européen

Faut-il voter aux européennes 2014 ?

Une vidéo de Dio Cronos, inspirée par les travaux de Magali Pernin sur ContrelaCour, et du livre "Europe, les Etats désunis" de Coralie Delaume, auteure du blog "L'Arène Nue".

La première partie rappelle les rôles des principales institutions de l'Union Européenne, dont le Parlement Européen.
La seconde partie évoque quelques sujets traités par ledit Parlement.La troisième indique l'une des principales failles de la "démocratie européenne".

Le Parlement européen, sa loi d’Hondt, son jeu des compromis et ses séances de votes rythmées - par Magali Pernin

Par Magali Pernin, sur son blog

223007625_7

Connaissez-vous la loi d’Hondt ? Cette règle, non écrite, est pourtant fondamentale dans le fonctionnement du Parlement européen. C’est elle qui, par un savant partage de points entre les groupes parlementaires selon leur poids respectif, permet d’attribuer les rapports ainsi que les postes dans les 22 Commissions composant le Parlement.

Ainsi, les groupes politiques positionnent leurs « points » sur les Commissions qu’ils souhaitent présider.

Lire la suite

Décryptage du manifeste pour une union politique de l’euro - par Magali Pernin

Par Magali Pernin, sur Contre la Cour

Commentaire de Pablito Waal : une bonne critique d'un mauvais manifeste, qui, au passage, n'a réuni que moins de 2000 signatures en une quinzaine de jours. Pas de quoi avoir peur, donc.

drapeau-europeen-interrogatif

En ce moment, les projets et les manifestes appelant à une intégration accrue des pays européens se multiplient. Il faut les lire avec attention et les décrypter avec sérieux.
J’ai commencé hier avec la publication d’un article consacré aux propositions de l’institut Notre Europe. Je continue aujourd’hui avec le Manifeste pour une union politique de l’euro mis en ligne la semaine dernière. Les premiers signataires sont notamment Florence Autret, Daniel Cohen, Guillaume Duval, Thierry Pech, Thomas Piketty, Jean Quatremer et Pierre Rosanvallon (1).
A cette heure, le manifeste a réuni près de 1500 signatures.

La gestion de la crise de l’euro a mis à jour une énorme inadaptation des structures institutionnelles existantes à la monnaie unique et, de ce fait, un immense déficit démocratique. La plupart des décisions, lorsqu’elles n’ont pas été validées par des personnalités non élues issues de la troïka, ont été prises ou négociées dans le huis-clos du Conseil de l’Union européenne.

Lire la suite

Janvier 2014 : des nouvelles du marché transatlantique (revue de presse) - par Magali Pernin

Par Magali Pernin, sur son blog

TTIP janvier 2014

J’inaugure avec cet article une nouvelle chronique mensuelle consacrée aux négociations transatlantiques.

Je tiens en effet depuis plusieurs mois un journal en ligne sur Scoop it et partage quotidiennement les articles français (rarement) et internationaux (souvent) traitant des négociations entre l’Union européenne et les États-Unis. Après un bref historique des étapes de 2013, cet article se penchera sur les principales actualités publiées sur le sujet en janvier.

Vous pouvez vous abonner à la newsletter du journal Scoop it en cliquant ici.

Lire la suite

Le bal des naïfs - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

 Commentaire de Pablito Waal : très bon article, encore, de Descartes. Comme lui, je pense qu'il n'est pas sérieux de vouloir analyser la réalité en partie du principe que nos dirigeants, en totalité, ne seraient forcément pas des ignorants ou des crédules, qu'ils sauraient donc "ce qui se passe vraiment", et en seraient les complices cyniques ou criminels. Le besoin de se sentir en phase, non avec la réalité nationale ou mondiale, mais avec sa propre caste, fait qu'une proportion sans doute importante de nos élites vit réellement dans la croyance et la naïveté, du moins,comme l'explique Descartes, pour ce qui est des grandes affaires et des visions d'avenir, le cynisme et l'égoïsme les plus plats régnant pour le petites questions matérielles et les acquis catégoriels.

