système

Définir le racisme, une fois pour toutes

Antiracisme

La prochaine fois que vous aurez l’impression que l’on parle de « RACISME » pour un oui ou un non, …partagez ce statut.

Demandez à la personne qui parle de racisme quelle définition elle donne à ce mot.

Et donnez-lui cette définition rigoureuse :


« Le racisme est une idéologie visant à hiérarchiser les populations humaines divisées en races, c’est-à-dire à différencier leurs droits individuels en fonction de critères liés à la naissance et à la généalogie, comme l’apparence anatomique, le lieu de naissance, ou celui des ancêtres, et sans justification valable telle que la sécurité ou le bon fonctionnement d'une communauté politique. »

CE QUI VEUT DIRE :

Lire la suite

Sarkozy remis à sa place par les suisses - par l'UPR

Par l'UPR, sur leur site

Le journal suisse Le Matin vient de révéler - ce lundi 9 juin 2014 - que Nicolas Sarkozy, qui était invité au "Swiss Economic Forum", un mini-Davos organisé la semaine dernière à Interlaken, s'est fait vertement remettre à sa place par Adolf Ogi, ancien président de la Confédération helvétique.

Selon le journal Le Matin, l'intervention de Sarkozy, qui « devait être un débat » a en réalité « tournée au one man-show», ce qui a profondément agacé les responsables politiques helvétiques présents.

Mais le plus beau restait à venir : lors d'une rencontre avec des personnalités et des industriels qui finançaient la rencontre, Nicolas Sarkozy n'a rien trouvé de mieux à faire que de critiquer le système fédéral helvétique. Selon le journal, « il s’est mis à expliquer que la Suisse devait entrer dans l’Union européenne. Qu’un pays ne peut pas être gouverné par un président qui change chaque année. Ou que notre système avec sept conseillers fédéraux est inefficace, désuet. »

Lire la suite

J.K. Galbraith et Marine Le Pen - par l'Association pour une Constituante

Par André Fontaine, sur le site de l'Association pour une Constituante

John Kenneth Galbraith (1908 - 2006)

Il est difficile de savoir si Marine Le Pen ou ses conseillers ont lu La science économique et l’intérêt général de JK Galbraith, mais on trouve, dans le virage politique qu’elle essaye de faire prendre au FN, comme des échos des analyses du célèbre économiste qui fut le conseiller de plusieurs présidents démocrates des États-Unis. Dans cet ouvrage de 1974, il propose un découpage de la société états-unienne en deux grands ensembles : le système planificateur et le système de marché.

Le système planificateur, comme son nom l’indique, planifie et contrôle les activités de la nation en éliminant toute concurrence. Il se compose de technostructures, sociétés anonymes aux mains de bureaucraties, avant tout gestionnaires, qui ont envahi tous les secteurs et même vivent en symbiose avec la haute administration de l’Etat.

Lire la suite

Pays en déroute recherche mouvement contestataire - par Spirale Zone

Par Spirale Zone, sur leur site

Opposition

Parce que des signes démontrent bien que ça se fissure c’est pas aujourd’hui qu’on assistera au grand retournement. Pour cause…

Hier, sur Paris, défilaient les manifestants du Jour de Colère. 17 000 selon les services de police, 120 000 selon les organisateurs- c’est toujours la bataille des chiffres. Il devait y avoir de tout, mais naturellement la presse aux ordres s’est focalisée sur tout ce qui peut faire ses choux gras: bigots, nazillons, identitaires, homophobes. Ce qui est dégueulasse pour le pauvre quidam qui vient simplement faire état de sa colère.

Lire la suite

Diagnostics et solutions pour l’Europe : entretien avec Jean-Pierre Chevènement - par Contre la Cour

Par Magali Pernin, sur Contre la Cour

chevenement liiortube

Mercredi 11 décembre, nous avons rencontré Jean-Pierre Chevènement qui a accepté de répondre à nos questions.

Il nous a livré son diagnostic sur les problèmes économiques et sociaux connus par les États européens causés notamment par l’euro, monnaie unique, et par un système institutionnel inadapté.
L’ancien ministre, connu pour son engagement contre le Traité de Maastricht, plaide pour une monnaie commune et pour des institutions européennes plus respectueuses des démocraties nationales.
Nous avons eu également l’occasion d’aborder la question, peu traitée par ailleurs, de la place des Parlements nationaux dans le processus de décision européen.

