législatives

Sur la Toile : Blogs et Médias - 6 juillet 2012 - par L'Oeil de Brutus

Par L'Oeil de Brutus, sur son blog  

http://loeildebrutus.over-blog.com  

http://de.toonpool.com/user/997/files/amnesie_klinik_137095.jpg

Clinique d'amnésiques : Oui, je travaille ici...Travaillent-ils ici? Suite manquante du dialogue : est-ce qu'on se rappelle pourquoi la crise des années 30 a amené Hitler au pouvoir ?

Chaque semaine, je vous propose de retrouver le meilleur (ou le pire …) de ce que j’ai pu découvrir et lire sur la toile. N’hésitez pas à donner votre avis. (Pour lire un article, cliquer sur son titre).

ALLEMAGNE

De l'amnésie collective en économie des Allemands : Mais quand l’Allemagne réussira-t-elle enfin à comprendre l’Histoire économique de ses années 30 ?  , Mathieu Mucherie, Atlantico.fr, 28-juin-12. Mots clés : Allemagne histoire Europe monnaie inflation déflation économiste BCE Merkel.

Lire la suite

Bilan des élections législatives 2012 - par Nationaliste Jacobin

Par Nationaliste Jacobin, sur son blog

http://blog-nationaliste.blog4ever.com

http://www.cagou.com/blog/wp-content/uploads/2012/06/550px-Nuance_des_candidats_en_t%C3%AAte_au_premier_tour_des_l%C3%A9gislatives_2012.jpg

L’heure du bilan a sonné après une période électorale intense et stimulante. Autant le résultat des présidentielles (je parle du 1er tour bien sûr) m’avait vraiment déçu (1), autant les résultats des législatives me remplissent d’une joie mesurée. Car les bonnes nouvelles ne manquent pas.

Lire la suite

Front de Gauche : repenser les alliances - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

http://descartes.over-blog.fr

On pourrait se dire "encore un article de Descartes sur le Front de Gauche"...Et nous aurions pu en publier d'autres. Mais celui-là est particulièrement intéressant car Descartes, à rebours de nombreux auteurs du Web, défend certaines institutions électorales de la Vème République, dont le refus de la proportionnelle. Son article semble se conclure par un avis de décès de la gauche radicale...ou plutôt sa "trotskysation", à savoir la réduction des partis du Front de Gauche à un rôle marginal, comme LO-NPA. Mais la conclusion que j'en tirerai sera différente : il faut agir autrement que par les partis politiques, et plutôt miner ceux-ci...

http://genealogie.cantalpassion.com/images/sabotage.jpg

Hier, la décision est finalement tombée: le PCF ne participera pas au gouvernement de Jean-Marc Ayrault. La décision ne surprendra personne. Elle ne fait que traduire les résultats des élections législatives. La faiblesse du Front de Gauche et les excellents résultats du PS ont réduit la marge de négociation des communistes à néant. Dans ces conditions, une participation ne peut se faire qu'aux conditions du PS, c'est à dire, le ralliement pur et simple. D'autre part, comme les socialistes ont bien marqué qu'ils n'étaient pas prêts à faire la moindre concession au PG, participer au gouvernement impliquait tourner le dos définitivement à la stratégie de Front de Gauche, et donc pour les dirigeants du PCF à manger leur chapeaux.

Lire la suite

Week-end à Athènes - par Voltaire République

Par Voltaire République, sur leur blog

http://voltaire.republique.over-blog.com

http://www.ouest-france.fr/photos/2012/06/16/120616134507193_76_000_apx_470_.jpg

Un vote d'enthousiasme...

Et peut être à Zuydcoote.

 

Pour reprendre le célèbre roman de Robert Merle, ce week-end d'apparente victoire des tenants de l'euro béatitude, en Grèce et en France, doit sonner le printemps des peuples.

Lire la suite

Des résultats en trompe-l'oeil - par l'Association pour une Constituante

Par l'Association pour une Constituante, sur son site

http://pouruneconstituante.fr/

Le résultat des élections législatives n’est pas, à proprement parler, une surprise.

Il confirme la volonté des citoyens de voir rejetée la politique antisociale et bien peu républicaine menée depuis plusieurs décennies.

Lire la suite

Front de Gauche: La défaite a dépassé toutes les espérances - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

http://descartes.over-blog.fr

Addendum au 18/06/2012, par Pablito Waal : le second tour des législatives a confirmé cette débâcle, le Front de Gauche ne totalisant plus que 10 députés alors que le PCF seul en avait 15 en 2007, auxquels on pouvait ajouter 1 apparenté (J-P. Brard) et 3 députés du Parti de Gauche. On passe ainsi de 19 députés dans le périmètre du Front de Gauche de 2011 à moitié moins. Ainsi s'achève le bilan électoral de l'équipée mélenchonienne pour 2012 : une présidentielle où le tribun en chef n'a fait que réunir les voix de la gauche radicale, écrasant LO et le NPA, mais rien de plus, et un premier tour des législatives où le résultat est ... le même (le PCF totalisait 4.3% des suffrages exprimés en 2007, et 3.41% pour LO-NPA; en 2012, avec une participation plus basse, l'ensemble FDG+LO+NPA fait 7.9%...). En bref, en 2012, la gauche radicale n'a pas perdu ses voix, mais elle n'en a pas gagné, et a vu sa représentation politique laminée. Les grands meetings de la Bastille ou du Prado le valaient-ils?

