sondage

Élections européennes : le FN comme prévu - par Tomgu

Par Tomgu, sur son blog

Suite des commentaires des Européennes par nos partenaires.

Capture

C'est dimanche soir à 20h00 que les résultats des élections européennes sont tombés. Et pour beaucoup la nouvelle a été catastrophique. Certains ont même parlé de véritable séisme et chacun y est allé de son petit commentaire.

Mais de quoi parle-t-on en réalité ? Rien de plus qu'un évènement annoncé depuis longtemps. Un évènement que beaucoup avaient anticipé et que d'autres ont préféré ignorer.

Lire la suite

Frustrée, la jeunesse ? - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

Commentaire de Pablito Waal : chers lecteurs, il ne s'agira pas de dire, dans l'article de Descartes, que les jeunes (disont les 15-33 ans ici) français ne souffriraient de rien (du moins pas tous). Mais de pointer le fait que "la jeunesse" ne signifie rien, et qu'il faut rester plus que méfiant face à de tels sondages. Note : le titre de l'article a été modifié par son auteur.

Le titre de une du JODF [Journal Officiel du Déclinisme Français] – vulgairement appelé « Le Monde » - était, comme cela arrive de plus en plus souvent, alléchant : « La jeunesse française se sent méprisée et tentée par la révolte ». J’avoue que je suis tombé des nues. Je n’avais pas idée, voyez-vous, que les jeunes filles de bonne famille fréquentant le pensionnat de Notre Dame des Oiseaux, établissement chic du XVIème arrondissement que je croise quelquefois en allant à mon travail se sentaient « méprisées ». Et je dois dire qu’en les entendant papoter sur leurs vacances à Megève, sur leurs projet de stage à Londres ou sur leurs amours adolescentes avec tel ou tel fils de PdG, je n’avais pas détecté la moindre « tentation de révolte » dont nous parle le grand (?) quotidien du soir.

Lire la suite

Le Front National s’est il dédiabolisé ? - par Laurent Pinsolle

Commentaire de Pablito Waal : un article instructif, à prendre en compte dans le débat lancé par Descartes sur le Front National.

Par Laurent Pinsolle, sur son blog et sur Atlantico 

Atlantico : Dans une interview accordée au Point.fr, Jean-Marie Le Pen  revient sur les incidents de Brétigny et de Trappes. Selon lui, l'essentiel de la dédiabolisation du FN tient au fait que les gens se disent : "Le Pen avait raison alors qu'on nous a dit que c'était un fasciste, un extrémiste." Partagez-vous en partie son analyse ? 

Pas du tout. La question de la dédiabolisation du FN est traitée de manière souvent un peu trop rapide, et, de manière plus étonnante, avec une grande complaisance pour l’histoire qu’essaie de vendre la famille Le Pen, y compris dans les médias de gauche. Certes, on constate que dans les élections partielles de la dernière année, le parti lepéniste a réussi des scores très importants au second tour qui indiquent a priori un affaiblissement du front républicain qui assurait auparavant un report des voix massif sur le candidat qui affrontait le candidat frontiste. Néanmoins, il ne s’agit pour l’instant que de quelques élections partielles et l’examen des tendances nationales ne permet absolument pas d’accréditer la dédiabolisation :

Lire la suite

Déconstruire un sondage - par L'Œil de Brutus, sur son blog

Par L'Œil de Brutus, sur son blog
http://loeildebrutus.over-blog.com/
L’objet de cet article est de donner à tout à chacun une méthode, à l’aide d’un exemple, lui permettant de déconstruire la crédibilité de n’importe quel type de sondage politique. J’encourage donc tout à chacun d’en faire de même sur les sondages qu’il consulte et de mettre ses résultats en ligne. 
Cet exemple est donné en complément de la parution de mes notes de lecture du Manuel anti-sondages. 

 

index-copie-2.jpg

Lire la suite

Wendy Brown. Les habits neufs de la politique mondiale - par Edgar

Par Edgar, sur son blog

http://www.lalettrevolee.net/

baron-noir-renier-signature.jpg

Un livre lu il y a trois ans et dont je garde un excellent souvenir. La thèse principale est la suivante, en forçant le trait : il s'agit d'inviter les gauchistes à ne pas considérer que, le cadre libéral des institutions étant acquis, on pourrait se permettre d'oublier de le défendre. Car ce serait, selon elle, une grave erreur que de croire que la démocratie élective, même limitée, dans le cadre d'un état de droit, est une donnée pérenne.

Pour Wendy Brown, les progrès du néolibéralisme conduisent en effet à ne conserver de la démocratie que le mot, en la vidant de toute substance.

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×