosanvallon (1).
A cette heure, le manifeste a réuni près de 1500 signatures.

La gestion de la crise de l’euro a mis à jour une énorme inadaptation des structures institutionnelles existantes à la monnaie unique et, de ce fait, un immense déficit démocratique. La plupart des décisions, lorsqu’elles n’ont pas été validées par des personnalités non élues issues de la troïka, ont été prises ou négociées dans le huis-clos du Conseil de l’Union européenne.

Lire la suite

De la Grèce à l'Ukraine - par L'Oeil de Brutus

Par l'Oeil de Brutus, sur son blog

DE LA GRECE A L'UKRAINE

GRECE (2010-2014).

Même si ses racines plongent bien avant, la crise grecque démarre effectivement en avril 2010 lorsque le gouvernement grec accepte de se placer sous la tutelle de la Troïka (BCE, Commission européenne, FMI). Les mesure d’austérité et « plans de sauvetage » s’enchaînent alors, plongeant le pays dans un chaos économique sans pour autant parvenir à faire baisser le niveau de l’endettement public. Devant cette « stratégie du choc », une grande partie du peuple grec refuse de plus en plus vertement ce suicide économique et social.

Lire la suite

Les réserves du Tribunal constitutionnel allemand sur le programme de rachat de dette de la BCE - par Magali Pernin

Par Magali Pernin, sur son blog

Résumé de Pablito Waal : les Opérations Monétaires sur Titres (OMT) sont une opération de la Banque Centrale Européenne pour contenir la crise des dettes publiques, en achetant les obligations étatiques. Le Tribunal constitutionnel de Karlsruhe, garant du respect de la loi fondamentale outre-Rhin y compris par rapport aux actes des instances européennes, considère que la BCE risquait d'outrepasser son mandat (qui consiste principalement à assurer la stabilité des prix), car la Banque francfortoise pourrait alors juger de la capacité d'un état à rembourser ses emprunts. Plutôt que de bloquer complètement les OMT, les magistrats allemands ont préféré poser des limites à leur champ d'application.

tribunal-cour-constitutionnel-allemagne

Vendredi, le Tribunal constitutionnel fédéral d’Allemagne (Bundesverfassungsgericht) a rendu une décision relative au programme OMT (Opération monétaire sur titres) de la Banque centrale européenne.

En réalité, il ne s’agit que d’une introduction, le Tribunal de Karlsruhe ayant renvoyé l’interprétation des dispositions litigieuses devant la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE).
Les juges allemands dressent cependant de sérieuses réserves sur la légalité du programme OMT.

Lire la suite

Quand Caroline Fourest et Fiammetta Venner explosent en vol - par Joe Liqueur

Par Joe Liqueur, sur son blog

Caroline Fourest et Fiammetta Venner se démasquent aussi très bien elles-mêmes.

J’achève bientôt la lecture de Marine Le Pen démasquée, un ouvrage que notre petit roquet des bacs à sable idéologiques, j’ai nommé la citoyenne Fourest, a commis et cosigné avec Fiammetta Venner. Sur la forme, souvent confus parce que vite et mal écrit, mais on peut au moins admettre que les développements concernant le fonctionnement du Front national sont assez éclairants, et vont d’ailleurs dans le sens de ce que disent des gens comme François Asselineau ou Laurent Pinsolle (accessoirement je trouve assez piquant de faire ce double rapprochement, peut-être suis-je parfois enclin à une certaine perfidie).

N’empêche : ce que Fourest et Venner ont à dire sur l’économie en général et sur la question de l’euro en particulier, ou sur la géopolitique, ou a fortiori sur la philosophie politique, est pour le moins… inutile, et le mot est faible - mais vraiment, très faible.

Lire la suite

Diagnostics et solutions pour l’Europe : entretien avec Jean-Pierre Chevènement - par Contre la Cour

Par Magali Pernin, sur Contre la Cour

chevenement liiortube

Mercredi 11 décembre, nous avons rencontré Jean-Pierre Chevènement qui a accepté de répondre à nos questions.

Il nous a livré son diagnostic sur les problèmes économiques et sociaux connus par les États européens causés notamment par l’euro, monnaie unique, et par un système institutionnel inadapté.
L’ancien ministre, connu pour son engagement contre le Traité de Maastricht, plaide pour une monnaie commune et pour des institutions européennes plus respectueuses des démocraties nationales.
Nous avons eu également l’occasion d’aborder la question, peu traitée par ailleurs, de la place des Parlements nationaux dans le processus de décision européen.

