Mariage homosexuel : quelques choses à redire...

  • Par arsin
  • Le 16/01/2013
  • Commentaires (0)

 

Points de vue divers mais plutôt hostiles au mariage homosexuel, pour contrebalancer le point de vue médiatique majoritairement favorable, parfois de façon outrancière, au projet de loi. Certains de nos partenaires, comme Voltaire République , ou des auteurs que nous citons comme Laurent Pinsolle, sont en revanche partisans du "mariage pour tous". Voir aussi le dossier, contrasté, réuni par Contrepoints.

Lettre d’un adopté à François Hollande - par le Cercle des volontaires
Le mariage homosexuel est-il une évidence ? - par le journal Contrepoints
Un point de vue libéral.
Mariage pour tous, euthanasie et libéralisme : la quadrature du cercle ? - par le journal Contrepoints
Un point de vue libéral et chrétien.
Mariage homosexuel : le stade supérieur de l'ultra-libéralisme ? - par Descartes
Lettre d’un adopté à François Hollande - par le Cercle des volontaires
Par le Cercle des volontaires, sur leur site
http://www.cercledesvolontaires.fr/
(Lettre publiée par Cyril Langelot sur le site Boulevard Voltaire)
Monsieur le Président de la République,
Dans quelques mois, vous priverez irrémédiablement un enfant d’un père et d’une mère puisque vous allez permettre à des personnes du même sexe d’adopter. Alors même que l’institution de l’adoption était jusque-là censée apporter à des enfants qui ont perdu leur père et leur mère de retrouver, de manière fictive, un père et une mère de substitution. 
Au risque de vous surprendre, je voudrais vous dire que la capacité d’amour et de bienveillance des adoptants ne sont pas suffisantes. La construction psychique d’un enfant abandonné, orphelin ou retiré et placé à la DASS (aujourd’hui ASE) est très complexe. 
Lire la suite sur le site de le Cercle des volontaires
 
Le mariage homosexuel est-il une évidence ? - par le journal Contrepoints
Par le journal Contrepoints, sur leur site
http://www.contrepoints.org/
Les partisans du mariage homosexuel desservent leur cause en ne désavouant pas leur aile dure. 
Par Marc Crapez. 
Engagement 31 de François Hollande, le mariage pour tous
Au sujet du mariage homosexuel et de l’adoption, on entend des deux côtés des arguments expéditifs, idéologiques et outranciers. Sous couvert de neutralité, les partisans infligent aux opposants un rapport de sujétion. Ils se présentent comme les tenants de la science face à l’obscurantisme. Comme ceux qui disent l’évidence. 
Lire la suite sur le site de le journal Contrepoints
 
Mariage pour tous, euthanasie et libéralisme : la quadrature du cercle ? - par le journal Contrepoints
Par le journal Contrepoints, sur leur site
http://www.contrepoints.org/
Mariage pour tous en France, euthanasie en Belgique : deux débats éthiques d’actualité. Comment le libéral peut-il se situer face à ces deux débats ?
Par Philippe Bouchat, depuis la Belgique. 
"Manif pour tous" du 13 janvier à Paris. 
À moins de vivre dans une île coupée de tout, personne n’ignore qu’hier, dimanche 13 janvier, s'est déroulée à Paris la Manifestation pour tous, marche contre le projet gouvernemental de « mariage » pour tous.  Au même moment, en Belgique, vient de commencer un autre débat éthique : celui de l’extension de la loi sur l’euthanasie aux mineurs et déments, débat d’autant plus d’actualité que la Belgique vient de connaître la première euthanasie de jumeaux.  Mariage pour tous, euthanasie ; deux débats éthiques d’actualité. Comment le libéral peut-il se situer face à ces deux débats ? Qui plus est lorsque, à mon instar, le libéral est croyant (catholique), n’est-il pas impossible de concilier sa foi religieuse et sa conviction libérale : ne s’agit-il pas là de la quadrature du cercle ? Telles sont les questions auxquelles le présent article va tenter de répondre…
Lire la suite sur le site de le journal Contrepoints
 
Mariage homosexuel : le stade supérieur de l'ultra-libéralisme ? - par Descartes
http://descartes.over-blog.fr
[...] entendons nous sur les termes. Pourquoi parler de « dérive ultra-libérale » ou, comme je le ferai plus tard, « d’ultra-individualisme » au lieu de se contenter des mots « libéral » et « individualiste » ? Parce que je suis convaincu qu’il faut utiliser les mots justes si l’on veut avoir une pensée un tant soit peu subtile. Et qu’il faut faire une différence entre ce qu’est le « libéralisme » et « l’individualisme » classique, celui hérité des Lumières, et ces nouveaux libéralisme et individualisme tels qu’ils sont apparus à la fin des années 1960, nés de l’improbable mariage de la Société du Mont Pélérin et des enragés de Mai 1968. La différence est fondamentale : la doctrine des lumières repose sur l’idée de séparation de la sphère publique, celle des choix et délibération collectives, et la sphère privée, celle des choix individuels. Le libéralisme, l’individualisme illuministe proclament la totale liberté de l’individu dans une sphère privée préservée de l’ingérence de la société.
Lire la suite sur le blog de Descartes
 

chrétien gay ultralibéralisme libéralisme contrepoints Pinsolle adoption homosexuel mariage

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site