PourProtectionnismeDesastreindustriel

Florange et la démondialisation - par Jacques Sapir

J. Sapir -  La démondialisation - Points Seuil, août 2012Florange: la trahison…BIS - par Jacques Sapir
Par Jacques Sapir, sur son blog
http://russeurope.hypotheses.org/
Ainsi, c’était donc ça. L’accord avec MITTAL, sur lequel on pouvait déjà avoir des doutes importants compte tenu de la « réputation » de la société à ne pas tenir ses promesses, se révèle n’être qu’un plan social camouflé. On annonce déjà plusieurs centaines de départs en préretraite. Les investissements promis ne sont que ce qui était prévu avant la négociation, essentiellement pour le partie « froide » du site. Les travailleurs ont été roulés dans la farine par le Premier ministre et le Président. À vrai dire, on s’y attendait. Mais, pas que le vernis craque aussi vite, en moins de 72h. Le problème, en l’occurrence, est que ceci était d’emblée dans la tête de J-M Ayrault, qui semble avoir été plus intéressé à sauver des emplois dans sa région que par le sort des ouvriers de Florange. Tel est le « secret » d’un accord qui n’en est pas un et qui constitue une capitulation en rase campagne de la part du gouvernement. 

Lire la suite

Bic et les briquets chinois, ou le symbole de l'Europe passoire - par Yohann Duval

Par Yohann Duval, sur son blog
http://duvalyohann.over-blog.fr/
bic.jpg
L'Union Européenne est régulièrement accusée d'être "naïve" dans la mondialisation. Incapable de protéger ses industries face à la concurrence déloyale des pays à bas coûts, elle prendrait des décisions en dépit du bon sens au nom d'une véritable idéologie consistant à glorifier la libre circulation des biens et des services et à éliminer toute trace de protectionnisme, quel qu'en soit le prix à payer. Cette accusation est-elle fondée ? La triste affaire Bic semble le prouver. 

Lire la suite

Le protectionnisme et ses ennemis - par L'Oeil de Brutus

Par L'Oeil de Brutus, sur son blog

http://loeildebrutus.over-blog.com

3504471885.jpg

Si l'on en croit les résumés qu'en fait Brutus, les contributions de ce livre paraissent inégales. Lorsque Lordon parle des inégalités de rémunérations du travail, de taxation des revenus du capital, il me semble que ces éléments ont déjà été pris en compte par les théoriciens du libre-échange. Si la contributiond e François Ruffin semble porter sur des questions de réthorique, celles de Ha-Joon Chang et de Jacques Sapir semblent plus construites. Mais elles ne répondent pas à deux questions immédiates et fondamentales :

- la mise en place, aujourd'hui, de mesures protectionnistes renchérirait-elle les biens de consommation, et appauvrirait-elle les consommateurs français?

- ne risquerait-on pas des mesures de rétorsion de la part d'autres pays, mais aussi une perte de compétitivité de la France de par la hausse des coûts de production internes?

PRESENTATION GENERALE

Le protectionnisme et ses ennemis est un recueil de quatre articles qui abordent le thème du protectionnisme et la manière dont ce thème est ostracisé du débat public,  escamotant celui-ci au bénéfice des dogmes libre-échangistes et néolibéraux.

DEVELOPPEMENT.

A travers La « menace protectionniste », ce concept vide de sens (février 2009), Frédéric Lordon démontre comment le protectionnisme est érigé en menace par une pure construction intellectuelle hypocrite, et souvent malhonnête, pour justifier les positions libre-échangistes.

 

Lire la suite

Nous sommes tous des salariés PSA ! - par Tomgu

Par Tomgu, sur son blog

http://lactualite.over-blog.com


La fermeture tant redoutée de l'usine d'Aulnay en Seine-Saint-Denis (3 000 salariés) est prévue courant 2014. Rennes va perdre 1 400 nouveaux salariés. Hors production, ce sont 3 600 postes qui vont être supprimés, dont 1 400 dans la recherche et le développement. Au total, environ un emploi sur dix dans l'activité automobile de PSA en France va disparaître. PSA tente désormais d'expliquer ses décisions basées sur des prévisions d'une baisse durable du marché européen, où le constructeur vend 60 % de ses véhicules.

Source : lepoint.fr

Lire la suite

Le libre-échange déloyal, coupable du crime social chez PSA - par Yohann Duval

Par Yohann Duval, sur son blog

http://duvalyohann.over-blog.fr

 

La liste devient interminable. Après Continental, Molex, Valeo, Caterpillar... c'est au tour de PSA Peugeot Citroën d'annoncer des suppressions massives d'emplois. 8000 en France, cette fois-ci. Un véritable crime social, dont les complices sont évidemment les "grands partis" (P.S. et U.M.P.) qui, en acceptant sans sourciller le désarmement douanier imposé par l'Union Européenne, ont permis à des pays aux salaires 10 fois moins élevés que les nôtres de venir concurrencer nos produits sans aucune limite.

  

psa.jpeg

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×