Le progrès, une idée neuve - par Descartes

  • Par arsin
  • Le 12/11/2013
  • Commentaires (0)

Par Descartes, sur son blog

ampoule-lumiere-noir-485x728.jpg

Pour une fois je vais vous offrir, mes chers lecteurs, un article résolument optimiste. Un optimisme qui vient d’un quartier assez atypique pour être signalé. Si je vois aujourd’hui la vie couleur de rose, c’est grâce à une campagne publicitaire.

Etrange, n’est ce pas ? En général, la publicité me donne plutôt envie de pleurer. Entre les paysans souriants qui vous offrent un bout de saucisson en insistant sur les clichés du « terroir », les affiches qui vous montrent des mondes futuristes remplis d’hommes avec des gros biscotos et de femmes avec des gros… cerveaux armés jusqu’aux dents, et les injonctions du genre « soyez ce que vous voulez être » ou « just do it » (sans qu’on sache très bien de quel « it » s’agit-il) on n’a pas vraiment le choix. Mais comme disait Malraux, dans le désert actuel chaque étincelle est un miracle. C’est pourquoi, pour une fois et exceptionnellement, je veux ici m’associer à une campagne publicitaire. Profitez-en, cela n’arrivera pas tous les jours.

La campagne en question est, vous l’aurez peut-être deviné, celle qu’EDF a lancée avec la formule « les hommes et les femmes d’EDF ne cesseront jamais de croire au progrès » (1). Elle est accompagnée par la mise en place d’un site internet dédié où l’on trouve des articles sur différents développements technologiques, passés ou en cours, des succès comme des échecs, et le tout placé sous l’injonction « donnons l’impulsion au progrès ». Le terme « progrès » est d’ailleurs décliné dans différentes affiches sous les formules « le progrès, c’est mieux réflechir la lumière », « le progrès ce n’est pas du vent, enfin, si (sur fond d’éoliennes) » et celle, beaucoup plus révélatrice qui dit « le progrès, il faut y croire pour le voir ».

Bien entendu, on pourra sourire devant le positivisme naïf de cette campagne, et même railler ce qui n’est finalement qu’une communication d’entreprise dont le but n’est finalement que de gagner de l’argent. En même temps, il n’est pas si fréquent de voir une grande entreprise communiquer sur les enthousiasmes de ses agents, et encore moins parler de « progrès », un terme qui, dans le contexte de l’idéologie irrationnelle et technophobe qui est devenue aujourd’hui dominante, sent le soufre. Même le terme « progressiste » est devenu suspect. Combien d’hommes politiques avez-vous entendu parler de « progrès » ces dernières années ? Combien se qualifieraient eux-mêmes de « progressistes » ?

Le « progrès », c’est le concept fondamental des Lumières. Il s’oppose à deux conceptions différentes. La première est celle de « l’âge d’or » : pour les tenants de cette théorie, le zénith de l’expérience humaine se trouve dans le passé, et à partir de ce moment nous n’avons fait que déchoir. Nous ne pouvons donc améliorer notre vie qu’en essayant de revenir en arrière. La seconde est celle de l’immanence d’un être humain, un être moralement défectueux et qui ne peut utiliser l’accumulation des connaissances et des avances technologiques que pour sa perte. A ces visions, les Lumières opposeront l’idée optimiste d’un être humain capable non seulement d’améliorer sa condition matérielle par le développement des sciences et des techniques, mais aussi s’améliorer lui-même en tant qu’être politique et moral par l’éducation et le recours à la Raison. Le positivisme d’Auguste Comte sera au XIXème siècle la forme la plus achevée de la croyance naïve dans le « progrès ». D’autres penseurs, notamment Marx, auront une vue beaucoup plus nuancée de la chose, tout en admettant tout de même les éléments fondamentaux de la vision progressiste, à savoir, que les découvertes scientifiques et technologiques contribuent à ce qu’en moyenne demain soit meilleur qu’hier.

Lire la suite sur le blog de Descartes

changement moyenne classe croyance énergie électricité centrale publicité EDF progrès

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site