Lire la suite

KRIZ : d’une crise à l’autre - par le Cercle des Volontaires

Par le Cercle des Volontaires, sur leur blog

http://www.cercledesvolontaires.fr

Voir également une présentation de ce livre sur le forum démocratique.

Présentation des auteurs :

Morad El Hattab est conseiller-expert en ingéniérie financière et en intelligence économique. Egalement écrivain et philosophe, il a publié Chroniques d'un buveur de lune (Albin Michel, 2006). Il est le lauréat du Prix littéraire pour la Paix et la Tolérance. Philippe Jumel est professeur agrégé d'histoire. Il est notamment co-auteur de La Génération 68 au service de la mondialisation (Editions David Reinharc, 2008).
 

Jérôme et Jonathan ont interviewé Philippe Jumel à propos de son dernier ouvrage KRIZ, d’une crise à l’autre, qu’il a coécrit avec Morad El Hattab, édité par Leo Scheer

Lire la suite

Le système vénitien et le système féodal - par le Cercle des Volontaires

Par le Jérôme P., sur le site du Cercle des Volontaires

http://cercledesvolontaires.wordpress.com

Afin de pouvoir analyser l’interaction entre le système Vénitien et le monde féodal, il est important de partir de la relation entre économie réelle et économie financière. L’économie réelle comprend le progrès technologique, son évolution et son impact sur la société, alors que l’économie financière comprend les échanges commerciaux et monétaires. Ainsi, La croissance financière doit être représentative d’une progression réelle de la société et non l’inverse. Dans le cas présent, nous allons voir que les profits exubérants des millieux financiers Vénitiens et italiens plus généralement se sont accompagnés d’une dégradation générale de la société, pour ne pas dire qu’ils en furent parfois la cause. Cependant, l’argent n’a, même quand on le croit, aucune valeur intrinsèque et est toujours représentatif de l’activité réelle qu’il représente. Dans les parties qui suivent  nous verrons quelles ont été les variations des facteurs déterminant l’économie réelle.

Lire la suite

Panne d’Orange: l’hypothèse de la cyber-attaque - par le Cercle des Volontaires

Par Plethon, sur le site du Cercle des Volontaires

http://cercledesvolontaires.wordpress.com

Contrairement à ce que son titre peut indiquer, cet article ne présente pas une explication de la panne du 6 juillet, mais rappelle la réalité de la guerre informatique entre Etats...

Durant plus de douze heures vendredi, une panne nationale a empêché les abonnés mobiles d’Orange de passer des appels, d’envoyer des SMS et d’accéder à l’Internet mobile sur l’ensemble du territoire. Cette panne a affecté les 26 millions d’abonnés d’Orange en France, mais aussi des clients de Free Mobile et d’opérateurs virtuels.

Lire la suite

Premiers constats sur les législatives - par Pablito Waal

Par Pablito Waal, tribune personnelle

Addendum : félicitons notre partenaire Yohann Duval, qui a obtenu plus de 400 voix dans la 5ème circonscription de la Seine-Maritime, où le candidat du PS a failli passer au premier tour.

François Hollande semble destiné à disposer d'une majorité, mais assez courte si l'on s'en tient au seul PS. Ci-dessous, la projection Ipsos de ce soir.

On peut remarquer brièvement :

1) que 3 électeurs sur 7 ne sont pas allés voter, et la moitié si l'on compte les non-inscrits. La 5ème République s'enfonce dans son agonie, le taux de participation ne se maintenant qu'à l'élection la plus médiatisée, les autres institutions (députation nationale et européenne) étant délaissées.

Lire la suite

Les « élites » et « l'écroulement d'un monde », selon Frédéric Lordon - par Boreas

Par Frédéric Lordon, repris sur le blog de Boreas

http://verslarevolution.hautetfort.com

Autodestruction%20des%20%C3%A9lites%20financi%C3%A8res.jpg

 

« (...) la catastrophe étant sans doute le mode historique le plus efficace de destruction des systèmes de domination, l’accumulation des erreurs des "élites" actuelles, incapables de voir que leurs "rationalités" de court terme soutiennent une gigantesque irrationalité de long terme, est cela même qui nous permet d’espérer voir ce système s’écrouler dans son ensemble.

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×