nucléaire

Problème de densité de flux (d’énergie), et de densité (d’énergie) tout court - par Joe Liqueur

Par Joe Liqueur, sur son blog

Voilà quelques temps que je ne vous avais plus embêtés avec mes histoires de souveraineté nationale, d’énergie nucléaire, de propriété collective des grands moyens de production et d’échange, et tout et tout. Il se trouve que l’un de mes contacts sur Facebook a partagé hier la vidéo de cet exposé plutôt limpide (ci-dessus), qui est en plein dans mon sujet. Une bonne occasion d’écrire ce petit billet dans lequel je voudrais simplement donner une explication de cette longue interruption du blog, vous faire part de mes récentes lectures, et aussi de mes projets.

Lire la suite

Le matin des emmerdeurs - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

J’aime écouter la radio. A la télévision, tout n’est que clinquant et couleurs criardes. A la radio, on peut échapper – un peu – au narcissisme de l’image. Vous me direz qu’on trouve aussi à la radio des émissions débiles. C’est vrai. Mais la radio a sur la télévision l’avantage immense de ne pas avoir d’image. Contraints par la nécessité de passer par le texte, de garder l’auditeur scotché par la seule magie de la parole, les animateurs de la radio n’ont pas la possibilité de se réfugier dans les facilités sans nombre – et sans nom – qu’offre sans limite la manipulation de l’image et son caractère hypnotique.

Mais il y a un cancer médiatique auquel même la radio n’échappe pas, et c’est celui du conformisme. 

Lire la suite

Pourquoi je n'ai pas manifesté le 12 avril - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

Un homme contre les OGM lors d’une manifestation le 12 avril 2014 à Marseille.
Je croyais qu'il était question de l'austérité...


D’habitude, « je suis de ceux qui manifestent ». Si un jour on accorde une pension à ceux qui ont servi leur pays en battant le pavé pour défendre une cause, je devrais être bien loti. Avant que mon parti ne me quitte – car c’est lui qui m’a quitté, et non l’inverse – j’étais même connu pour ça. J’étais de ceux qui non seulement répondaient « présent » chaque fois que le PCF ou la CGT demandaient leur présence, mais aussi pour imprimer les tracts, conduire la camionnette, préparer les sandwichs, vendre les merguez et mettre leur pratique des arts martiaux au service du service d’ordre. Oui, je pourrais raconter des choses sur ce qu’était une manifestation à cette époque bénie ou chaque camarade était un frère.

Lire la suite

Le progrès en question ? - par Yann

Par Yann, sur son blog

http://www.jeunessecroissy-basket.fr/wp-content/uploads/2012/10/le-progr%C3%A8s4-300x300.jpg

Cela fait plusieurs décennies maintenant que la France est entrée en régression économique et sociale. Près de quarante ans que le progrès social, hérité des réformes économiques d'après-guerre, est attaqué de toute part. Nous arrivons probablement à la destruction des derniers restes de la période des trente glorieuses. On peut désormais raisonnablement tabler sur la destruction à court terme de la sécurité sociale, de l'éducation nationale et du système de retraite par répartition. Sans une peu probable révolte de la population, ces derniers acquis sociaux disparaîtront et plongeront la France puis l'Europe de l'Ouest dans une crise économique encore plus grave qu'elle ne l'est actuellement. Il est étrange de voir avec quelle facilité la population moderne s'est finalement résignée à accepter des politiques d’appauvrissement alors que pourtant le progrès technique continu. À tel point que l'on a désormais complètement décorrélé  le progrès scientifique et technique du progrès social et humain. Il s'agit là d'une prouesse tout à fait invraisemblable. On en est même arrivé à une telle régression mentale que le progrès technique en lui même est accusé de tous les maux de toutes les catastrophes qui s'abattent sur la population.

 

Lire la suite

Leak de Ioulia Timochenko : “Il est temps de prendre nos armes et d’aller tuer ces maudits russes” - par Olivier Berruyer

Par Olivier Berruyer, sur son site

Voir aussi l'article de DeDefensa sur le même sujet.