 On a eu tendance, ces dernières décennies, à peindre notre monde politique comme un concentré de cynisme. Nous avons la preuve maintenant que ce n’est pas le cas. C’est en fait tout le contraire qui est vrai. Et pour s’en convaincre, il suffit de faire une petite revue des réactions de nos politiques de tout bord après qu’on ait découvert que nos « amis américains » espionnaient systématiquement les conversations et les échanges des dirigeants et des fonctionnaires de leurs alliés européens et des institutions communautaires. Il paraît que même le conseil européen était truffé de micros. Si c’est le cas, on ne peut que compatir au sort des pauvres agents de la CIA obligés d’écouter pendant des heures et sans interruption les bavardages jargonneux et sans le moindre intérêt des membres du Conseil… ils auraient mieux fait de « sonoriser » la cafétéria, il s’y disent des choses bien plus intéressantes.

Lire la suite

BIC, dépense publique, Islande et budget européen - par le journal Contrepoints

Assumant sa vocation de site de débat, l'ARSIN publiera également des articles du journal libéral Contrepoints, en version réduite, comme nos autres sources non-partenaires. Cela permet d'alimenter un réel débat sur les questions du protectionnisme et de l'austérité, par exemple. La publication de ces articles ne vaut pas systématiquement (et pas souvent, vous vous en doutez) approbation globale, bien évidemment.

 

Briquets Bic : le protectionnisme toujours aussi néfaste - par le journal Contrepoints

Par le journal Contrepoints, sur leur site
http://www.contrepoints.org/
La demande de BIC de conserver les taxes antidumping sur les briquets étrangers pour "protéger" ses briquets BIC a été heureusement rejetée par l'Europe. Pourquoi ces mesures protectionnistes étaient-elles une mauvaise idée ?
Par Alexis Vintray. 
Le groupe BIC, par l'intermédiaire de son président Bruno Bich, demande à l'Europe de conserver les mesures protectionnistes qui taxent depuis 1991 les briquets importés en Europe, avec des arguments comme le "dumping social" ou la "concurrence déloyale". Une demande heureusement rejetée par l'Europe qui devrait supprimer cette "mesure antidumping". Pourquoi ces mesures antidumping étaient-elles une mauvaise idée ?

Lire la suite

Aurora Martin, la "gauche radicale" et le droit - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

http://descartes.over-blog.fr

Toute la finesse du séparatisme basque en une illustration...

Le 1er novembre une citoyenne française qui était sous le coup d'un mandat d'arrêt européen émis par un juge espagnol pour un délit commis en Espagne, a été extradée. Arrêtée lors d'un banal contrôle routier, les policiers l'ont remis à la justice française, plus précisément à la Cour d'Appel de Pau. La Cour, conformément à la loi, a vérifié la conformité du mandat avec le droit, et a validé l'extradition. La personne en question a donc été remise à la justice espagnole. Rien que de très banal en somme.

A première vue, pas de quoi fouetter un chat... sauf que cette personne n'était pas n'importe qui. C'était une militante indépendantiste basque. Et bien entendu, cela change tout. Ou devrait tout changer, si l'on croit les déclarations proprement stupéfiantes d'une partie des élus du pays basque, et représentants des partis de la "gauche radicale" au niveau national. Il y aurait dans notre belle République, si l'on écoute ces gens-là, deux sortes de personnes: celles auxquelles les lois s'appliquent, et celles auxquelles les lois ne s'appliquent pas.

Lire la suite

Emmanuel Todd souhaite (enfin) la fin de l'euro ! - par Edgar

Par Edgar, sur son blog

http://www.lalettrevolee.net

 C'est probablement l'effet de son génie, mais Emmanuel Todd est imprévisible. J'avais sévèrement critiqué l'un de ses derniers livres, Après la démocratie.

