néolibéral

Projet de Constitution - par L'Oeil de Brutus

Par L'Oeil de Brutus, sur son blog

Commentaire de Pablito Waal : comme déjà dit sur ce site, les rédactions de programmes ou de constitutions, pourvu qu'on n'y passe pas trop de temps, ne sont pas des exercices inutiles, du moment qu'ils permettent de synthétiser et de hiérarchiser les réflexions et les prises de positions sur un sujet particulier, et d'y faire apparaître une pensée cohérente. Dans cet essai, Brutus reste globalement fidèle à l'esprit initial de la Cinquième République, en y intégrant des exigences actuelles, notamment sur le renforcement du référendum. Mais il introduit aussi quelques instruments, tels qu'un Conseil Citoyen tiré au sort, sans pouvoir de voter les lois, mais principalement un contre-pouvoir pour empêcher une oligarchie de se maintenir au pouvoir (voir ici les limites du tirage au sort, notamment dans la version d'Etienne Chouard).

PROJET DE CONSTITUTION

Il en est de plus en plus nombreux à voir dans la crise actuelle une crise institutionnelle et à estimer donc, logiquement, qu’une réforme de fond de nos institutions serait un préalable indispensable à toute sortie de crise.

Il est vrai que les dérives foncièrement oligarchiques de la Ve République, avec une démocratie confisquée par une dyarchie de plus en plus méprisante à l’égard du peuple – y compris et surtout lorsque celui-ci s’exprime par voie référendaire –, ne peuvent qu’amener à s’interroger. Il ne faut cependant pas se bercer d’illusions : la crise que nous connaissons n’est pas seulement institutionnelle – sinon elle serait centrée sur la France – mais systémique. Elle est l’achèvement logique de la révolution néolibérale lancée il y a plus de 30 ans, et ce non seulement dans les domaines économiques et financiers, mais aussi sociétaux, politiques et sociaux.

Un changement constitutionnel sera donc probablement une condition nécessaire à cette sortie de crise, mais certainement pas une condition suffisante.

Lire la suite

Impôts : quand le gouvernement fait le lit des néolibéraux - par Laurent Pinsolle

Par Laurent Pinsolle, sur son blog

Il y a quelques jours, Le Monde avait recensé pas moins de 84 nouveaux impôts qui ont été créés par Nicolas Sarkozy et François Hollande depuis 2011. Pas un jour ou presque ne passe sans l’évocation d’un nouveau projet, nourrissant un profond ras-le-bol fiscal, pas totalement injustifié.
Blanc bonnet et bonnet blanc
Les décomptes du Monde sont assez édifiants. Sur les budgets 2011 et 2012, la majorité sortante avait déjà voté pour 32 milliards d’impôts supplémentaires (et 4 milliards de baisse). Le nouveau gouvernement socialiste a chargé la barque de 28 milliards pour 2012 et 2013. On attend encore la note pour 2014, qui pourrait atteindre une dizaine de milliards. Mais ce qui est stupéfiant, c’est le choix de le faire par le biais de pas moins de 84 mesures différentes, soit 84 nouvelles occasions pour les Français de débattre de ce choix mais aussi de bien sentir la douloureuse dans leur porte-monnaie.

Lire la suite

Démantèlement de l'état-actionnaire : le bricolage à la petite semaine de François Hollande - par l'Oeil de Brutus

 

Après avoir vendu plus de 3% des actions du groupe Safran, Arnaud Montebourg, le fameux chevalier de la démondialisation, a annoncé que le gouvernement Ayrault poursuivait sa réflexion sur la vente d’actifs de l’Etat, en particulier d’actions de grands groupes (EDF et GDF-Suez seraient les principaux concernés). Le fait que l’annonce provienne du ministre du redressement productif (qui s’avère être bien plus l’accompagnant de l’effondrement productif), censé représenté l’aile gauche du PS, n’est pas anodin : il confirme que même ceux qui sont censés être les plus keynésiens des socialistes sont bel et bien, eux aussi, entièrement convertis aux dogmes néolibéraux en déchargeant l’Etat de tout rôle économique.  

