finances

Pourquoi la règle d’or budgétaire n’est-elle pas appliquée ? - par Magali Pernin

Par Magali Pernin, sur son site

La règle d'or

Rappelez-vous : à la rentrée 2012, tout le débat public français se concentrait autour de la ratification du Pacte budgétaire (TSCG) et de sa fameuse « règle d’or ».
Cette dernière, accusée par certains de plonger la France dans une terrible cure d’austérité, est au contraire vantée par les autres comme une garantie de sérieux budgétaire.

Deux ans plus tard, on constate qu’aucune des deux parties n’avait raison.

La règle d'or budgétaire

Pour mieux comprendre le mécanisme de la règle d’or, il faut avoir trois textes en tête :

Lire la suite

Le Haut Conseil des finances publiques déclenche la règle d’or budgétaire - par Magali Pernin

Par Magali Pernin, sur son blog

Les déficits budgétaires de l'Etat, prévus et réellement accomplis :

La règle d'or

Lecture du graphique : en noir, la courbe des déficits programmés par la LPFP (Loi de Programmation des Finances Publiques). En gris, et en tirets à partir de 2013, la réalité des déficits, qui sont constamment plus profonds que prévus. Il s'agit là des déficits de l'Etat, et non des administrations publiques dans leur ensemble, qui sont en général plus élevés d'un point (cf. les chiffres INSEE).

Le Haut Conseil des finances publiques a adopté, vendredi 23 mai 2014, son avis relatif au solde structurel des administrations publiques présenté dans le projet de loi de règlement de 2013.
Celle-ci est venue arrêter le montant définitif des dépenses et des recettes de l’État.
Elle permet ainsi de comparer avec précision le résultat budgétaire de l’année 2013 avec les objectifs adoptés fin 2012.

Mais plus qu’un état des lieux, la loi de règlement va pour la première fois induire le déclenchement de la fameuse règle d’or budgétaire adoptée en novembre 2012 suite à la ratification controversée du « Pacte budgétaire européen ».

Lire la suite

Le Mécanisme européen de stabilité en 2013 - par Magali Pernin

Par Magali Pernin, sur Contre la Cour

Dans une rue secondaire, au bout du quartier européen à Luxembourg se trouve un bâtiment blanc à trois étages. Les travaux de la façade sont encore en cours et l’immeuble affiche un sigle discret, visible aux yeux des passants attentifs : ESM. C’est un bâtiment comme les autres, flanqués de bureaux et abritant les principaux établissements financiers mondiaux et des établissements commerciaux. A l’intérieur, cependant, quelque chose de singulier se passe : plus de 100 personnes travaillent à l’une des réalisations les plus impressionnantes des gouvernements européens pendant la crise.

Logo du mécanisme européen de stabilité

Voici comment débute l’excellent article publié par Rui Peres Jorge le 5 décembre dernier dans le Jornal de negocios (Portugal).

La lecture, vivement conseillée, m’a poussée à faire un point sur ce mécanisme méconnu. Il avait largement soulevé inquiétudes et protestations en mars 2011 lors de son adoption par le Parlement français. Depuis, plus personne ne semble s’intéresser à lui alors qu’il manie chaque semaine des milliards d’euros et joue un rôle fondamental dans les plans d’aides européens.

Lire la suite

Je fais partie des riches - par Nationaliste Jacobin

Par Nationaliste Jacobin, sur son blog

http://blog-nationaliste.blog4ever.com

http://df.img.v4.skyrock.net/df7/scouteagle/pics/241769350.jpg

Eh oui ! Je le confesse, ça m’a fait un choc en l’apprenant. En effet, je fais partie des 9 % de titulaires d’un Livret A qui atteignent le plafond des 15 300 €. Raison pour laquelle les banques font des pieds et des mains pour que le plafond du Livret A ne soit pas doublé, comme François Hollande s’y est engagé durant la campagne. En effet, le Livret A deviendrait, je cite, « une niche fiscale pour les ménages les plus aisés ». Dont je suis, par conséquent. Cela m’amuse un peu : je possède une petite voiture d’occasion, je loue un appartement de taille convenable dans une ville de province où l’immobilier reste abordable, mais je ne suis pas propriétaire d’un palais suburbain. J’ai un peu d’argent de côté. Et je fais partie « des ménages les plus aisés ». Oui, c’est assez marrant.

Lire la suite

Quel avenir pour le programme de stabilité de Sarkozy remis à la Commission européenne en avril? - par Magali Pernin

Par Magali Pernin, sur son blog

http://contrelacour.over-blog.fr

Cet article s'appuie principalement sur le rapport d'information de la Commission des finances du Sénat sur le projet de programme de stabilité 2012-2016 rédigé par Madame Bricq, sénatrice socialiste, et désormais membre du nouveau gouvernement, chargée de l'écologie.

1845645a-a9b1-11e1-b27b-83fceee18288-493x328

Le 11 mai dernier, François Baroin et Valérie Pécresse  présentaient aux parlementaires français le programme de stabilité de la France pour les 4 prochaines années.

Le programme de stabilité est un document remis chaque année par les gouvernements des pays membres de la zone euro à la Commission européenne.

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×