L'Ukraine, un état écartelé - par Nationaliste Jacobin

  • Par arsin
  • Le 09/12/2013
  • Commentaires (0)

Par Nationaliste Jacobin, sur son blog

Commentaire de Pablito Waal : ne vous arrêtez pas à l'introduction footballistique, l'article de Nationaliste Jacobin est fort riche, et est tout à fait cohérent avec ma propre expérience de l'Ukraine, où j'avais passé deux semaines au printemps 2011, constatant la différence entre les "deux Ukraine" à Kiev, l'antisoviétique, et à Sébastopol, base nostalgique de l'Armée Rouge.

Lire aussi l'article de Jacques Sapir, qui pense que l'avenir objectif de l'Ukraine est du côté de l'Union Douanière Eurasiatique (réunissant la Russie, le Bélarus et le Kazakhstan).

ukraine_2006_eng.png
Carte des résultats aux élections de 2006, entre le Bloc de Timochenko (rouge), le parti de Ianoukovitch (bleu) et le bloc "Notre Ukraine" (orange). Source: Wikipédia

L’Ukraine s’est retrouvée sur le devant de la scène à deux reprises en France ces derniers temps : d’abord dans le domaine du sport, avec les matchs de barrage pour la coupe de monde de 2014 au Brésil, et ensuite en politique internationale, avec le refus du Président ukrainien Viktor Ianoukovitch de signer un accord de coopération Ukraine-Union européenne. Je veux dire aux Ukrainiens que, malgré ma profonde sympathie pour eux, je leur en veux terriblement de n’avoir pas terrassé l’équipe de France de football. Ce grand pays slave avait la possibilité unique de nous épargner le monopole médiatique dont va bénéficier cette bande de milliardaires dopés s’exprimant comme des lascars du 9-3, de faire perdre de l’argent à TF1 (ô joie !) et de nous donner l’immense plaisir d’entendre le décérébré appelé « supporter » déverser sa haine primaire des joueurs qu’habituellement il encense en picolant sa bière, joignant pour une fois sa voix mélodieuse à celle des journalistes bien élevés, s’offusquant que les dignes représentants de la nation aient failli. Notez que je n’en veux à personne d’avoir des goûts qui diffèrent des miens. Que des gens se passionnent pour le football, c’est leur droit le plus élémentaire. Mais au nom de quoi cette passion devrait-elle envahir perpétuellement l’espace médiatique ? Est-ce que les fans de volley-ball ou de hockey sur glace nous saoulent à longueur d’année avec les résultats de leur championnat ? Qu’il y ait des journaux, des chaînes de télévision, des sites internet pour les footeux, très bien. Qu’on en parle un peu plus lors des grandes compétitions, soit. Mais, le reste du temps, je ne comprends pas pourquoi les médias se sentent obligés d’en parler autant. Une élève a récemment déclaré à son professeur, le lendemain du match fatidique : « je suis sortie dans la rue pour crier après la victoire ! ». Inutile de préciser que certains des petits chéris n’étaient pas très frais pour faire le devoir. Mais, que voulez-vous, le foot, c’est plus important que réviser sa leçon, n’est-ce pas ? Je m’égare, revenons à l’Ukraine.

Le pays est agité de manifestations et de violences suite, non pas à la défaite de l’équipe ukrainienne de football (preuve que les Ukrainiens sont manifestement plus intelligents que bien des Français… ou bons joueurs), mais au refus du gouvernement de signer l’accord de coopération avec l’Union européenne. Il semble établi que la Russie a, non pas fait pression, mais menacé purement et simplement son voisin en cas de signature. Etant hostile à l’UE, je ne souhaite pas que l’Ukraine adhère au Saint Empire Européen. Mais, comme je suis partisan de la souveraineté des nations, j’estime que c’est au peuple ukrainien, et à lui seul, de décider. Il est dommage, je trouve, que l’Ukraine n’ait finalement que le choix entre l’intégration européenne et la soumission au voisin russe. Pour injuste que soit cette situation, elle trouve son explication dans l’histoire du pays, un pays écartelé entre le géant eurasiatique qu’est la Russie à l’est, et l’Europe centrale, beaucoup plus proche de l’Occident. L’Ukraine mérite bien son nom, qui signifie « marche ».


Lire la suite sur le blog de Nationaliste Jacobin

nation Europe Etat Russie URSS UE Pologne Royaume ukraine Biélorussie cosaque Tymochenko Ianoukovitch Iouchtchenko

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×