Lire la suite

Au secours, ils reviennent ("les socialistes") ! - par Joe Liqueur

Par Joe Liqueur, sur son blog

http://communisme-liberal.blogspot.fr

Coommentaire de Pablito Waal : contrairement à Joe Liqueur, je ne pense pas que le but ultime de nos gouvernants soit la réduction générale de la sphère publique, mais plutôt son passage d'un rôle "producteur" (laissé au privé, les hautes sphères du privé étant consanguines avec celles de l'Etat...) à un rôle "d'assistance" (redistribution sociale, réglementation...).


Intéressante réflexion de Jacques Nikonoff, dans ce discours prononcé dans le cadre du Forum démocratique du 8 octobre dernier. Le porte-parole du M'PEP se demande (à 11') si le (trop) fameux TSCG est vraiment fait pour être appliqué… [1] Ce qui rejoint du reste les affirmations de François Asselineau, président de l’UPR, selon lesquelles nombre de députés ayant voté le texte sont tout à fait convaincus que celui-ci n’est pas applicable et ne sera pas appliqué (vidéo ci-dessous). A mettre en lien peut-être avec un article publié dans le Canard de la semaine dernière (jeudi 11/10/2012). On y explique en gros que les instances européennes n’ont pas du tout les moyens, et ne se les donnent pas, de contrôler effectivement les comptes des Etats membres.

 

Lire la suite

Le Plan logement : nouvelle hypocrisie gouvernementale - par L'Oeil de Brutus

Par L'Oeil de Brutus, sur son blog

http://loeildebrutus.over-blog.com

logement-social-copie-2.jpg

Commentaire de Pablito Waal : quand Brutus dit que la monétisation de la dette à hauteur de quelques % du PIB ne causerait pas d'inflation très gênante, parce que de toute façon la monnaie ainsi créée par une banque centrale ne représente que 10% environ de la monnaie en circulation (M3), il oublie justement que c'est la création de monnaie banque centrale qui permet aux banques privées de créer les 90% de monnaie restante...Donc plus de monnaie banque centrale (M1), c'est encore plus de croissance de M3...

Mme Duflot a dévoilé aujourd’hui le plan du gouvernement Ayrault sur le logement social. La mesure phare consiste à céder à bas prix, voire gratuitement, des terrains détenus par l’Etat aux collectivités.

En quoi est-ce une hypocrisie ?

Lire la suite

Sur la Toile : Blogs et Médias - 12 août 2012 - par L'Oeil de Brutus

Par L'Oeil de Brutus, sur son blog

http://loeildebrutus.over-blog.com

http://darkearth2.free.fr/wordpress/wp-content/uploads/img-top-10-les-bras-de-fer_x300_arton114687.png

CONFLIT ISRAELO-PALESTINIEN

Unilatéralisme palestinien, unilatéralisme israélien, Alain Gresh, Blog Le Monde diplomatique, 01-août-12. Mots clés : Unilatéralisme Palestine Israël colonisation.

Lire la suite

Quand le jeu politique asphyxie le mouvement social - par l'Association pour une Constituante

Par Anne-Cécile Robert, sur le site de l'Association pour une Constituante

http://pouruneconstituante.fr

Le texte de Anne-Cécile Robert ci-dessous a été publié dans le Monde diplomatique en 2009 ( Voir www.monde-diplomatique.fr/ ). Il est particulièrement d’actualité, spécialement en ce jour anniversaire de l’abolition des privilèges en 1789.

***

D’un bout à l’autre de l’Europe, les mouvements sociaux, parfois violents, se multiplient : grève générale pour le pouvoir d’achat en Belgique le 6 octobre 2008, émeutes contre les brutalités policières en Grèce en décembre 2008, rassemblement de cent vingt mille travailleurs en Irlande le 14 février 2009, manifestations dans toutes les villes de France les 29 janvier et 19 mars 2009, etc. Ces expressions massives de mécontentement populaire trouveront-elles une traduction politique ?

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×