éducation

Faites ce que je dis, pas ce que je fais - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

Un billet assez court, mais comme d'habitude sur le blog de Descartes, les commentaires sont passionants.

C dans l'air

C’était ce jeudi dans l’émission « C’est dans l’air ». La discussion a tourné vers l’éternel sujet de l’apprentissage. Avec les discours germanolâtres habituels – normal, Elie Cohen était sur le plateau – sur le thème « tout le monde le sait, tout le monde est d’accord, l’apprentissage est la voie de l’avenir ». Et chaque invité d’y aller de son commentaire sur le thème « en France, les parents continuent à orienter leurs enfants sur la voie de l’enseignement classique, alors que l’apprentissage enseigne un véritable métier ». Et tout le monde de conclure qu’il est essentiel d’élargir l’apprentissage et convaincre les parents.

Lire la suite

Ce que le classement PISA dit de notre système éducatif - par Laurent Pinsolle

Par Laurent Pinsolle, sur son blog

Bien sûr, les classements internationaux n’ont pas tous de la valeur. Certains étant mal faits, d’autres biaisés idéologiquement. Mais l’étude PISA a bonne réputation et ses résultats vont globalement dans le sens de ce que l’on ressent. Les résultats de la France sont mauvais, mais moins que certains ne le disent.
Une situation très médiocre stabilisée
Bien sûr, la France perd trois rangs dans le classement en mathématiques, reculant à la 25ème place. Mais outre le fait qu’il y ait 65 pays classés, notre score est stable, la glissade ayant eu lieu de 2000 à 2006. Sur le seul périmètre des pays de l’OCDE, nous pointons en 18ème place sur 34. Bien sûr, ce n’est pas glorieux, d’autant plus que la France avait une bien meilleure position en mathématiques dans le passé, mais nous sommes devant les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l’Espagne ou l’Italie. En revanche, il faut noter que l’Allemagne fait un grand bon en avant et nous dépasse nettement.

Lire la suite

Dmitry Orlov : la société américaine est moins préparée à l'effondrement que celle de l'ex-URSS

Par Dmitry Orlov, repris sur le site d'Olivier Berruyer

Combler le retard d'effondrement, par Dmitry Orlov

Commentaire de Pablito Waal : on peut ne pas approuver la prophétie d'effondrement de l'économie américaine que fait D.Orlov. D'ailleurs, ses articles datent de 2005-2006, et le sommet de la production de gaz qu'il annonce semble contrecarré par les gazs de schistes. Mais son analyse des sociétés soviétique et américaine, et surtout de leur aptitude à survivre à l'effondrement économique, vaut le détour, surtout pour ceux de ma génération (et plus encore mes cadets) qui n'ont pu connaître l'URSS.

Combler le retar d'effondrement, par Dmitry Orlov - sur le site d'Olivier Berruyer

Leçons post-soviétiques pour un siècle post-américain - sur le site d'Olivier Berruyer

Lire la suite

L'école où on ne redoublera plus d'efforts - article de l'Oeil de Brutus


Commentaire de Pablito Waal : L'arsin.fr étant un site de débat, il est de notre devoir de préciser que l'article de Brutus s'inscrit dans une polémique assez ancienne. Les partisans de l'abolition du redoublement exhibent souvent des études prouvant que des enfants qui ne redoublent pas s'en sortent mieux que ceux à qui on a fait prendre une ou plusieurs années supplémentaires. Encore faut-il être sûr que les enfants comparés étaient bien comparables (les enfants non-redoublants n'avaient-ils pas déjà des connaissances plus solides que les redoublants?), et il faut aussi prendre en compte l'effet démotivateur que l'absence de redoublement peut avoir sur les élèves en général. Pour les positions anti-redoublement, voir ici ou .


Le redoublement en question

Suppression du redoublement : cassons le thermomètre, nous n'aurons plus de température - par L'Oeil de Brutus

Dans une relative indifférence, l’Assemblée nationale vient de voter la quasi suppression du redoublement scolaire. On relèvera au passage la très molle opposition de la droite décomplexée (UMP) à ce texte présenté par la droite complexée (PS), confirmant ainsi bien leur convergence idéologique.

