Le projet local de Tomgu (suite)

  • Par arsin
  • Le 18/05/2013
  • Commentaires (0)

La suite des aventures de Tomgu en démocratie locale.

Commentaire de Pablito Waal : la rédaction d'un programme personnel, même quand on est un militant "de base", est souvent une expérience personnelle enrichissante, surtout quand elle prépare l'action...à condition de garder en mémoire qu'un programme est avant tout une boussole pour les choix à faire dans un monde que l'on découvre juste, et certainement pas un plan qui se mettra en oeuvre de A à Z.

http://chezvicky.be/files/2009/07/suggestion-3-suisses.jpg

Mon projet pour Pont-de-Claix : l'Education - par Tomgu

Mon projet pour Pont-de-Claix : Démocratie participative - par Tomgu

Mon projet pour Pont-de-Claix : Solidarité - par Tomgu

Mon projet pour Pont-de-Claix : Environnement - par Tomgu

Mon projet pour Pont-de-Claix : l'Education - par Tomgu

Comme je l'ai récemment annoncé, je mène actuellement une réflexion autour de ma ville afin d'aboutir à l'élaboration d'un projet pour Pont de Claix. Ayant décidé de structurer mes idées en thèmes, il me fallait donc en choisir un pour commencer la série.

Et mon choix c'est naturellement porté sur l'éducation qui est un sujet qui me tient particulièrement à cœur. Et ce sujet est d'autant plus important qu'il concerne nos enfants et leur avenir. Aussi, il me semble indispensable que l'éducation soit au cœur du projet de ville. 

L'éducation est à la fois un sujet vaste et complexe qu'il est clairement impossible d'appréhender dans sa totalité au niveau communal. En revanche, il apparaît que des actions sont bien évidemment réalisables à cet échelon. A mon sens, il est nécessaire d'agir à trois niveaux : la petite enfance, l'école et le collège.

Lire la suite sur le blog de Tomgu

Mon projet pour Pont-de-Claix : démocratie participative - par Tomgu

Dans la continuité des articles sur mon projet pour Pont de Claix, voici donc un nouveau thème après l'éducation. Et j'ai choisi aujourd'hui de vous parler de démocratie participative.

Comme l'éducation, ce sujet compte beaucoup pour moi d'où sa place dans la série. Indéniablement il existe un fossé entre les citoyens et ses représentants. Fossé qui tend d'ailleurs à se creuser de plus en plus, notamment en raison des affaires qui défraient la chronique (Cahuzac, DSK, Bettencourt …). On voit apparaître alors un sentiment de défiance croissant vis-à-vis de la classe politique.

Et la première et principale conséquence de cela est bien évidemment l'augmentation constante de l'abstention lors des élections, hormis la présidentielle et les municipales qui sont relativement épargnées. Cela s'explique en particulier par l'importance donnée à ces scrutins mais également par la proximité, réelle ou ressentie, des élus de ces deux échelons.

Lire la suite sur le blog de Tomgu


Mon projet pour Pont-de-Claix : Solidarité - par Tomgu

Après l'éducation et la démocratie participative, c'est avec le thème de la solidarité que j'ai décidé de continuer à détailler mon projet pour Pont de Claix. 

En cette période de crise économique où le pouvoir d'achat recule et le moral des ménages est au plus bas, il existe un risque réel de repli individuel qui conduirait à l'avènement du chacun pour soi. Or, à mon sens, c'est justement dans ce type de situation qu'il convient de se serrer les coudes afin de traverser au mieux cette épreuve. 

Dans cette optique, un certain nombre d'acteurs ont un rôle à jouer. L'Etat évidemment, les associations également mais aussi les collectivités territoriales et en l'occurrence les communes puisque c'est de cela dont il s'agit aujourd'hui. Clairement les communes, certes avec d'autres, doivent mener une politique de solidarité à destination de leur population.

Lire la suite sur le blog de Tomgu


Mon projet pour Pont-de-Claix : Environnement - par Tomgu

Dans un précédent article consacré à mon projet pour Pont de Claix, je vous parlais de solidarité. Indéniablement, il est nécessaire de faire preuve de respect pour ceux avec qui l'on vit. Mais il n'en reste pas moins qu'il est également impératif de respecter celle sur laquelle on évolue, à savoir notre bonne vieille planète Terre.

 N'étant pas par nature un fervent écologiste, je reconnais que le thème de l'environnement n'est pas celui que je maîtrise le mieux. De même, j'ai beaucoup de mal avec les "khmers verts" qui veulent imposer leur mode de pensée en faisant la chasse aux automobilistes par exemple. Cela étant, je suis bien conscient que les ressources naturelles ne sont pas inépuisables et qu'il faut donc chercher à préserver notre environnement, à la fois dans notre intérêt mais aussi et surtout dans celui des générations futures.

Lire la suite sur le blog de Tomgu




crédit environnement Web solidarité éducation participative démocratie local Pont-de-Claix Isère

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×