“Amusant” : le fond ne me surprend pas, je suis juste étonné que les gens n’aient pas encore compris qu’ils sont écoutés (au moins, ça a un avantage pour nous…)

(passez à la partie 2 si vous êtes pressés, c’est le fait croustillant du mois)

Qui est Ioulia Timochenko ?

Lire la suite

Le capitalisme est en train d'échouer (IV) - par Pablito Waal

(suite du précédent)

Conclusions

Le constat est donc le suivant : exception faite des BRIC (ou plutôt BIC, Brésil – Inde – Chine) qui rattrapent le temps perdu, le monde est engagé sur la voie d’une croissance molle, et déclinante dans de nombreux cas, voire partout lorsqu’il s’agit d’économies « matures », au développement déjà ancien. Les efforts de libéralisation, d’ouverture des frontières, l’alternance des gouvernements n’y ont pas changé grand-chose.

Et que faut-il y voir de particulier, me direz-vous ? Que le capitalisme est en train de connaître une évolution comparable à celle des pays du Comecon dans les années 1970-1980 : l’économie ne s’effondre pas (encore), mais elle se dirige vers la croissance zéro comme horizon quasi-certain. La miraculeuse faculté du capitalisme à « créer de la richesse », déjà discutable en cela que nombre de ces richesses bénéficient ou résultent d’efforts collectifs (programmes spatiaux, militaires, nucléaires, informatiques…) peu capitalistes, paraît caler.

Lire la suite

Les énergies renouvelables, ça m’énerve - par Joe Liqueur

Par Joe Liqueur, sur son blog

Le cœur d'un réacteur nucléaire. En plus, c'est beau,
il y a comme une petite ambiance à la Blade Runner.

Ah, les « énergies renouvelables »… Ça m’énerve ! La seule chose qui soit renouvelable là-dedans, c’est la connerie. J’en ai déjà parlé souvent, je vais sans doute me répéter mais tant pis, comme disait le grand poète Helmut Fritz (eh oui), décidément, ça m’énerve.
Pour commencer, il y a une erreur d’analyse d’une grossièreté stupéfiante, qui montre que les apôtres du « renouvelable » n’ont même jamais pris la peine de réfléchir un peu à ce qu’ils disent.
Car ce terme d’« énergie renouvelable » relève du délire conceptuel aigu.
Le simple fait d’accoler le nom commun « énergie » et l’adjectif « renouvelable » est déjà une sombre imbécilité. Cela n’a aucun sens. Que l’énergie puisse être ou non « renouvelable », c’est du point de vue scientifique une idée parfaitement absurde. Et ce pour deux raisons. La première, c’est que bien sûr l’énergie ne se « renouvelle » pas, elle se transfère et se manifeste sous forme de flux d’énergie. Elle ne se renouvelle pas, puisqu’elle ne disparaît jamais et n’a donc pas besoin de se « renouveler »… La seconde raison, c’est que l’énergie est la chose la plus abondante qui soit sur Terre, comme dans l’univers. L’énergie est partout, elle est disponible dans des quantités qui dépassent l’entendement humain. La matière est énergie (E = mc2).

Lire la suite

Les infos dont on parle peu - par D.Anderson, avec L.Chamla, J-P.Petit et J.Moadab

Voici un nouvel épisode des "Infos dont on parle peu" par David Anderson alias Capitaine Anderson. A 24mn, vous pourrez entendre Lior Chamla parler du Marché Transatlantique (et vous pouvez aussi lire son dernier article sur le site de la Théorie du Tout), puis Jean-Pierre Petit sur le nucléaire, et Jonathan Moadab du Cercle des Volontaires sur l'interdiction du financement de l'Etat par sa banque centrale imposée par le Traité de Maastricht.

