Todd

A propos de la géographie européenne selon Emmanuel Todd

Une version corrigée de la carte d'Emmanuel Todd présentée dans un précédent article :

Commentaire de Nationaliste Jacobin :

Loin de moi l'idée de nier l'hégémonie allemande en Europe, très néfaste pour nos intérêts nationaux. Mais je dois dire qu'en tant qu'historien-géographe amateur de géopolitique, les propos de Todd me laissent très sceptiques. Quand on lit attentivement, on s'aperçoit que ça ne repose pas sur grand-chose: des belles formules, des intuitions intéressantes sans doute, mais beaucoup d'approximations. Notamment Todd historien, j'ai beaucoup de mal à y croire...

Un exemple, je crois, est très significatif: ces cartes de l' "Empire allemand" comme celle présentée ci-dessus, je n'ai pas trouvé précisément quels critères ont été utilisés pour les réaliser. Quels facteurs ont été précisément listés et mesurés? La dépendance commerciale? L'alignement politique? Dans quels domaines? Bref, tout cela n'est pas très sérieux, et je ne pense pas que ce type de "grand entretien" fourre-tout, qui mélange beaucoup de choses, donne l'illusion du savoir sans guère aligner de faits crédibles, soit au final très efficace. Vouloir donner une "autre vision" de l'UE ou de l'Europe (ce n'est d'ailleurs pas très clair: quid de la Norvège, par exemple? Le Monténégro, lui, a simplement disparu, réannexé par la Serbie...), c'est très bien, j'approuve, mais Todd ne peut pas colorier, comme ça, une carte de l'Europe en utilisant son pifomètre et ses opinions du moment.

Commentaire / réponse de Pablito Waal:

Lire la suite

Les bretons divisent - articles d'Edgar et de Descartes

Commentaire de Pablito Waal : je ne partage ni le mépris de Descartes pour la "révolte bretonne" (bretonne parce qu'elle est en Bretagne, certes, mais qui ne rassemble certainement pas tous les bretons), ni l'enthousiasme d'Edgar et Emmanuel Todd en faveur des bonnets rouges. La raison étant dans un article que je consacrerai prochainement à la question fiscale.

Todd et la "révolte bretonne" - par Edgar

Ils ont des chapeaux ronds, à bas les bretons ! - par Descartes

(Titre provocateur, ne vous en irritez pas outre mesure, amis bretons...)

Lire la suite

Laurent Pinsolle lit Todd & Le Bras

Commentaire de Pablito Waal : Après Michéa, c'est Todd et Le Bras, démographes connus, que Laurent Pinsolle lit. On notera la prophétie d'effondrement du FN dans la troisième partie, où l'argument principal semblerait être une analogie entre le FN et le PCF, le premier finissant par recouvrir la carte électorale que le second avait eu jadis, et l'écart entre les attentes populaires et "le fond culturel de l'extrême-droite" amènerait une chute du parti lepéniste rapide...Il faudrait lire ce livre, car tel que Pinsolle le décrit, l'argument est vaporeux.

Voir également l'article que Yann, du Bon Dosage, consacre à ces deux auteurs (avec vidéo en prime). 

Todd et Le Bras lisent dans les cartes de la France - par Laurent Pinsolle

Quand Todd et Le Bras décryptent l'économie par les cartes - par Laurent Pinsolle

Todd et Le Bras expliquent la hausse du FN...et prévoient sa disparition ! - par Laurent Pinsolle

Lire la suite

Hollande le petit (2) - par V.A.R.

(suite d'un précédent article publié sur ce site)

Par Valeurs et Actions Républicaines, sur leur site

L'union européenne à l'heure allemande (dessiné par Emmanuel Todd sur un coin de table)

 

Pour E.Todd, Hollande n'est déjà plus "rien"

Emmanuel Todd a bien résumé le bilan de Hollande un an après son élection : face au patronat allemand, Hollande c'est "rien" ! C'est à dire moins que l'Europe des traités, la BCE, le FMI, etc.

Or, si Sarkozy était le pion assumé des puissances d'argent, Hollande avait tout de même eut quelques paroles sensées sur la finance et l'Allemagne. Mais des paroles seulement !

Lire la suite

Le pari pascalien d'Emmanuel Todd - par Yohann Duval

Par Yohann Duval, sur son blog

 http://duvalyohann.over-blog.fr

Contrairement à Edgar, Yohann Duval ne se réjouit pas des positions, mêmes corrigées récemment, du démographe médiatique...

S'il y a bien une chose que l'on ne peut reprocher à Emmanuel Todd, c'est d'être ennuyeux. Brillant intellectuel et auteur prolifique, il sait parfaitement mettre en scène ses réflexions, souvent intéressantes et amusantes, à défaut d'être toujours pertinentes. Son dernier entretien à Marianne, où il a su mettre en valeur son style dynamique, percutant et ironique n'est pas passé inaperçu.

todd.jpg

Lire la suite

Emmanuel Todd souhaite (enfin) la fin de l'euro ! - par Edgar

Par Edgar, sur son blog

http://www.lalettrevolee.net

 C'est probablement l'effet de son génie, mais Emmanuel Todd est imprévisible. J'avais sévèrement critiqué l'un de ses derniers livres, Après la démocratie.

Il y plaçait sa confiance dans la sortie de crise dans la capacité de l'Allemagne et des institutions européennes de se convertir au protectionnisme "européen, forcément européen".

L'idée était assez ridicule dès le départ et nous étions alors au début 2009.

Trois années plus tard et l'élection de Hollande passée, Todd saisit l'occasion d'un entretien à Marianne pour changer radicalement d'avis.

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×