Inde

La Chine est-elle en train de se distancer de son protégé Nord-Coréen? - par Spirale Zone

Par Spirale Zone, sur leur site

Kim Jong-Un

Parmi les reproches de la presse chinoise à l’égard du petit-frère Nord-Coréen il y a celui du " retard du système politique nord-coréen". La Corée du Nord a jusque-là été utilisé comme épouvantail par le Vieux Dragon, surtout pour contrer l’influence de l’axe américano-japonais. Le seul, justement, à qui prenait la menace Nord-Coréenne de Kim Jong-Il au sérieux, invoquant une attaque si il le fallait, est l’actuel Premier Ministre Japonais Shinzo Abe du temps de son premier mandat, et pour compliquer la chose faut savoir que la doctrine d’Abe n’est ni plus ni moins que de l’ultranationalisme sous couvert d’un rapprochement avec les USA ( Abe semble être un nostalgique du Japon Impérial cher à Mishima, ce qui a provoqué plusieurs remous lorsque notamment celui-ci a visité le sanctuaire de Yasukuni où sont honorés des soldats tombés pour le Japon et notamment des criminels de guerre ).

Lire la suite

La Banque Centrale Européenne est une anomalie - par Laurent Pinsolle

Par Laurent Pinsolle, sur son site

Un nouvel exemple : l’Inde
C’est un long papier de The Economist qui est venu rappeler à quel point une banque centrale et l’Etat peuvent décider de réglementer le système financier dans le sens de l’intérêt général. Et le cas mis en avant est celui de la première démocratie du monde, l’Inde. L’article souligne à quel point l’Etat tient sous sa coupe le système financier. En effet, les banques publiques assurent trois-quarts des prêts du pays et les banques étrangères ont une part de marché limitée à 5%. La banque centrale du pays, « relativement indépendante » impose aux banques d’investir 23% de leurs dépôts en bons du trésor et d’en déposer 4% chez elle. Enfin, 40% des prêts vers les secteurs prioritaires, notamment l’agriculture.

Lire la suite

Le capitalisme est en train d'échouer (III) - par Pablito Waal

Suite du précédent

La croissance se raréfie-t-elle parce que nous ne serions pas assez libéraux ?

Plusieurs gouvernements ont été ici passés en revue, de lignes politiques fort différentes. Je pourrais m’attarder sur les contextes qui expliqueraient les insuccès, qu’il s’agisse des héritages du passé (l’inflation tant reprochée aux gouvernements travaillistes par les thatchériens en est un exemple), ou des entraves que les oppositions leur imposèrent (ainsi les reaganiens expliquent-ils que Ronald n’ait pu réellement diminuer les dépenses publiques américaines au cours de ses deux mandats). Mais arrêtons-nous sur un point : aucun gouvernement, qu’il fut libéral, social-démocrate, ou un quelconque mélange entre les deux, ou même encore vaguement protectionniste, bien que la tendance n’y soit plus depuis quelques décennies, n’a trouvé de réponses durables et décisives au ralentissement de la prospérité de son pays.

Lire la suite

L’illusoire baisse des écarts de salaires dans le monde - par Laurent Pinsolle

Par Laurent Pinsolle, sur son blog

Commentaire de Pablito Waal : des éléments qui contredisent l'idée d'un resserrement des salaires entre pays dits "à bas coûts" et pays de "vieille industrie", idée défendue, au niveau du continent européen, par des économistes comme Olivier Bouba-Olga par exemple.

Le cabinet d’audit PWC a publié une étude prospective sur le niveau des salaires en 2030. Une étude reprise par tous les médias comme une démonstration que tout finira bien avec la mondialisation du fait de la convergence des salaires. Une conclusion naturellement abusive.

http://myboox.f6m.fr/images/livres/reference/0009/13/la-mondialisation-heureuse-alain-minc-9782266083331.gif

Lire la suite

Les guerres de l’opium en Chine - par Olivier Berruyer

Par Philippe Boulogne, sur le site d'Olivier Berruyer
http://www.les-crises.fr/

Un peu d’histoire aujourd’hui, qu’il vaut mieux ne jamais oublier – et vous verrez demain que certains n’oublient pas…
Merci à Philippe Boulogne pour avoir synthétisé plusieurs sources sur le web en rédigeant ce billet…
Au XIXème siècle, l’Angleterre est devenue à la fin des guerres napoléoniennes la puissance montante. Elle se consacre pleinement à la mise en application à grande échelle du « free trade ». En Chine par contre, le déclin, les révoltes, une Cour impériale désunie font de l’Empire un pays en voie de décomposition. 
Au-delà des escarmouches militaires de 1840-1842 et de 1858-1860 se cache en réalité une invasion rampante, sournoise et redoutable, contre laquelle la Chine va se mobiliser durant près d’un siècle afin de maîtriser une substance illégale et imposée par ses ennemis. En effet, afin de consolider leur hégémonie commerciale en Asie, les Anglais vont élaborer des réseaux de trafiquants pour inonder le marché chinois avec une drogue redoutable : l’opium. 

Lire la suite

Comprendre la non-viabilité de la zone euro (4/5) - par L'Oeil de Brutus

Par L'Oeil de Brutus, sur son blog

http://loeildebrutus.over-blog.com

http://www.angespixels.com/images/sketchbook/piigs.jpg

Pour accéder à la première partie de cet article : cliquer ici    

Pour accéder à la seconde partie de cet article : cliquer ici
 
Pour accéder à la troisième partie de cet article : cliquer ici
 
PARTIE 4

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×