ressources

Energie : peut-on débattre sereinement des gaz de schistes ? - par Laurent Pinsolle

Par Laurent Pinsolle, sur son blog

 

 
Le débat impossible
Est-il possible de voir clair sur la question ? D’un côté, les arguments des opposants pèsent lourd. Le documentaire Gasland est édifiant et inquiétant, pointant les risques de leur exploitation, que ce soit sur l’environnement immédiat ou les réserves d’eau potable [commentaire de Pablito Waal : la vidéo Truthland contredit ce film] En outre, comme le souligne Jean Quatremer sur son blog, les lobbys sont attirés par les sommes considérables qui sont en jeu et il est probable que cela joue grandement sur leur opinion, de même que sur l’opinion de l’hebdomadaire des élites mondialisées, The Economist, qui y avait consacré un dossier sans nuance.

Lire la suite

À propos du Revenu de Base - par le Cercle des Volontaires

Commentaire de Pablito Waal : ce texte pose problème sur plusieurs points. Certes, il est assez clairvoyant sur le fait que l'instauration du revenu de base dans un seul pays signifierait un accroissement des tensions sur l'immigration. Mais on ne peut pas en déduire que, si un progrès ne peut être étendu à l'ensemble de la planète, alors il ne doit être mis en place pour personne ! Mais les vraies failles apparaissent avec des raisonnements comme : "Seulement, que se passerait-il si tous [les pauvres du monde] avaient accès à la nourriture avec le revenu de base ? Cela aurait pour conséquence inévitable de faire chuter le marché du secteur alimentaire. L’économie liée à ces denrées s’écroulerait." Ce qui serait totalement faux : au contraire, avec une demande stabilisée et étendue à la planète, et un besoin d'alimentation constant, le marché alimentaire prospérerait, tout comme il existe toujours dans les pays développés où la grande majorité de la population a les moyens d'acheter de quoi se nourrir. Donc il est impossible d'en déduire que le revenu de base réduirait l'activité économique sur les denrées de base...Et cette erreur corrompt les développements suivants de l'article, notamment l'idée que la majorité des gens ne vivraient plus que du revenu de base, et que l'on arriverait à une société plus inégalitaire qu'aujourd'hui.
Quant à l'"économie basée sur les ressources" (EBR), d'après la présentation qui en est faite (et que j'ai déjà vu sur le site de J.Fresco)...et bien elle porte déjà un nom historique : l'économie planifiée. Le discours sur l'EBR (utilisation des moyens matériels au service d'un intérêt commun supposé universellement admis et créant l'abondance), avec ses avantages sociaux (quasi-disparition de la délinquance, etc...) est très proche du projet marxiste soviétique. Et, à ce jour, je n'ai pas vu d'argument sérieux pour montré que l'EBR était autre chose qu'un rebaptême du Gosplan (hormis peut-être la nature du régime politique).
 
 

Jacques Fresco

Je voulais vous communiquer mon impression concernant l’idée d’un revenu inconditionnel d’existence (ou revenu de base), qui est un sujet dont on entend parler de plus en plus. Étant personnellement dans une situation d’exclusion sociale et ne dépendant plus, pour ma subsistance, que du dernier cercle de solidarité que sont mes parents, il va sans dire que dans le cadre d’une économie monétisée telle que celle où nous vivons actuellement, je serais bien content de recevoir un tel revenu ! Quand on n’a pas un kopeck, la perspective de recevoir même un petit quelque chose semble forcément enviable.

Lire la suite

L'histoire secrète du pétrole (1985) (2/8) - par J. De Launay et J-M. Charlier

Voici le second épisode de la série :


Islande : La Constituante entravée, mais la Constituante quand même ! - par l'Association pour une Constituante

Par l'Association pour une Constituante, sur leur site

http://pouruneconstituante.fr

Depuis maintenant plus de deux ans, l’Islande nous offre un laboratoire des espoirs et des difficultés de la démocratie. La Constituante, élément clef pour l’établissement de la souveraineté populaire, a finalement été mise en œuvre et c’est un symbole fort pour l’avenir. Néanmoins, tout a été tenté par les forces au pouvoir pour en affaiblir la force et la portée : légitimité affaiblie par un choix de constituants tirés au sort, questions multiples et décisions soumises (même après le référendum) à l’aval des députés en place,...

Lire la suite

Effondrement en 2100 ? - par V.A.R.

Par Valeurs et Actions Républicaines, sur leur site

http://quefaire.e-monsite.com


Un article peu réjouissant...mais rappelons-nous une chose : nous, les humains, ne sommes ni les dinosaures, ni les mammouths. Nous sommes capables d'évoluer, de modifier nos comportements, de devenir plus efficaces et économes, grâce à la technologie et non pas à cause d'elle, et de nous adapter à des situations extrêmes, de modifier voire bonifier notre environnement. Et n'oublions pas que, dans le cas de cet article, nous sommes dans le royaume des hypothèses.

 

Bientôt notre tour ?

Un article de la revue Nature intitulé "Approaching a state-shift in Earth’s biosphere" a fait l'effet d'une petite bombe dans la communauté scientifique en prédisant une fin imminente à notre planète. Cette fatalité aurait lieu d'ici l'année 2100 et serait due à l'emballement des changements radicaux des écosystèmes et du climat de la Terre.

Lire la suite

Ca ressemble à un monde fini, peut-être ? - par Joe Liqueur

Par Joe Liqueur, sur son blog
 
http://communisme-liberal.blogspot.fr
 
 

Très belles images de la NASA : le passage de Vénus devant le soleil, c’était il y a trois semaines, les 5 et 6 juin 2012. On ne reverra plus ça avant 2117…

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×