La Commission Européen entre déni et discours de Politburo - par L'Oeil de Brutus

  • Par arsin
  • Le 20/07/2012
  • Commentaires (0)

Par L'Oeil de Brutus, sur son blog

http://loeildebrutus.over-blog.com 

 

 LA COMMISSION EUROPEENNE ENTRE DENI ET DISCOURS DE POLITBURO

Le 9 juillet 2012, Olli Rehn, vice-président de la commission européenne chargé des affaires économiques et monétaires, s’exprimait dans les colonnes du Monde pour, comme après chaque sommet européen « de la dernière chance »[i], crier victoire. Et comme après chaque sommet européen, on y retrouve le même discours confondant d’autosatisfaction, voire d’auto-persuasion, qui confine à la propagande. “Si Goebbels ressuscitait aujourd’hui, il ne pourrait qu’admirer l’habileté et l’ampleur des bobards de propagande fabriqués par ses émules modernes » avait osé affirmer l’écrivain russe Alexandre Zinoviev. Au rythme où ils vont, les eurocrates vont bel et bien finir par lui donner raison.

Car que trouve-t-on dans cette tribune de M. Rehn ?

« Le nouveau Mécanisme de Stabilité Européen (MES) sera en mesure de recapitaliser directement les banques, sans que ses prêts n'alourdissent encore le fardeau de la dette des pays » clame le commissaire aux affaires économiques monétaires. C’est entièrement faux. Avant le dernier sommet européen, le MES n’avait effectivement pas autorisation de se porter directement au secours des banques en difficultés. Pour ce faire, l’Etat dont les banques étaient au bord de la faillite devait dans un premier temps les renflouer puis, ses propres comptes se retrouvant eux-mêmes dans le rouge, faire appel au MES pour éviter sa propre mise en faillite. Avec le dernier accord européen, les banques peuvent sauter la case Etat et directement faire appel au MES. Sauf que l’argent du MES ne sort pas de nulle part (en particulier le MES ne peut faire appel à la création monétaire de la BCE) : ses fonds sont apportés par les Etats membres. En conséquence et en pratique, lorsque les banques espagnoles vont faire appel au MES pour se recapitaliser, ce sont tous les Etats – et donc les contribuables – de la zone euro qui en seront de leur poches. Autrement dit, lorsque le MES va apporter 100 milliards d’euros aux institutions bancaires de la péninsule ibérique, la France devra derrière assurer sa quote-part, soit une garantie de 20 milliards d’euros (l’équivalent du tiers de son budget de l’éducation nationale …), ce qui alourdira d’autant le fardeau de sa dette. Chaque contribuable français va donc prochainement faire un chèque de plus de 400€ aux banquiers espagnols. Et, conjointement à une hausse de vos impôts, on vous expliquera ensuite que le déficit abyssal de notre Etat nous contraint à faire des sacrifices sur nos services publics, nos retraites, notre système de santé, notre sécurité, notre défense, etc. … Mais tous ces sacrifices ne sont donc ils là que pour renflouer l’irresponsabilité du monde de la finance ?

 

Dans le paragraphe suivant, M Rehn nous annonce que la Commission travaille à un mécanisme de surveillance bancaire. On est heureux de l’entendre. Mais on a surtout le sentiment d’entendre une promesse d’ivrogne qui après chaque biture clame que, c’est sûr, celle là, c’était la dernière. Car la régulation des banques nous est promise depuis la faillite de Lehman Brothers en 2008. Depuis, 4 années se sont écoulées. Et qu’est-il advenu ? Pour ainsi dire rien. A été confié au comité dit « Bâle 3 » le soin d’organiser de nouvelles règles prudentielles pour les banques. Mais ce comité est essentiellement constitué de banquiers ! « Etre gouverné par l’argent organisé est aussi dangereux que de l’être par le crime organisé » disait Franklin Roosevelt. Aujourd’hui, c’est comme si nous avions confié au crime organisé le soin de légiférer lui-même les règles concernant ses propres trafics.

 

La suite sur le blog de L'Oeil de Brutus

commission Union Européenne euro banque Rehn Glass Steagall Dodd Franck spéculation Bâle3 comptes

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site