La Russie à la croisée de chemins - par Jacques Sapir

  • Par arsin
  • Le 25/09/2013
  • Commentaires (0)

Par Jacques Sapir, sur son blog

Le sommet du G-20 s’est tenu à Saint-Pétersbourg alors que la situation de l’économie russe continue de se détériorer. Certes, en comparaison avec les résultats de la zone Euro, et en particulier avec ceux de la France, ces résultats sont acceptables et peuvent même être considérés comme bons. De même, si on les compare avec ceux de certains pays dits « émergents » comme l’Inde, ils restent satisfaisants, en particulier comparés à ceux de l’Inde.  Il n’y a pas eu en Russie de spéculation massive contre le Rouble, comme il y en a tant au Brésil qu’en Inde. Mais, du point de vue de l’évolution de l’économie russe, des besoins et des problèmes qu’elle doit affronter, ces résultats sont préoccupants (graphique 1). Ils montrent une économie aujourd’hui incapable de s’extraire d’un contexte international défavorable et de trouver en elle-même les sources d’une forte croissance.

Graphique 1

Évolutions macroéconomiques. Chiffres en indice du même mois de l’année précédente (glissement annuel)

G1

Source : Banque Centrale de Russie

L’inquiétant ici n’est pas tant la légère récession que l’on connaît pour le PIB dans ces derniers mois. Le PIB devrait être en croissance de 1,5% à 2% pour 2013, ce qui est un résultat qui peut passer pour acceptable, en particulier si l’on compare la situation de la Russie à celle de l’. Mais, l’évolution de l’investissement est bien plus sérieuse et bien plus inquiétante.

La des investissements que l’on avait connu en 2011 et au début de 2012 après la période de crise de 2009-2010 semble bien avoir été cassée. Or, l’investissement est la source de . L’accumulation des problèmes concernant les grandes infrastructures publiques, dont le renouvellement s’est fait à un rythme très lent ces vingt dernières années, a été la cause de nombreuses catastrophes les années passées. Il y a donc urgence en la matière, et l’indice des investissements depuis le début de l’année 2013 n’est clairement pas satisfaisant.

Lire la suite sur le blog de Jacques Sapir

économie prix croissance monnaie Russie UE gaz BRIC rouble

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×