Plutôt que de s’intéresser aux causes de ces redoublements (méthodes d’enseignement, moyens alloués, autorité professorale – notamment vis-à-vis des parents, dégradations des situations socio-familiales des enfants, etc.), on décide donc de se débarrasser du thermomètre. Ainsi, l’éducation nationale n’aura plus de température et l’on pourra voire les enfants en difficultés accumuler leurs retards et leur mal-être de classe en classe. Avec cette mesure, conjuguée à la suppression des notes, il sera donc possible de poursuivre son cursus scolaire sans absolument aucun lien avec les apprentissages requis. Si on poursuit la logique jusqu’au bout, la France pourra ainsi s’enorgueillir d’ingénieurs incapables de faire une addition ou de professeurs de lettres analphabètes[i]. Et surtout, pire encore, de citoyens qui n’ont aucune conscience de ce qu’est la Cité. Le retour à l’état de nature tant chéris par ces post-rousseauistes libertaires et/ou libertariens.

Lire la suite

Le projet local de Tomgu (suite)

La suite des aventures de Tomgu en démocratie locale.

Commentaire de Pablito Waal : la rédaction d'un programme personnel, même quand on est un militant "de base", est souvent une expérience personnelle enrichissante, surtout quand elle prépare l'action...à condition de garder en mémoire qu'un programme est avant tout une boussole pour les choix à faire dans un monde que l'on découvre juste, et certainement pas un plan qui se mettra en oeuvre de A à Z.

http://chezvicky.be/files/2009/07/suggestion-3-suisses.jpg

Mon projet pour Pont-de-Claix : l'Education - par Tomgu

Mon projet pour Pont-de-Claix : Démocratie participative - par Tomgu

Mon projet pour Pont-de-Claix : Solidarité - par Tomgu

Mon projet pour Pont-de-Claix : Environnement - par Tomgu

Lire la suite

Lettre au ministre de l'Education Nationale - par l'Association pour une Constituante

Par André Fontaine, sur le site de l'Association pour une Constituante

http://pouruneconstituante.fr/

Commentaire de Pablito Waal : je publie cette tribune sans partager l'avis de l'auteur sur l'informatique, qui me semble être, contrairement à ce qu'il dit, un des efforts les plus impressionnants de l'humanité pour essayer de répliquer sa propre pensée...

Monsieur le Ministre,

Le passé n’est jamais mort, il n’est même pas passé (Faulkner)

 

Lire la suite

Ecole : Hollande cède aux pédagogistes - par Tomgu

Par Tomgu, sur son blog

http://lactualite.over-blog.com

Hier, François Hollande a prononcé un discours sur l'école à la Sorbonne. Celui-ci a ainsi présenté sa feuille de route suite au rapport rendu vendredi par le comité de pilotage de la concertation sur l'école.

En voici les grandes annonces :

Lire la suite

Sur la propagande néolibérale - par L'Oeil de Brutus

Par L'Oeil de Brutus, sur son blog

http://loeildebrutus.over-blog.com

Commentaire de Pablito Waal : L'Oeil de Brutus, dans la dernière note de l'article, fait référence à un article du Monde où un philosophe explique que le ratio dépenses publiques/PIB n'est pas un indicateur pertinent, car le PIB n'est pas une somme des dépenses faites par les agents économiques (privés ou publics) dans un pays (somme beaucoup plus élevée que le PIB), mais une somme des valeurs ajoutée. Ce n'est pas une raison pour rejeter cette observation des dépenses publiques et de les comparer à une grandeur économique, le PIB ou une autre. Car un fort niveau de dépenses publiques signifie qu'à un moment ou un autre, et plutôt fréquemment, par l'impôt ou par l'emprunt, la monnaie circulant dans le pays passe entre les mains du secteur public, et donc que cela fait une marge de manoeuvre en moins pour les agents non étatiques.

pravda-copie-1.jpg

Le 5 août 2012, Le Cercle des libéraux mettait en ligne une interview de Guy Millière, l’un des chefs de file français du courant ultralibéral et néoconservateurs[i]. Le Paul Wolfowitz français en quelques sortes (Guy Millière a soutenu Geroges W. Bush lors des présidentielles américaines de 2000 et 2004 et s’est prononcé en faveur de la guerre en Irak[ii]). Cette interview est une pure illustration de propagande néolibérale, à faire pâlir d’envie Goebbels ou La Pravda de la grande époque soviétique.!

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×