public

Le privé, c’est vraiment toujours mieux ? - par L'Oeil de Brutus

Par L'Oeil de Brutus, sur son blog

Le privé, c’est vraiment toujours mieux ?

C’est un tropisme de la pensée libérale qui tourne en boucle : le privé est toujours plus performant que le public et il suffirait donc que l’Etat externalise ses activités pour faire des économies. En êtes-vous si sûr ?

Lire la suite

Janvier 2014 : des nouvelles du marché transatlantique (revue de presse) - par Magali Pernin

Par Magali Pernin, sur son blog

TTIP janvier 2014

J’inaugure avec cet article une nouvelle chronique mensuelle consacrée aux négociations transatlantiques.

Je tiens en effet depuis plusieurs mois un journal en ligne sur Scoop it et partage quotidiennement les articles français (rarement) et internationaux (souvent) traitant des négociations entre l’Union européenne et les États-Unis. Après un bref historique des étapes de 2013, cet article se penchera sur les principales actualités publiées sur le sujet en janvier.

Vous pouvez vous abonner à la newsletter du journal Scoop it en cliquant ici.

Lire la suite

Faut-il supprimer les partis politiques ? - sur le site de l'Association pour une Constituante

Articles sur le site de l'Association pour une Constituante

Commentaire de Pablito Waal : je ne partage pas la thèse de Claude Grellard dans sa conclusion. Bien que pensant que les partis politiques ne sont pas l'instrument vers lequel le militant doit s'orienter aujourd'hui, je ne pense pas qu'il soit pertinent de supprimer un outil sans lui substituer un autre plus efficace.

Nombre de partis politique en France

Il y avait en France 28 partis politiques en 1990, 255 en 2004 (tiré du site SedLex).

Texte de Claude Grellard

Suivant l’article 2 de la Constitution le principe de la République est : « gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ». Or, faute de pouvoir, ou de vouloir, se gouverner lui-même, le peuple « souverain » se résigne à confier ce travail à des « professionnels » qui prétendent être seuls à pouvoir le traiter, comme les y autorise l’article 4 : « Les partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage. Ils forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie ».

Lire la suite

Libérons-nous de la "libération fiscale" - article de l'Oeil de Brutus

 

Propagande néolibérale : non, vous ne travaillez pas pour l'état jusqu'au 26 juillet, mais jusqu'au 13 janvier (ou jusqu'au 10 novembre) - par L'Oeil de Brutus

Commentaire de Pablito Waal : en plus des arguments de Brutus, il faudrait rappeler à ceux qui dissertent sur la "libération fiscale" que l'essentiel (au moins les deux tiers) des dépenses publiques ne servent pas à payer "l'Etat" (sous-entendu ses agents, donc en grande partie les fonctionnaires), mais de la redistribution sociale, principalement vers les retraités, malades, familles, invalides, chômeurs... Affirmer que l'on "travaille sept mois par an pour l'Etat" est un mensonge.

 

C’est depuis quelques années le nouveau dada de la doxa propagandiste néolibérale : évaluer la date du « jour de libération fiscale et social » (sic) à partir de laquelle vous ne « travaillez plus pour l’Etat » et par voie de conséquence à partir de quand vous pouvez, enfin, jouir librement des fruits de votre travail. S’en suivent alors les habituelles litanies sur le poids excessif de l’Etat dans notre pays, son incapacité à se réformer voire les tendances à l’assistanat des Français et donc les indispensables « réformes structurelles » qui s’agit de mettre en œuvre. Car celles-ci ne sauraient manquer d’accroître « nos libertés individuelles » et « libérer les moteurs de la croissance » afin que, tout à chacun, nous puissions « librement » travailler sans quota d’heures hebdomadaires, jusqu’à l’âge le plus avancé possible, sans contraintes salariales aussi aberrantes que peut l’être, par exemple, le SMIC, et le tout en payant le moins de taxes et impôts possible (tout en recevant, bien sûr, le moins « d’assistance sociale » possible).

Lire la suite

La fonctionnairophobie (partie 2 sur 4) : Les revenus et la parité au sein de la fonction publique. - par L'Œil de Brutus

Par L'Œil de Brutus, sur son blog
http://loeildebrutus.over-blog.com/
Cette série de billets s’appuie sur un article (ou plutôt sur la contradiction d’un article) écrit par M. Eric Verhaeghe et paru sur Atlantico. fr (Ce que le projet de loi de finances révèles sur le poids réel de la fonction publique sur le budget de la France) pour tordre le cou à un certain nombre de préjugés sur la fonction publique. 
Sommaire :

Lire la suite

Une affaire de maïeutique - par Pablito Waal

Par Pablito Waal, en tribune libre

 

mec-chiant.png

Bonjour, appelez-moi Sire. Triste Sire.

Cet article continue une polémique que j'ai commencée avec Edgar, au sujet d'un de ses derniers articles, que je n'avais pas copié sur l'ARSIN. Suite à la tragique affaire d'accouchement sur une autoroute dans le Lot, Edgar, comme le POI, considérait que ce drame était la conséquence directe d'une politique de réduction des services publics, et que l'Union Européenne en était directement responsable.

Je lui avais fait, suivant un autre commentateur, signant Tythan, cette réflexion :

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×