Empire

L’Allemagne tient le continent européen - par Emmanuel Todd

Par Emmanuel Todd, sur le site d'Olivier Berruyer

Cette carte montre le nouvel empire allemand tel qu’il est, selon vous. On voit la place centrale de l’Allemagne face à ses différents satellites, ou à ceux, comme vous le dites très bien, en état de servitude volontaire. Qu’évoque cette carte pour vous ? 

Je voudrais qu’elle aide à prendre conscience du fait que l’Europe a changé de nature et qu’elle évoque non seulement le présent mais aussi un futur possible très proche. Les cartes que fournit généralement la Communauté européenne sont des cartes à prétention égalitaire et qui ne parlent plus de la réalité. Ici, c’est une sorte de première tentative d’organisation visuelle de la réalité nouvelle de l’Europe. Elle aide à prendre conscience du caractère central de l’Allemagne et de la façon dont elle tient le continent européen. La première chose que tente de dire cette carte, c’est qu’il existe un espace informel plus grand que l’Allemagne elle-même, « l’espace allemand direct », et qui contient des pays dont les économies ont un niveau de dépendance à l’Allemagne quasi absolu.

Lire la suite

28 Juin 2014 – Il y a 100 ans, l’attentat de Sarajevo entraînant l’Europe dans la 1ère Guerre mondiale. Quelles leçons en tirer ? - par l'UPR

Par l'UPR, sur son site

Commentaire de Pablito Waal : cet article de François Asselineau est très contestable sur ses conclusions et comparaisons entre la situation de 1914 et l'actualité. Mais la critique de "l'UE qui nous protège des guerres" est valable.

10340142 740338812671158 5768502130060583598 n 28 Juin 2014   Il y a 100 ans, lattentat de Sarajevo entraînant lEurope dans la 1ère Guerre mondiale. Quelles leçons en tirer ?

Alors que la voiture de François-Ferdinand est immobilisé, un terroriste surgi de la foule saisit l’occasion qui lui est ainsi offerte pour tirer presque à bout portant deux coups de revolver sur les deux conjoints. Ce dessin est extrait du journal français  » Le Petit Journal » daté du 12 juillet 1914.

Il y a 100 ans jour pour jour – le 28 juin 1914 -, le nationaliste serbe de Bosnie Gavrilo Princip assassinait à Sarajevo (Bosnie) l’héritier de l’Empire austro-hongrois, l’archiduc d’Autriche François-Ferdinand ( de son vrai nom Franz Ferdinand von Österreich-Este ), et son épouse Sophie Chotek de Chotkowa et Woguin, duchesse de Hohenberg.

Même si cet assassinat ne fut évidemment pas la seule raison du conflit qui allait embraser l’Europe, il n’en fut pas moins l’élément déclencheur de la Première Guerre mondiale.

Lire la suite

La Campagne austro-hongroise : Prague

Voici la fin de la série de Dio Cronos sur l'Europe Centrale, posant la question suprême : les nations sont-elles vouées à disparaître au profit des empires?

Benoist-Méchin, Frédéric de Hohenstaufen - par Edgar

Par Edgar, sur son blog

Le retour d'Edgar...et de notre rubrique "Histoire".

fdh.jpg

Mon livre d’histoire préféré. Je l’ai lu à 11 ans, et viens de le relire, 33 années plus tard. Entre temps je n'en avais gardé que l'impression d'une passionnante lecture.

Intéressant de voir ce qui avait pu me fasciner à l’époque : l’extraordinaire destin de Frédéric II, gamin solitaire qui s’est quasiment élevé seul à Palerme, puis devient empereur.

Ce que je ne savais pas en revanche sur le moment c’est que l’auteur, Jacques Benoist-Méchin, a été collabo (secrétaire d’état sous Pétain, il se défendra à son procès en mettant sa volonté de collaboration sur le compte de son fédéralisme européen : « Quand je suis de passage à la SDN, à Genève, avec Briand, et que Briand parle de fédération européenne, je l'écoute et je pense qu'il a raison »). Cela n’a pas empêché de Gaulle de faire distribuer son "Histoire de l’armée allemande" aux officiers de l’état-major de l’armée française après 1944.

