Energie, pétrole, gazs de schistes : pas de fin du monde pour la polémique ! - par les Volontaires, et le journal Contrepoints

  • Par arsin
  • Le 23/12/2012
  • Commentaires (0)
négaWatt : 2012-2035, voici le programme - par le Cercle des volontaires
Par le Cercle des volontaires, sur leur site
http://www.cercledesvolontaires.fr/
 
Lors de l’Université d’Automne du M’PEP, le collectif négaWatt, via son président Thierry Salomon, est venu présenté son programme énergétique alternatif pour les 20 ans à venir. 
négaWatt est une association dirigée par un collège de membres actifs, « la compagnie des négaWatts ». Ce collège exécutif rassemble 24 experts et praticiens de l’énergie, tous impliqués à titre professionnel dans la maîtrise de la demande d’énergie ou le développement des énergies renouvelables. 
 
 
Une défense morale des pétroles - par le journal Contrepoints
Par le journal Contrepoints, sur leur site
http://www.contrepoints.org/
 
Les pétroles : quels torts nous font-ils ? Et quels bienfaits apportent-ils ? L'argument moral en leur faveur. 
Par Alex Epstein. 
Imaginez que vous êtes un haut gradé d'une boîte de publicité, et qu'un PDG vous demande "pensez-vous pouvoir m'aider à améliorer la réputation de mon industrie ?"
Vous répondez : "Bien sûr. Quelles sont les façons par lesquelles votre industrie améliore la vie des gens ?"
Lire la suite sur le site de le journal Contrepoints
 
Étiquetage des OGM aux USA : les bobos ont perdu face aux ruraux - par le journal Contrepoints
Par le journal Contrepoints, sur leur site
http://www.contrepoints.org/
 
Alors que la Californie a rejeté par référendum l'étiquetage obligatoire des OGM, dans le Dakota du Nord, le droit des agriculteurs de s'engager dans des pratiques modernes d'agriculture a été renforcé. 
Par Wackes Seppi. 
Publié en collaboration avec le site Imposteurs. 
Aux États-Unis d'Amérique, le grand rendez-vous de l'élection présidentielle est aussi l'occasion de soumettre au peuple des initiatives locales, 172 au total cette année.  Il en est deux d'importance majeure pour l'agriculture et l'alimentation. 
Lire la suite sur le site de le journal Contrepoints
 
L’Europe s'invite dans le débat sur le gaz de schiste - par le journal Contrepoints
Par le journal Contrepoints, sur leur site
http://www.contrepoints.org/
 
Le gaz de schiste pourrait sauver notre économie. Mais l’Europe ne l'entend pas ainsi. 
Par Daniel Hannan, depuis Oxford, Royaume Uni. 
L’une des raisons pour lesquelles la langue dans laquelle je m'exprime est la plus répandue sur Terre est que la Grande-Bretagne a été riche en gisements de charbon. Beaucoup d’autres endroits auraient pu être industrialisés en premier, des Pays-Bas à la Chine. La bonne fortune de nos ancêtres du XVIIIe siècle était telle que, au moment où ils en ont eu besoin, ils sont tombés sur une source d’énergie bon marché. Le charbon a alimenté les nouvelles usines, libérant des millions de salariés pour faire un travail différent et générant une énorme classe de consommateurs. La Grande-Bretagne est devenue la plus grande nation du monde. 
Aujourd'hui, au moment même où nous en avons de nouveau besoin, nous avons peut-être accès à une autre source d’énergie bon marché : les gaz de schiste. L’extraction des gaz de schiste est responsable, dans une proportion non négligeable, du coup de pouce permettant à l’économie américaine de ne pas piquer du nez (et favorisant par là même la réélection de Barack Obama). Le prix de l’énergie chute, et les coûts de production suivent. Les gens obtiennent davantage pour moins, et l’économie croît. 
Lire la suite sur le site de le journal Contrepoints

progrès économie pollution environnement schistes gazs négawatt énergie pétrole

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site