Valls

Portrait de Valls en Saint Laurent - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

Cet article fut écrit avant l'annonce du nouveau gouvernement.

Il n’y a pas que les discours de Mélenchon dans la vie. Ce week-end, on pouvait écouter des discours autrement plus intéressants pour qui veut observer la vie politique française. Je veux parler, bien entendu, des discours prononcés par Arnaud Montebourg et Benoît Hamon à la « Fete de la Rose » de Frangy-sur-Bresse. Il faut dire que notre ministre de l’économie et du redressement productif national (je sais qu’il tient à ce titre) a su, au cours des années, faire de cette fête à priori provinciale un événement national qui lui offre une tribune de rentrée privilégiée. Comme quoi, cela paye en politique d’établir des rituels et des continuités plutôt que de faire du « neuf » et de « l’inédit » en permanence.

Lire la suite

Manuel Valls insulte la France

Voir la vidéo sur :

http://www.francetvinfo.fr/france/video-oui-la-france-etait-a-vichy-dit-valls-a-la-commemoration-de-la-rafle-du-vel-d-hiv_651851.html

Aujourd'hui, "notre" premier ministre, Manuel Valls, s'est permis de dire, dans un discours commémorant la rafle du Vel d'Hiv', ces propos :

"Oui, la France était à Vichy."

Ou, plus précisément, dans le contexte :

"Oui, la France était à Vichy. Et elle était à Paris. Là, des gens, des personnages hargneux, animés des pires préjugés théorisaient la supériorité de certains hommes sur d'autres hommes, et appelaient à la 'haine du juif'. Ils croyaient en une patrie pure, purifiée, fantasmée, en la prétendue nécessité de la régénérer et de chasser les ennemis qui se cachaient en son sein."

Donc le premier ministre que la France ne mérite pas a pris position dans cette polémique : Vichy, était-ce la France ou pas ? Pour les naïfs, il ne s'agit pas de nier que cette ville se situe en France. Ni que le régime de fait qui a sévit entre Juillet 1940 et la Libération n'était pas composé de français. La question est : "La Nation française porte-t-elle la responsabilité de l'existence, ainsi que des méfaits, de ce régime ?". Sur l'Arsin.fr, nous avons déjà répondu avec cet article.

En disant "Oui, la France était à Vichy", Manuel Valls prend une position. Elle est injurieuse pour notre pays.

Lire la suite

Les illusions malhonnêtes des rêveurs de l’euro moins cher - par Laurent Pinsolle

Par Laurent Pinsolle, sur son blog

Historique du cours de l'euro en dollars.
Le PS, jusqu’au premier ministre et au président, continue à plaider pour une baisse du cours de la monnaie unique européenne. Las, ils ont été sévèrement douchés cette semaine par les déclarations du porte-parole du gouvernement allemand et de la BCE, les plaçant devant leurs contradictions.

Lire la suite

Christian Noyer vs Manuel Valls - par Edgar

Par Edgar, sur son blog

Pacte de responsabilité : Christian Noyer se dit 'confiant' sur les contreparties liées à l'emploi...

Je n'ai pas une grande sympathie a priori pour Manuel Valls. Il me paraît bien trop souple avec les puissants, et dur avec les faibles, pour être adapté à des temps difficiles.

Au moins est-il responsable devant l'Assemblée nationale, et a-t-il été élu.

Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, a été nommé à sa place par Jacques Chirac et renouvelé par Sarkozy. Il est intouchable en raison du statut de la Banque de France qui, depuis l'euro, lui interdit de recevoir aucune instruction du gouvernement.