Le discours de la méthode (XII) : remettre les ONG à leur place ! - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

http://s2.lemde.fr/image/2011/10/15/534x267/1588552_3_dcc6_l-opacite-du-mode-de-calcul-et-des-sommes-en_30037cab19cae95c4cf15d4990e69c21.jpg

Je sais que le titre de ce blog choquera certains de mes lecteurs. Comment, en effet, peut on aujourd’hui oser remettre en cause ces organisations dont on nous répète à longeur de journée qu’elles sont indispensables à la démocratie, au « vivre ensemble », au fonctionnement de la cité ? Comment peut-on remettre en cause ces organisations au fonctionnement démocratique, reposant sur le bénévolat désintéressé de gens modestes, honnêtes et travailleurs, si différents des politiciens cupides et des fonctionnaires routiniers et procéduriers ?

Et bien, on le peut. Mais cela suppose de remettre en cause quelques uns des dogmes qui entourent le monde des ONG. Non, les ONG ne reposent pas sur le bénévolat, mais sur des dirigeants professionnalisés qui en vivent. Non, le fonctionnement des ONG n’est pas « démocratique », mais repose sur un système de castes dans lequel le militant de base qui paye et se tait n’a pas le même pouvoir que le dirigeant. Non, le milieu associatif n’est pas ce paradis de gens honnêtes et désintéressés, mais est traversé par les mêmes intérêts et les mêmes ambitions que le monde politique.

Lire la suite

2012, année de la lose : les meilleurs pour la fin

Suite du précédent...fin du passage en revue des échecs et des quelques succès de 2012 :

Après les mouvements organisés dirigés par de grands esprits qui auraient pu être agrégés, passons aux mouvements désorganisés et aux esprits désagrégés.

Passons rapidement sur les antisionistes : Soral, Dieudonné, Laïbi… Pour ceux-là, le bilan est clair : il est vide. Ceux qui voient en Dieudonné un acteur politique devraient comprendre qu’il n’est qu’un acteur tout court. Certes talentueux pour conserver un public sans promotion médiatique (du moins sans promotion favorable), moins pour ses films (j’ai vu son très médiocre Antisémite). Soral a échoué à prendre prise sur le FN avant 2012, et semble s’être résigné à ne plus tenir même le rôle de compagnon de route du FN. Les candidatures aux législatives de Dieudonné ou Laïbi n’ont pas dépassé les pâquerettes. Le courant « antisioniste » ne prend donc aucune forme politique en France. Auraient-ils pu se réjouir au moins qu’un état palestinien fut reconnu comme observateur à l’ONU fin novembre ?

Lire la suite

Pax germanica - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

http://descartes.over-blog.fr

Descartes explique à son tour pourquoi "L'Europe c'est la paix" est un mensonge. Mais il va nettement plus loin...

On a de la peine à imaginer les trésors d'entregent et de lobbying auquel se sont livrées les politiciens europhiles pour obtenir pour l'Union Européenne le Prix Nobel de la Paix. Il est vrai que le Prix n'a plus son lustre d'antan, à force d'avoir été accordé ces dernières années à des personnalités dont l'engagement pour la Paix est fort discutable, dont Henri Kissinger est certainement le prototype. Le comble du ridicule a été atteint lorsque le Prix fut donné à Barack Obama, quelques mois après son élection et avant qu'il ait eu la moindre possibilité de le mériter. Un prix "par avance" en quelque sorte. Mais même dévalué, l'Union Européenne en perdition avait désespérément besoin de quelque chose pour redorer son blason.

Lire la suite

Le ridicule ultime du Nobel de la Paix - par l'ARSIN

Par l'ARSIN

Pour commenter l'aberrante attribution du Prix Nobel de la Paix à l'Union Européenne en tant que personne morale, pour récompenser son "oeuvre" de maintien de la paix sur le continent européen depuis les lendemains de la seconde guerre mondiale, nous aurions pu vous donner l'article de Yohann Duval, celui de Voltaire République, ou celui de Michel Baran. Mais nous avons préféré faire un petit document audio pédagogique.

