religion

La guerre pour le sens de l'existence (3)

(lire la partie précédente)

Abudhabimosque

Partie 3 : dans le camp d’en face, la lutte est aussi existentielle

 

Tout comme le vote nationaliste, le fondamentalisme islamique est aussi analysé trop facilement par la pauvreté et les inégalités au sein du monde musulman, voire des pays occidentaux où une communauté musulmane conséquente est présente. Alors que de nombreux militants de l’Islam politique, radical, voire terroriste, n’ont aucun problème de subsistance, et parfois même sont issus de classes aisées des pays arabes, à commencer par un des plus célèbres, Oussama Ben Laden. Des études ont montré que certaines catégories professionnelles, telles que les ingénieurs, avaient plus facilement tendance à s’engager dans la voie du terrorisme que d’autres, et que les raisons étaient plus intellectuelles que sociales.

Lire la suite

Saint-Barthélemy - par Jacques Sapir

Par Jacques Sapir, sur son blog

(Article publié le 24 août)

Francois Dubois 001.jpg

Il y a 442 ans de cela, le 24 août 1572, commençait le massacre de la Saint-Barthélemy, point fort dans toute son horreur des guerres de religion qui ensanglantaient la France à l’époque. Ce qui aurait dû n’être que le massacre d’une élite tourna à la boucherie de milliers de Parisiens dont le seul tort était de professer la religion dite « protestante ». Ce massacre ne fut pas unique. Quelques années auparavant la « Michelade », à Nîmes avait vu les protestant massacrer les catholiques de cette ville[1]. Le massacre de la Saint-Barthélemy eut des échos en France. Des massacres similaires furent perpétrés dans d’autres villes. Mais, ce massacre fut aussi l’acte qui facilita l’union des protestants, réunis autour d’Henri de Navarre, le futur Henri IV après son évasion du Louvre et le parti des « politiques », ces catholiques  qui considéraient que l’on était d’abord français avant que de se définir par une allégeance religieuse. L’exécution par Henri III du Duc de Guise à Blois, son alliance avec Henri de Navarre, puis son assassinat par un moine fanatique, furent autant d’événements qui préparèrent l’accession au pouvoir d’Henri IV (reconnu par Henri III sur son lit de mort) et le triomphe de cette alliance nationale contre le fanatisme religieux.

Lire la suite

Religion et politique - par Jacques Sapir

Par Jacques Sapir, sur son blog

Colloquium Heptaplomeres

Une illustration de l'Heptaplomeres de Jean Bodin (supposé écrit vers 1587)

Estimer que c’est à travers des formes d’organisation politique dans le sens le plus large que se constitue et se maintient une société pose immédiatement le problème de la souveraineté. La souveraineté devient essentielle non seulement pour l’existence de la communauté politique mais aussi comme source fondatrice de son droit, donc de ses lois et règles. Or, cette notion a provoqué de nombreux débats que ce soit en science politique ou en droit constitutionnel. Retenons ici deux des attributs de la souveraineté ; tout d’abord :

Lire la suite

Une lecture dialectique de Jean-Claude Michéa - par Joe Liqueur

Par Joe Liqueur, sur son blog

9782081260474_LeComplexeD'Orphee_CouvBD_2011

Je pensais bien être assez horrifié à lecture de cet ouvrage qu’on me recommande avec lequel on me bassine depuis quelque temps. J’ai bien été horrifié. Mais pas que horrifié. Parce qu’il y a dans ces pages une indéniable richesse intellectuelle, parce que de nombreux développements de l’auteur me semblent tout à fait justes, et parce que certaines de ses prises de position m’ont plutôt réjoui. J’ajouterais que les convictions socialistes de Michéa ne font pas de doute, même s’il s’agit d’une sorte d’« archéo-socialisme » dont il explique d’ailleurs assez bien les tenants et les aboutissants. Ce n’est pas le genre de socialisme que je défends, d’abord dans la simple mesure où il y manque cette « religion du progrès » que Michéa pourfend et que je défends parce que c’est à vrai dire la mienne (d’ailleurs je me sens « stigmatisé » par l’auteur, et m’en vais immédiatement saisir la HALDE).

Lire la suite

Laurent Pinsolle lit Todd & Le Bras

Commentaire de Pablito Waal : Après Michéa, c'est Todd et Le Bras, démographes connus, que Laurent Pinsolle lit. On notera la prophétie d'effondrement du FN dans la troisième partie, où l'argument principal semblerait être une analogie entre le FN et le PCF, le premier finissant par recouvrir la carte électorale que le second avait eu jadis, et l'écart entre les attentes populaires et "le fond culturel de l'extrême-droite" amènerait une chute du parti lepéniste rapide...Il faudrait lire ce livre, car tel que Pinsolle le décrit, l'argument est vaporeux.

Voir également l'article que Yann, du Bon Dosage, consacre à ces deux auteurs (avec vidéo en prime). 

Todd et Le Bras lisent dans les cartes de la France - par Laurent Pinsolle

Quand Todd et Le Bras décryptent l'économie par les cartes - par Laurent Pinsolle

Todd et Le Bras expliquent la hausse du FN...et prévoient sa disparition ! - par Laurent Pinsolle

Lire la suite

Philippe Ier (1060-1108), le mal-aimé - par Nationaliste Jacobin

Par Nationaliste Jacobin, sur son blog

http://blog-nationaliste.blog4ever.com

philipp1

Une histoire de France ne saurait faire l’impasse sur la monarchie, à laquelle nous devons tant. Et à qui nous devons avant tout l’Etat, qui est un des fondements de l’identité française quoi qu’en disent les libéraux et les libertaires, et aussi le territoire national tel que nous le connaissons. La monarchie a également, il faut le dire, jeté les bases de la culture nationale, à travers le mécénat artistique, le souci de la langue (de l’Edit de Villers-Cotterêts à la création de l’Académie française), etc. Nous aurons l’occasion d’aborder toutes ces questions. Mais cet article sera consacré à une époque plus sombre, méconnue, à savoir le Moyen Âge. Non point le brillant siècle de Saint Louis, ni la période malheureuse de la Guerre de Cent ans qui vit le sentiment national se renforcer dans les épreuves. Non, nous allons évoquer le XI° siècle, le cœur de l’âge féodal, l’époque des seigneurs fiers et arrogants, et des rois faibles… encore que, nous verrons qu’il y a matière à nuancer.

 


 

Lire la suite

Le totalitarisme religieux gagne du terrain - par Yohann Duval

Par Yohann Duval, sur son blog

 http://duvalyohann.over-blog.fr

dieu.jpg

Les intégrismes religieux, que l'on considère souvent comme de simples manifestations de résistance contre un "sens de l'Histoire" qui serait forcément celui du chemin vers la tolérance et la liberté, se font plus présents et plus pressants depuis le début du siècle. Dernièrement, la poussée de fièvre islamiste qui a gagné l'autre rive de la Méditerranée au lendemain du printemps Arabe a suscité interrogations et condamnations. Pourtant, l'Europe doit elle aussi faire face à des revendications inquiétantes en provenance de milieux religieux qui entendent retrouver leur influence d'antan sur l'opinion publique.

Lire la suite

Amarsissage de Curiosity - par Joe Liqueur

Par Joe Liqueur, sur son blog

http://communisme-liberal.blogspot.fr

Une des premières images de Curiosity :

Vignette pour la version du 7 août 2012 à 10:14


C'était ce matin, le 6 août 2012. Ici la page dédiée sur le site du CNES.

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×