Egypte : le pouvoir évacue les manifestants dans un bain de sang - par le Cercle des Volontaires

  • Par arsin
  • Le 15/08/2013
  • Commentaires (0)

Par le Cercle des Volontaires, sur leur site

Commentaire de Pablito Waal : la mauvaise issue envisagée au début du mois de Juillet semble s'approcher...Voir également la Chronique du Printemps Arabe de C.Labrousse.

En Egypte, aujourd’hui, les autorités policières ont reçu l’ordre de déloger les manifestants qui occupaient plusieurs places au Caire depuis un mois environ. Les policiers ne se sont pas contentés de gaz lacrymogènes, puisqu’ils ont également tiré à balles réelles sur les manifestants. Les premiers bilans, contradictoires, font état d’au moins 300 morts (dont une cinquantaine de forces de l’ordre), ainsi que des milliers de blessés ; mais ce bilan pourrait très largement s’alourdir dès demain, les Frères Musulmans évoquant le chiffre de 2 200 tués et de plus de 10 000 blessés. Le pouvoir a décrété l’état d’urgence, ainsi qu’un couvre-feu d’un mois.

Les forces de l’ordre ont donc tiré sur des partisans de Mohamed Morsi, ce qui constitue un massacre inacceptable de la population ; malheureusement, on peut craindre une guerre civile si les événements continuent à dégénérer de la sorte.

La place Rabaat Al-Adalwiya est maintenant sous le contrôle des autorités, mais la situation reste confuse. La « communauté internationale » condamne cet acte de barbarie et demande l’arrêt des violences.

Lire la suite sur le site du Cercle des Volontaires

militaire Egypte frères musulmans Morsi morts sissi sit-in évacuation blessés tirs balles

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site