Lire la suite

Une caisse de rêve : la nucléomobile® * - par Joe Liqueur

Par Joe Liqueur, sur son blog

http://communisme-liberal.blogspot.fr

Faites-moi le plein, siouplaît ; ceci représente (à peu près) le carburant
de la voiture nucléaire… pour 10 000 km.

Mon agenda de rentrée est un peu surchargé, chers concitoyens et lecteurs étrangers, alors je m’excuse par avance de ne toujours pas publier la petite recension du livre de Paul Krugman, Pourquoi les crises reviennent toujours (chez Points), que je promets depuis un certain temps. Je me contenterai donc de livrer quelques commentaires sur mes lectures de vacances : Eric Laurent, Thierry Meyssan [1], Guillaume Dasquié et Jean Guisnel, Fiammetta Venner, Pascal Boniface, Naomi Klein, y a de quoi dire. Mais ce sera pour un prochain billet, car je veux d’abord vous présenter le véhicule personnel de l’avenir : la voiture nucléaire.

Lire la suite

Revue des blogs par l'ARSIN - semaine du 9 septembre

Par l'Arsin

logo-reduit-arsin-1.png  

L'ARSIN fait une revue audio des blogs de ses partenaires. Désormais, restés informés de la blogosphère sans user de vos yeux, en écoutant des résumés exhaustifs et plus intéressants à entendre qu'un lecteur automatique :


Interview de Xavier Renou, fondateur des Désobéissants

Par le Cercle des Volontaires...et un membre de l'ARSIN

http://www.cercledesvolontaires.fr

Très actif dans les milieux contestataires et alternatifs depuis une dizaine d’année, Xavier Renou a fondé les Désobéissants en novembre 2006. Cette organisation propose des formations à diverses formes de lutte, afin notamment de maximiser les retombées médiatiques des actions entreprises. Elle propose également un accompagnement jusque sur le terrain aux associations qui font appel à ses services.

Lire la suite

"Energies renouvelables", triomphe de la bêtise - par Joe Liqueur

Par Joe Liqueur, sur son blog

http://communisme-liberal.blogspot.fr

Le USS Enterprise, premier porte-avions nucléaire de l'histoire.
Ses 85 000 tonnes sont propulsées par 8 réacteurs à eau pressurisée.
 
Le saviez-vous ? L’énergie est partout sur Terre, elle est partout dans l’univers ; elle est dans la matière, elle est dans la masse :

Lire la suite

Vive la République ! Vive la France ! - par Joe Liqueur

Par Joe Liqueur, sur son blog  

http://communisme-liberal.blogspot.fr  




Comme le débat sur le défilé militaire du 14 juillet me fatigue un peu (1), je préfère célébrer cette fête nationale en vous signalant (pour ceux qui ne l’auraient pas encore lu) cet excellent billet du camarade Descartes  (2) . Cela commence par un hommage à de Gaulle, et se termine par des réflexions extrêmement justes qui rejoignent celles que j’avais développées dans ce billet, ou encore dans celui-ci. Extraits.

Lire la suite

Requiem pour un petit terminal - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

http://descartes.over-blog.fr

http://www.buzzaka.com/wp-content/uploads/2011/07/110721_Minitel.jpg

Le 30 juin, Orange (on ne dit plus "France Télécom", vous savez, "France", ça fait ringard...) débranchera le réseau Transpac, l'épine dorsale du Minitel. Les petits terminaux domestiques (il en reste 700.000 en circulation, dont 80.000 restent actifs pour quelque 2.000.000 de connexions par an), qui ont ouvert les portes de la télématique (1) à tous les foyers français seront alors bons pour la casse ou le musée. Personnellement, je garderai le mien, que je n'utilise plus guère mais qui trône toujours à côté du poste téléphonique - encore une antiquité - dans l'entrée de mon appartement, témoignage d'une France que je n'oserais pas de qualifier de plus heureuse, mais certainement de plus créative.

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×