Lire la suite

Le Mécanisme européen de stabilité en 2013 - par Magali Pernin

Par Magali Pernin, sur Contre la Cour

Dans une rue secondaire, au bout du quartier européen à Luxembourg se trouve un bâtiment blanc à trois étages. Les travaux de la façade sont encore en cours et l’immeuble affiche un sigle discret, visible aux yeux des passants attentifs : ESM. C’est un bâtiment comme les autres, flanqués de bureaux et abritant les principaux établissements financiers mondiaux et des établissements commerciaux. A l’intérieur, cependant, quelque chose de singulier se passe : plus de 100 personnes travaillent à l’une des réalisations les plus impressionnantes des gouvernements européens pendant la crise.

Logo du mécanisme européen de stabilité

Voici comment débute l’excellent article publié par Rui Peres Jorge le 5 décembre dernier dans le Jornal de negocios (Portugal).

La lecture, vivement conseillée, m’a poussée à faire un point sur ce mécanisme méconnu. Il avait largement soulevé inquiétudes et protestations en mars 2011 lors de son adoption par le Parlement français. Depuis, plus personne ne semble s’intéresser à lui alors qu’il manie chaque semaine des milliards d’euros et joue un rôle fondamental dans les plans d’aides européens.

Lire la suite

Le FN ne fera RIEN - par V.A.R.

Par Valeurs & Actions Républicaines, sur leur site

Commentaire de Pablito Waal : on remarquera que, dans l'analyse de V.A.R., contrairement à celles de Descartes, les classes moyennes sont victimes de l'européïsme et des réformes de l'Etat, alors que chez Descartes, ce sont elles qui, par leurs choix en faveur de l'Europe et du libre-échange, pénalisent les classes populaires...

Votez FN, et après ?

Face à la sourde colère populaire le FN semble apparaître comme LE vote de ces millions de braves gens écoeurés.

Certes l'UMPS a un bilan sinistre ! Ni Sarkozy ni Hollande ne veulent rendre à la France son indépendance. Partisans acharnés des traités européens les deux derniers locataires de l'Elysée méprisent souverainement une bonne partie des électeurs. Sortis d'une servilité crasse vis-à-vis des puissances d'argent, ils n'ont pas d'autre politique que celle de suivre la feuille de route dictée à Bruxelles. Ils étaient pour le oui à la constitution européenne en 2005, texte rejeté nettement par les Français.

C'est la prison européenne qui fait gonfler le FN

Lire la suite

Guillaume Duval versus Olivier Delamarche - par le Cercle des Volontaires

Par Cyril Romano et Bigger P, du Cercle des Volontaires

Prenons deux économistes divergents et posons-leur trois questions :

1. Quelles sont les perspectives d’avenir de l’économie française ?

2. La seule solution à la crise est-elle de taxer les citoyens et de faire des réformes à la marge ?

3. La France peut elle compter sur la mondialisation et sur la théorie des vases communicants ?

Lire la suite

Entretien de l'Avant-Garde Economique avec Olivier Berruyer

Voici une interview d'un peu plus d'une heure d'Olivier Berruyer par l'équipe de l'Avant-Garde Economique (site et chaine Youtube).

Le procès de Solférino - par L'Oeil de Brutus

Commentaire de Pablito Waal : le raisonnement qui fonde l'analyse de l'Oeil de Brutus rencontre les mêmes problèmes que je rencontre chez les adversaires de l'austérité. Le premier, c'est que Brutus dit que les gouvernements français ont, depuis 40 ans, fait de la rigueur pendant les crises et du déficit pendant les périodes de croissance. C'est très discutable : Jospin a réduit les déficits pendant le "boom" des années 98-2000, et à l'inverse Sarkozy a fait de généreux déficits (en partie seulement dûs aux sauvetages bancaires et intereuropéens) à partir de 2008. Mais l'essentiel n'est pas là. Il est dans le fait que tous les pays développés connaissent une réduction de la croissance sur le long terme, que ce soit en Europe, Amérique du Nord ou Extrême-Orient. Et ceci est plus profond, plus anciens que les problématiques telles que l'euro, l'émergence des pays à bas coûts de production. Les relances budgétaires n'y changent quasiment rien : ainsi, les USA, avec leurs déficits à 8% du PIB, n'ont eu que 1% de croissance du PIB par tête en 2012... En vouloir absolument aux gouvernements PS-UMP pour ces faits qui les dépassent me semble abusif. En revanche, il est tout à fait clair qu'on puisse leur reprocher de ne pas mettre en place les investissements de long terme qui pourraient changer cette tendance (mais pas avant plusieurs décennies, je le crains...).