Lire la suite

Tout ça pour ça - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

http://oumma.com/sites/default/files/manuel-valls-enerve.png

En regardant la composition du gouvernement annoncée le 2 avril (1) par Manuel Valls, on ne sait s’il faut pleurer ou s’il faut rire. Quelques jours plus tôt, les électeurs avaient manifesté sans équivoque un mécontentement qui n’aurait du surprendre personne, tant la popularité du président de la République et celle du chef du gouvernement avaient coulé à des profondeurs rarement atteintes. Et qu’avons-nous en sortie ? Ce n’est même pas « tout changer pour que rien ne change » : Sur seize ministres, quatorze – sans compter le Premier ministre – l’étaient déjà dans le gouvernement précédent. Et si l’on croit les rumeurs qui circulent, sur la quinzaine des ministres du gouvernement Ayrault ayant perdu leur portefeuille une fraction non négligeable serait déjà pressentie pour revenir au gouvernement avec le rang de secrétaire d’Etat.

Lire la suite

Félicitations à Manuel Valls !

Tribune libre de Pablito Waal

http://i.huffpost.com/gen/1405662/thumbs/o-VALLS-CONTENT-facebook.jpg

Avant même de connaître la composition du nouveau gouvernement, je ne peux qu'exprimer ma joie de voir un serviteur de la Nation aussi dévoué  que Manuel Valls accéder à une des plus hautes fonctions de l'Etat. Finis déficits, chômage et croissance atone ! Chacun ne peut que constater le consensus qui s'est établi sur la pertinence des idées exprimées par celui qui était jusque là ministre de l'Intérieur, et ce sur tous les sujets. Que ce soit sur l'économie, sur la résorption de de la délinquance ou le respect des libertés civiles, notre nouveau chef de gouvernement a désarmé tous ses contradicteurs.

Je ne vois d'ailleurs même pas pourquoi ce blog continue d'être alimenté d'articles critiques sur la construction européenne, l'euro, l'OTAN ou le capitalisme : tout cela sera bientôt sans objet.

Toute mention de la date n'est pas superflue. Pour un véritable article, lire ceci.

2014: actualité et perspectives - par Nationaliste Jacobin

Par Nationaliste Jacobin, sur son blog

Le bout du tunnel ou le fond du gouffre ?

Cet article un peu fourre-tout sera l’occasion d’un bilan de l’activité du blog. Je n’ai pas été très productif durant l’année 2013. Je n’ai que peu commenté l’actualité, qui m’a paru plutôt médiocre il est vrai, ou bien j’ai laissé mes commentaires sur d’autres blogs dont les auteurs se sont montrés moins paresseux que moi pour aborder les événements marquants. Il faut dire aussi que 2013 succédait à une année électoralement riche. La situation du pays étant globalement morose, j’avoue n’avoir pas eu le courage de m’indigner par écrit chaque fois que j’aurais pu. On finit également par radoter. En outre, mes impératifs professionnels m’ont fourni une ample occupation tout au long de l’année écoulée. 2014 s’annonce politiquement intéressante puisque les élections municipales et européennes vont s’y dérouler, et nous allons entamer les commémorations du centenaire de la Grande Guerre. Mais commençons par l’affaire qui passionne la France et excite la police de la pensée des salons de la gauche caviar parisienne.

Lire la suite

Lorsqu'ils sont venus chercher Dieudonné... - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

PORTNAWAK

Un résumé de l'Affaire Valls-Dieudonné

Vous avez remarqué ? Les gens sympathiques, agréables, conformistes, qui suivent l’opinion générale ne sont jamais censurés. Cela n’arrive qu’aux autres, aux pelés, aux galeux, aux reprouvés, à ceux qui dérangent. Voltaire le notait déjà : il n’y a pas de mérite particulier à se battre pour la liberté des gens qui nous ressemblent. Le véritable mérite est de lutter pour la liberté des gens qu’on n’aime pas.

Lire la suite

Cette gauche qui préfère les immigrés illégaux aux classes populaires - par Laurent Pinsolle

Par Laurent Pinsolle, sur son blog

Voir également les articles de Descartes (celui-là et celui-ci) et l'article de Yohann Duval.

