La guerre de Crimée aura-t-elle lieu? - par Nationaliste Jacobin

  • Par arsin
  • Le 07/03/2014
  • Commentaires (0)

Par Nationaliste Jacobin, sur son blog

Je reviens sur la crise ukrainienne, dont l’épicentre, qui se situait à Kiev jusqu’à la chute du président Viktor Ianoukovitch, s’est à présent déplacé de plusieurs centaines de kilomètres vers le sud, dans la péninsule de Crimée, sur les bords de la Mer Noire. Historiquement et linguistiquement, la Crimée est probablement la moins ukrainienne des régions d’Ukraine : près de 60 % des habitants sont russes (ethniquement, mais pas forcément au sens juridique), la grande majorité est évidemment russophile, et la région compte une importante minorité musulmane, celle des Tatars de Crimée. Bien que majoritairement russophones, les Tatars semblent globalement hostiles à un éventuel rattachement de la Crimée à la Russie. Certains d’entre eux commenceraient même à fuir vers le reste de l’Ukraine.

Crimée.jpg

Source: actualités Orange

 

La Crimée formait autrefois un khanat tatar vassal de la Sublime Porte ottomane, avant d’être conquise par les tsars. Sébastopol, le grand port de Crimée, est depuis longtemps la principale base navale russe en Mer Noire, et le quartier général de la flotte. Les Français, Anglais et Piémontais ne s’y étaient pas trompés en 1854-1856, lorsqu’ils attaquèrent le tsar Nicolas 1er : ils envahirent la Crimée. A l’époque soviétique, Sébastopol et la Crimée conservèrent toute leur importance stratégique. Dans le découpage de l’époque communiste, la Crimée était liée à la République socialiste de Russie, et non à la République socialiste d’Ukraine. C’est en 1954 que l’Ukrainien Khrouchtchev donna la Crimée à son pays natal.

Lire la suite sur le blog de Nationaliste Jacobin

France histoire Russie URSS guerre violence ukraine Crimée Khrouchtchev Pourine

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×