Le parti des 170.000 traîtres - par L'Oeil de Brutus

Les shadoks de la rigueur - par L'Oeil de Brutus

Le président des rentiers - par L'Oeil de Brutus

Lire la suite

Rappel sur le Mécanisme Européen de Stabilité - par Lior Chamla

Par Lior Chamla, sur la Théorie du Tout

Une autre vidéo didactique de Lior Chamla, parue il y a quinze mois maintenant, mais qui constitue, en une heure, un bon rattrapage pour ceux qui voudraient se remémorer ce qu'est le Mécanisme Européen de Stabilité...alors que Jacques Sapir nous annonce un défaut grec Juin 2013, voire avant.

Un article beaucoup plus complet sur le MES avait été publié sur la Théorie du Tout en mars 2012.

Debtocracy : suffit-il de dire merde à la dette ?

http://www.riseupfilms.com/uploads/5/5/8/5/5585070/3617619_orig.jpg?116

Commentaire de Pablito Waal : ayant vu ce documentaire en septembre 2012, je vous l'indique pour information et discussion, tout en ayant un avis assez réservé sur son contenu. Ce film a le mérite de soulever publiquement la question du défaut sur les dettes souveraines (hypothèse que les dirigeants politiques n'ont, eux, jamais ignoré). Mais en prenant un exemple fort différent de la Grèce (l'Equateur), et en extrapolant le principe de la "dette odieuse" à des pays où elle ne s'applique pas (les dettes ayant été souscrites par des dirigeants élus...), et surtout en n'abordant pas la question des effets économiques d'un défaut sur les dettes (les années qui suivent ce genre d'actions se passent rarement bien, même s'il y a un redémarrage ensuite), cette oeuvre tombe dans la facilité. Au point de me donner l'impression qu'on me présentait le défaut comme une solution presque "miraculeuse" et "révolutionnaire" (alors qu'il n'y a, historiquement parlant, rien de plus banal qu'un défaut, notamment en Grèce).


[Vidéo] « Dettocratie », le documentaire qui secoue la Grèce… - par Olivier Berruyer

Lire la suite

Ce n'est pas encore la fin du monde pour l'austérité et l'euro - par Contrepoints, Tomgu, Yohann Duval, Laurent Pinsolle

Quelques articles en cette non-apocalypse...Avec des points de vue très divers, hostiles ou partisans de l'austérité ou des relances budgétaires.

Nouriel Roubini [Reprise] Ultime sursis pour l’euro, par Joseph Stiglitz - par Olivier Berruyer
Sujet(s) : Austérité, Euro
http://sancerre.cg18.fr/vinon/fiches/village-eglise/maitre-autel/phMaitreAutel.jpg

Ne sacrifions pas le social sur l’autel du sociétal !  - par Tomgu
Sujet(s) : Austérité, Euro, Protectionnisme
Mariano Rajoy

Et si l'austérité marchait ? - par le journal Contrepoints
Sujet(s) : Austérité, Euro, Protectionnisme
http://www.assetstorage.co.uk/AssetStorageService.svc/GetImageFriendly/721253528/700/700/0/0/1/80/ResizeBestFit/0/PressAssociation/C1E307C79E7C037E2E98647DC29342E7/german-peace-talks-munich.jpg

Chômage : le Munich social continue - par Laurent Pinsolle
Sujet(s) : Austérité, Euro, Protectionnisme

http://www.particip-up.org/images/despotisme.jpg

Europe : l’intégration mène au néolibéralisme et au despotisme - par Laurent Pinsolle
Sujet(s) : Austérité, Euro, Protectionnisme
euros

 



L'Union Européenne, cette prison qui nous coûte cher  - par Yohann Duval
Sujet(s) : Austérité, Euro, Union Européenne
Les relances ne fonctionnent pas à cause des gens !  - par le journal Contrepoints

Sujet(s) : Austérité, Euro, Union Européenne


Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×