Commentaire de Pablito Waal : après avoir publié l'article d'Edgar, qui ne contestait pas la légitimité des expulsions en tant que telles, mais les circonstances et les moyens, nous diffusons un point de vue assez différent par Laurent Pinsolle. Aujourd'hui même, François Hollande a rabaissé la fonction présidentielle en commentant une affaire qui aurait au pire dû concerner le ministère de l'Intérieur, et en faisant une proposition (le retour de Leonarda seule en France) apportant plus de problèmes que de solutions. On pourra bien entendu se poser la question de la pertinence d'opposer immigrés illégaux et classes populaires. Cependant, on a rarement vu des manifestations lycéennes (totalement spontanées, cela va de soi) contre une délocalisation ou les ravages de l'euro...

http://www.ouest-france.fr/photos/2013/10/18/131018141014030_86_000_apx_470_.jpg
Ca va cinq minutes, mais faut pas abuser, QUAND MEME !
Rappel des faits
Bien sûr, savoir qu’une fille de 15 ans aurait été arrêtée dans son bus qui partait pour un voyage scolaire, devant ses camarades pour être expulsée touche la corde sensible de toute personne. Cependant, il faut savoir garder la tête froide. Après tout, on peut supposer que l’histoire de presque tous les immigrés illégaux peut déclencher la compassion, entre voyages dangereux entre les mains de passeurs peu scrupuleux et avides, et destin forcément difficile dans un nouveau pays dont ils ne parlent pas forcément la langue. Mais il faut savoir ne pas se laisser dicter son attitude par l’émotion.

Lire la suite

Indigne - par Edgar

Par Edgar, sur son blog

Le point de vue d'Edgar sur l'expulsion de la jeune Leonarda, réfugiée kosovare. Et une réflexion insoluble sur la nécessité du respect des lois et le devoir de justice.

Voir aussi, sur le déroulement des faits, l'article de David Desgouilles sur Antidote.

Un lecteur m'indique en commentaire que l'expulsion de la famille de Leonarda s'étant faite dans les règles, un républicain ne peut que plier aux lois. L'argument n'est pas faux. Moi-même je supporte difficilement les faucheurs d'OGM et autres démonteurs de McDo, que je tiens pour des partisans de l'autodéfense. Le champion des républicains ainsi définis serait donc Socrate, qui accepta de mourir pour se conformer aux lois.

mort-socrate-460x306.jpg

Pour rester dans un champ très théorique et pas très fin, on pourrait dire que face à Socrate (et Créon), il y a Antigone, qui demande l'application de droits naturels, sacrés, supérieurs au règles humaines. Derrière, et plus tard, il y a tout un courant de la philosophie politique que je connais moins, assez américain, qui prône la désobéissance civile. A mon sens, ça aboutit à des courants ultralibéraux type Nozick et autres, que je n'ai jamais pris au sérieux.

Lire la suite

Manuel Valls, l'euro et l'Europe qui vient - par Edgar

Par Edgar, sur son blog

http://www.lalettrevolee.net

Passations de pouvoirs, mai dernier...

Edgar prend ici une position assez différente de Tomgu ou Descartes sur la question rom, et refuse, contrairement à eux, son soutien au ministre de l'Intérieur. Un débat à traiter parmi nos partenaires ?

Manuel Valls a triomphé avec des propos sécuritaires à la Rochelle, et certains des brillants cerveaux de la fonction publique ont passé une partie de l'été à plancher sur le "problème des roms", pendant que l'union européenne craque de tous côtés.

Peut-on relier ces événements divers ?

Lire la suite

La gauche et la philosophie du miroir - par Descartes

Par Descartes, sur son blog

http://descartes.over-blog.fr

http://2.bp.blogspot.com/_DSGenaTfLfQ/TG2YuCmmemI/AAAAAAAAAMU/NVn81Sflico/s1600/miroir.jpg

Il était une fois, dans un pays lointain, un pieux musulman nommé Mohammed. Il ne se rasait pas, faisait l'aumône, célébrait comme il se doit fêtes et jeûnes. Mais il avait un petit défaut: il ne pouvait s'empêcher de regarder en permanence ce que faisaient ses voisins et de comparer leur situation à la sienne.

Lire la suite

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×