justice

A propos du "salaire de vie" de Bernard Friot

Texte d'une réponse écrite sur Quora le 15 septembre 2017, pour la question :  "Que pensez-vous du salaire à vie de l'économiste marxiste Bernard Friot ?"

 

Puisque je suis le premier à répondre, je vais prendre des risques.

Je précise tout de suite : je n'ai pas lu les livres de B.Friot. J'ai connu son projet par des résumés comme la vidéo du youtubeur Usul sur le susnommé économiste, et par d'autres vidéos dudit “Réseau salariat”.

Pour résumer ce que j'en ai compris :

dans l'économie où le “salaire de vie” existe, une part (très) importante de la valeur ajoutée des entreprises est prélevée (par l'État/des caisses de sécurité sociale…). Et cette part conséquente du PIB est redistribuée à toute la population sous la forme d'un salaire versé au simple motif que vous vivez dans le pays (on ne distingue même pas les nationaux et les étrangers). Le montant de ce salaire variera non pas en fonction d'une performance productive de l'individu, que celle-ci soit mesurée “objectivement” (ou très soviétiquement) par un quelconque bureau, ou qu'elle soit mesurée subjectivement par un employeur (puisque le but du “salaire à vie” est de nous “libérer du marché du travail” et de l'obligation de “savoir se vendre”), mais en fonction de “grades”. En clair, vous pouvez passer des concours ou des épreuves au cours de votre vie qui vous permettraient de gagner des grades, comme dans les catégories (A,B,C) de l'administration. Le projet “Friotiste” se fait une fierté de prendre la fonction publique comme un modèle social global. Et les inégalités de revenus seraient globalement contenues entre ces niveaux de grades.

Ainsi, non seulement le chômage n'existerait plus, mais le marché de l'emploi non plus, et chacun pourrait se consacrer aux tâches qui lui sembleraient passionnantes et utiles.

Lire la suite

Faut-il voter aux européennes 2014 ?

Une vidéo de Dio Cronos, inspirée par les travaux de Magali Pernin sur ContrelaCour, et du livre "Europe, les Etats désunis" de Coralie Delaume, auteure du blog "L'Arène Nue".

La première partie rappelle les rôles des principales institutions de l'Union Européenne, dont le Parlement Européen.
La seconde partie évoque quelques sujets traités par ledit Parlement.La troisième indique l'une des principales failles de la "démocratie européenne".

« L’autre Allemagne » de Joachim Gauck - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

"Dénazification", caricature de Stury parue dans la revue allemande Das Wespennest, 7 octobre 1948


Commentaire de Pablito Waal : pour une fois, je publie un article de Descartes avec lequel je ne suis que moyennement d'accord, voire moins, en premier lieu parce que je me demande quel comportement concret l'auteur attend des dirigeants de l'Allemagne fédérale. Le post-scriptum m'a un peu rassuré, et décidé à relayer l'article.

Ces dernières années, il est devenu de bon ton d’inviter des dirigeants allemands à accompagner nos autorités à nos célébrations publiques. On peut longuement débattre sur ce qu’on peut tirer de la vue des soldats de al Wehrmacht – pardon, de la Bundeswehr – défilant le 14 juillet sur le pavé parisien. Mais là où cela devient indécent, c’est lorsqu’on invite des dirigeants allemands a assister à ces commémorations liées aux deux guerres mondiales.

Lire la suite

La Cour de Justice de l'Union européenne sauve le Mécanisme européen de stabilité [décryptage] - par Magali Pernin

Par Magali Pernin, sur son blog
http://contrelacour.over-blog.fr/

European_Court_of_Justice_insignia.png 

Par un arrêt rendu hier, mardi 27 novembre, la Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE) vient de clore définitivement les débats remettant en question la légalité du Traité MES et de son processus d'adoption. 
Pour ces réponses claires et précises, il faut remercier avant tout Thomas Pringle, député irlandais qui a introduit le 13 avril dernier un recours contre son gouvernement afin d'annuler la ratification dudit Traité. 

Lire la suite

Retour sur l'actualité - par Tomgu

Par Tomgu, sur son blog

http://lactualite.over-blog.com

Le grand faucon Yaka veille sur nous...

Petit retour sur l'actualité de ces derniers jours sur la base d'articles parus dans le Journal du Dimanche (JDD) de cette semaine.

- Les patrons de l'Afep mènent la fronde contre le gouvernement

Ce sont donc les PDG des 98 plus grandes entreprises réunies au sein de l'Afep (association française des entreprises privées) qui ont lancé un appel à François Hollande dans le JDD du 28 octobre. Ceux-ci demandent notamment un choc de compétitivité pour le pays se traduisant notamment par une baisse du coût du travail de 30 milliards d'euros et une réduction des baisses des dépenses publiques de 60 milliards d'euros.

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site