Lire la suite

La Campagne austro-hongroise : Bratislava

La foule en délire attendait le troisième volet de la série de Dio Cronos sur l'Europe Centrale et l'ex-Empire Habsbourg : le voilà !

La Campagne austro-hongroise : Budapest

Voici la suite de la série de vidéos que Dio Cronos a consacrée à plusieurs pays de l'ex-empire austro-hongrois. Ici, étape à Budapest :

La Campagne austro-hongroise : Vienne

Pour faire une petite pause dans les sujets politiques, voici le premier de quatre épisodes d'un récit de voyage que DioCronos a fait sur les terres de l'ex-Empire Habsbourg, avec, en premier lieu, l'ancienne capitale impériale :

La Bulgarie des origines à nos jours (2) - par Nationaliste Jacobin

Par Nationaliste Jacobin, sur son blog

Suite du premier volet publié ici

II/ Le premier empire bulgare (681-1018)

Bulgaria_Samuil_raster.png
Empire bulgare de Samuel à son apogée (dernières années du X° siècle); source: Wikipédia

Je ne reviens pas sur l’origine des Proto-Bulgares, longuement évoquée dans l’article précédent. Au milieu du VII° siècle, Koubrat, khagan (ou khan, selon les sources, « khagan » signifiant apparemment « grand khan ») des Bulgares, régnait sur les plaines de l’Ukraine méridionale et les littoraux de la Mer d’Azov. Selon certaines sources, Koubrat aurait été baptisé, mais cette conversion fut pour le moment sans conséquence : les Proto-Bulgares demeuraient païens. Cela indique cependant que des contacts avaient déjà été établis avec Byzance. Peu après 650, Koubrat mourut. Sans doute sous la pression des puissants Khazars de l’est, les Proto-Bulgares se scindèrent en plusieurs groupes.

Lire la suite

Les guerres de l’opium en Chine - par Olivier Berruyer

Par Philippe Boulogne, sur le site d'Olivier Berruyer
http://www.les-crises.fr/

Un peu d’histoire aujourd’hui, qu’il vaut mieux ne jamais oublier – et vous verrez demain que certains n’oublient pas…
Merci à Philippe Boulogne pour avoir synthétisé plusieurs sources sur le web en rédigeant ce billet…
Au XIXème siècle, l’Angleterre est devenue à la fin des guerres napoléoniennes la puissance montante. Elle se consacre pleinement à la mise en application à grande échelle du « free trade ». En Chine par contre, le déclin, les révoltes, une Cour impériale désunie font de l’Empire un pays en voie de décomposition. 
Au-delà des escarmouches militaires de 1840-1842 et de 1858-1860 se cache en réalité une invasion rampante, sournoise et redoutable, contre laquelle la Chine va se mobiliser durant près d’un siècle afin de maîtriser une substance illégale et imposée par ses ennemis. En effet, afin de consolider leur hégémonie commerciale en Asie, les Anglais vont élaborer des réseaux de trafiquants pour inonder le marché chinois avec une drogue redoutable : l’opium. 

Lire la suite

L'atlantisme en charentaises roses - par Voltaire République

Par Voltaire République, sur son blog

http://voltaire.republique.over-blog.com

Encore sur la Syrie, le point de vue de Voltaire République, également consultable ici.

 Image en taille réelle

La position de va-t-en guerre des Etats-Unis et de leur bras armé l'OTAN surtout quand celle-ci est en position de faiblesse de cesse de poser interrogation. Celle-ci est devenue prégnante depuis que l'ex président de l'arépublique a opéré la réintégration de la France dans le commandement militaire de l'organisation. Cette politique atlantiste a été confirmée dès la prise de pouvoir de François Hollande qui est allé illico faire allégeance à l'Empire (calendrier oblige).

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×