Européennes : visons les 80 % - par Joe Liqueur

  • Par arsin
  • Le 12/05/2014
  • Commentaires (0)

Par Joe Liqueur, sur son blog

Commentaire de Pablito Waal : un article à mettre en balance avec celui de Nationaliste Jacobin.

1Il semblerait bien que les propagandistes de l’union « sans cesse plus étroite » (des grands capitalistes) soient aujourd’hui aux abois. Ils sont acculés. Ils sont fatigués. Pour nous fourguer leur came, ils en sont réduits à nous proposer un vague plan cul (ci-contre, c’est l’union sans cesse plus étroite), ou une séance de catéchisme à se rouler par terre (vidéo dans l'article original : « un concentré de phrases cultes », ai-je lu sur Facebook à l’instant, c’est tout à fait ça). Y croient-ils encore eux-mêmes, d’ailleurs ? On peut commencer à en douter. Pris dans un vent glacial de panique, ils en sont réduits à « communiquer » sur ce mode crépusculaire et gesticulant, tantôt trash tantôt sirupeux. Les arguments un peu plus consistants ayant perdu toute crédibilité, il reste ça.

Mais bon, le plus fort, incontestablement, c’est quand même le président Hollande. Lui aussi enchaîne les phrases cultes - les mêmes, d’ailleurs, avec en bonus le cultissime « Sortir de l’Europe, c’est sortir de l’histoire » (soit plus ou moins le résumé par antiphrase du dernier livre du Che…). A se demander si dans l’entourage du chef de l’Etat, ils n’ont pas organisé un de ces concours de potaches consistant à placer certaines phrases ou certains mots-clés dans tel ou tel discours ou écrit, si possible à la télé ou dans un grand quotidien vespéral « de référence », avec éventuellement des points attribués à chaque phrase ou chaque mot, avec des scores, un classement etc. En tout état de cause lui non plus n’a pas l’air d’y croire beaucoup ; on pourrait donc faire l’hypothèse raisonnable qu’il se retient de pouffer en pensant à tous les points qu’il a marqué d’un coup (« la paix » : 100 points ; la « sortie de l’histoire » : 200 points), de quoi passer devant Mosco et Valls qui tenaient la corde jusque-là, et pouvoir bientôt leur annoncer triomphalement : « Eh, les gars, là je vous ai bien niqués avec la sortie de l’histoire ». Enfin, sérieusement, cet homme est un mystère qui s’épaissit de jour en jour. Que faire ? Lui écrire, à la manière du blogueur Descartes qui marque au passage un point Godwin ?

Lire la suite sur le blog de Joe Liqueur

Hollande DLR élection propagande MRC chevènement européennes abstention Godwin

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×