Il y plaçait sa confiance dans la sortie de crise dans la capacité de l'Allemagne et des institutions européennes de se convertir au protectionnisme "européen, forcément européen".

L'idée était assez ridicule dès le départ et nous étions alors au début 2009.

Trois années plus tard et l'élection de Hollande passée, Todd saisit l'occasion d'un entretien à Marianne pour changer radicalement d'avis.

Lire la suite

Trois articles sur les rachats de dette par la BCE - par l'ARSIN

Par l'ARSIN

Nous continuons l'expérience des résumés audio sur l'actualité vue par les blogs. Ce soir, trois articles résumés sur les rachats de dette par la BCE (et le signore Mario Draghi, son illustre président, en photo à droite).


D'abord, le point de vue libéral de Philippe Herlin, du blog La dette de la France :

http://ladettedelafrance.blogspot.fr/2012/09/bce-la-fuite-en-avant.html
http://ladettedelafrance.blogspot.fr/2012/09/bce-la-fuite-en-avant-suite.html

Ensuite, le point de vue de Paul Jorion :

http://www.pauljorion.com/blog/?p=41293

Et enfin, au tour d'Olivier Berruyer :

http://www.les-crises.fr/crime-illimite/

 

L'euthanasie de la démocratie - par l'Association pour une Constituante

Par André Bellon, sur le site de l'Association pour une Constituante

http://pouruneconstituante.fr

http://a404.idata.over-blog.com/2/59/63/53/europe-democraty-death.jpg

En ce jour anniversaire de la proclamation de la 3ème République, la rentrée politique n’incite pas à se réjouir de la vitalité démocratique.

***

La rentrée politique 2012 va caractériser pour longtemps l’action de la nouvelle majorité ; d’autant plus qu’on entend, de-ci de-là, que celle-ci détient tous les pouvoirs, phénomène unique sous la 5ème République. Tous ? C’est oublier bien vite que les principales décisions émanent de Bruxelles et que les opérateurs financiers conditionnent l’essentiel des décisions économiques. Au-delà donc des soubresauts de l’actualité immédiate, l’interrogation politique principale porte ainsi de plus en plus sur la survie même de la démocratie et de la souveraineté populaire.

Lire la suite

Manuel Valls, l'euro et l'Europe qui vient - par Edgar

Par Edgar, sur son blog

http://www.lalettrevolee.net

Passations de pouvoirs, mai dernier...

Edgar prend ici une position assez différente de Tomgu ou Descartes sur la question rom, et refuse, contrairement à eux, son soutien au ministre de l'Intérieur. Un débat à traiter parmi nos partenaires ?

Manuel Valls a triomphé avec des propos sécuritaires à la Rochelle, et certains des brillants cerveaux de la fonction publique ont passé une partie de l'été à plancher sur le "problème des roms", pendant que l'union européenne craque de tous côtés.

Peut-on relier ces événements divers ?

Lire la suite

Un règlement européen ou une directive peuvent-ils être inconstitutionnels? - par Magali Pernin

Par Magali Pernin, sur Contre la Cour

http://contrelacour.over-blog.fr

179-copie-1.JPGQue se passe-t-il lorsque une directive ou un règlement européen, adoptés par le Conseil européen et le Parlement européen, sont contraires à une disposition de la Constitution?
C'est la question du jour!

J'ai commencé à m'interroger sérieusement sur ce point en lisant la dernière décision du Conseil constitutionnel sur le Pacte budgétaire.
Si ce dernier avait estimé que le Traité, via les renforcements de discipline budgétaire,était contraire à notre Constitution, il aurait de fait condamner les règlements constitutifs du "Six-Pack" qui renforcent, depuis 2011, les critères de Maastricht.