Je l'avoue, je ne suis pas par nature un optimiste. Peut-être parce que comme disait mon grand père "l'optimiste et le pessimiste arrivent au même endroit, mais le pessimiste arrive content". Mais après les résultats du premier tour des élections législatives, je vois un petit rayon de soleil pointer dans le ciel obscur.

Lire la suite

Premiers constats sur les législatives - par Pablito Waal

Par Pablito Waal, tribune personnelle

Addendum : félicitons notre partenaire Yohann Duval, qui a obtenu plus de 400 voix dans la 5ème circonscription de la Seine-Maritime, où le candidat du PS a failli passer au premier tour.

François Hollande semble destiné à disposer d'une majorité, mais assez courte si l'on s'en tient au seul PS. Ci-dessous, la projection Ipsos de ce soir.

On peut remarquer brièvement :

1) que 3 électeurs sur 7 ne sont pas allés voter, et la moitié si l'on compte les non-inscrits. La 5ème République s'enfonce dans son agonie, le taux de participation ne se maintenant qu'à l'élection la plus médiatisée, les autres institutions (députation nationale et européenne) étant délaissées.

Lire la suite

Deux avis sur Debout la République - par Voltaire République et Tomgu

A la veille du premier tour des législatives, qui, hormis à Yerres, sera probablement l'unique tour pour le parti de Nicolas Dupont-Aignan, nous donnons deux avis sur les candidatures de Debout la République. Nous n'évoquerons pas le MRC, rallié ouvertement à Hollande. Quant à François Asselineau de l'UPR, il a clairement annoncé son refus de présenter des candidats.

De Gaulle, Dupont et Nous - par Voltaire République, sur leur blog

http://voltaire.republique.over-blog.com

nda-001.jpg

Nous ne revenons pas ici sur le rejet de la part du candidat se réclamant de l'héritage gaulliste(!), Nicolas Dupont Aignan, d'acceptation du soutien par les républicains jacobins responsables, militants, citoyens de la République française lui avaient pourtant apporté suite au désistement de Jean-Pierre Chevènement que nous soutenions mais que nous ne pouvions suivre dans sa démarche pro hollandiste, tant le candidat désormais président de la République est un européiste militant.

Ce refus de Nicolas Dupont-Agnan se comprend aujourd'hui quand bien même les discours, particulièrement ceux prononcés à Paris et la "galéjade" Marine Le Pen premier ministredu candidat signaient la prémisse de ce qui aujourd'hui est officiel et acté dans un journal qui ne peut pas se revendiquer du gauchisme triomphant, Valeurs Actuelles, entretien où nous relevons un énorme contre sens historique quant au patriotisme intrinsèque de la droite(sic).

Lire la suite

La seconde mort d'Emilienne Mopty - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

http://descartes.over-blog.fr

 

Commentaire de Pablito Waal : Plus encore qu'à Mélenchon, cette mise au point, qui est tout de même un hommage, que Descartes fait pour la résistante PCF Emilienne Mopty, sera surtout préjudiciable aux anticommunistes.

"Nous devons des égards aux vivants. Aux morts, nous ne devons que la vérité" (Voltaire)

 

Emilienne Mopty (1907-1943)

 

Le manichéisme de la "gauche radicale" a des côtés désespérants. L'un d'eux, c'est ce besoin irrépressible d'avoir des super-héros qu'il génère. Je ne parle pas, bien entendu de Superman ou Batman. Mais plutôt des monuments style Stéphane Hessel. Des hommes - et des femmes - qui n'ont jamais pêché, qui n'ont jamais douté, qui ne se sont jamais trompés, qui ont toujours été du "bon" côté du manche. Et qui ont fait cela tous seuls, spontanément, sans rien devoir à un maître ou à une organisation.

 

Nous sommes soumis à une idéologie lourdement romantique du héros. Notre société - il n'y a qu'à voir les controverses qui ont accompagné l'hommage de notre nouveau président de la République à Jules Ferry - est incapable d'accepter des héros ambigus, des hommes complexes, des situations où il faut prendre le bon avec le mauvais. Il nous faut des Che Guevara, en un mot, des héros ir-re-pro-chables. Et de préférence, solitaires.

Lire la suite

Tout reste à faire - par Pablito Waal

Par Pablito Waal, à titre personnel

 




Nicolas Sarkozy a reconnu sa défaite par un discours qui, en lui-même, était d’une grande dignité.

A condition d’ignorer le contexte, et surtout le bilan de celui qui l’a prononcé.

 

La solennité du verbe et l’émotion contenue d’un homme qui s’est battu avec acharnement pour tenter de se faire réélire ne peuvent faire oublier la spoliation de notre souveraineté, démocratique, militaire, monétaire, spoliations qui n’ont fait que se renforcer au cours de ces cinq ans.

 

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×