Lire la suite

Gouvernance économique européenne: les parlementaires français reprendront-ils la main? - par Magali Pernin

Par Magali Pernin, sur Contre la Cour

http://contrelacour.over-blog.fr

2011-07-13T085118Z_01_APAE76C0OLK00_RTROPTP_3_OFRTP-FRANCE-.JPG

« Aucune assemblée n'a compétence pour se dessaisir de son pouvoir législatif par une loi d'habilitation générale, dépourvue de toute condition précise quant à sa durée et à sa finalité. A fortiori, aucune assemblée ne peut déléguer un pouvoir qu'elle n'exerce qu'au nom du peuple. Or, le projet de loi qui nous est soumis comporte bien une habilitation d'une généralité telle qu'elle peut être assimilée à un blanc-seing.

Lire la suite

Compte rendu de la réunion du Cercle Paris Ile de France du 26 juin 2012 - par l'Association pour une Constituante

Par l'Association pour une Constituante, sur leur site

http://pouruneconstituante.fr

1.Le thème proposé à notre réflexion était : « Le peuple, ses assemblées primaires, ses doléances, ses délégués, leurs mandats, leur contrôle, le potentiel des formes actuelles et atrophiées de souveraineté populaire.  »

2. Il n’est pas facile de surmonter la contradiction actuellement croissante entre un nombre croissant de citoyen (65 millions), un pouvoir de plus en plus concentré. D’autant que les « échelons intermédiaires » expriment toujours davantage la volonté « d’en haut » face à des volontés atomisées et concurrentes.

Lire la suite

Le "peuple européen", ce mythe qui a la vie dure - par Yohann Duval

Par Yohann Duval, sur son blog

http://duvalyohann.over-blog.fr

Les délires européens se multiplient, à mesure que la crise de l'euro s'aggrave. Il y a quelques jours, Laurent Pinsolle avait exprimé sa stupeur en découvrant les propos farfelus (et inquiétants) tenus par Cecilia Malmström, commissaire européenne aux affaires intérieures, concernant l'immigration. Selon elle, il faudrait "s'élever au-dessus des contingences nationales" et exiger toujours plus de migrants, car il s'agit là d'une politique "nécessaire" et même d'une "chance". Une vision d'un dogmatisme absolu, qui ne tient manifestement pas compte de la réalité sociale d'une Europe en crise...

 

 

ue.jpg

Lire la suite

Nous sommes tous des salariés PSA ! - par Tomgu

Par Tomgu, sur son blog

http://lactualite.over-blog.com


La fermeture tant redoutée de l'usine d'Aulnay en Seine-Saint-Denis (3 000 salariés) est prévue courant 2014. Rennes va perdre 1 400 nouveaux salariés. Hors production, ce sont 3 600 postes qui vont être supprimés, dont 1 400 dans la recherche et le développement. Au total, environ un emploi sur dix dans l'activité automobile de PSA en France va disparaître. PSA tente désormais d'expliquer ses décisions basées sur des prévisions d'une baisse durable du marché européen, où le constructeur vend 60 % de ses véhicules.

Source : lepoint.fr

Lire la suite

L'Europe avant le sommet: les illusions perdues - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

http://descartes.over-blog.fr

 

Une tradition française : se battre pour d'autres intérêts que les siens. Oui, Godwin un jour, Godwin toujours...

"Le cynisme est la fumée qui s'elève lorsqu'on brûle ses illusions"

 

La valse des dirigeants européens avant le sommet de Bruxelles qui commence aujourd'hui ressemble de plus en plus au proverbial poulet sans tête qui continue à courir alors que toute fonction cérébrale a, et pour cause, cessé de l'animer. Comme le poulet décapité, les dirigeants européens agissent par réflexe, répétant des discours vides de sens auxquels plus grand monde ne croît plus. Chaque sommet est bien entendu "décisif", l'engagement à "sauver à tout prix la construction européenne" ne fait pas de doute, l'Europe reste bien entendu "notre avenir"... mais au delà des discours plus ou moins creux, les solutions sont toujours les mêmes.

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×