Non, le « mariage pour tous » n’a rien à voir avec Mai 68. Au contraire - par Joe Liqueur

  • Par arsin
  • Le 25/04/2013
  • Commentaires (0)

Commentaire de Pablito Waal : Le projet de loi sur le "mariage pour tous" ayant été adopté définitivement le 23 avril, voici la conclusion qu'en tire Joe Liqueur, du blog Communisme Libéral. On n'est pas obligé d'être d'accord sur tout, notamment sur l'absence d'intérêt du mariage (cf. les comparatifs entre les conditions des mariés, pacsés et concubins ici ou ici), mais il est très pertinent, comme l'avait jadis noté Descartes, que la revendication du "mariage pour tous" est bel et bien une déviation par rapport à l'esprit de 68 si souvent aperçu derrière cette loi.

Par Joe Liqueur, sur son blog

J’entends à l’instant l’inénarrable Christine Boutin conspuer les valeurs « libérales-libertaires », issues de Mai 68 et dont découlerait la loi sur le « mariage pour tous ». Refrain entonné par de nombreux porte-parole et simples manifestants anonymes. Il y a là un non-sens, un contresens et un fantasme.
D’abord, le non-sens des valeurs « libérales-libertaires ». Accoler ces deux termes n’a aucun sens, et j’en fais régulièrement le reproche à des auteurs qui me sont par ailleurs sympathiques, tels que les blogueurs Coralie Delaume, Descartes, Laurent Pinsolle et consorts, tendance réac-souverainiste de gauche ou de droite. Comme vous le savez, je suis à la fois socialiste (dans le domaine de la politique économique) et libertaire dans le domaine « sociétal ». Et je ne pense pas être (tout à fait) un cas social.
En vérité, il ne faut pas confondre d’une part le libéralisme institutionnel des néolibéraux et ordolibéraux, celui de Thatcher, Reagan, Fabius, Bérégovoy, Jospin, Sarkozy, Hollande, Merkel et compagnie, qui va de pair avec des positions « sociétales » plutôt conservatrices voire liberticides (cf la prohibition des drogues ou encore… le mariage homosexuel, je vais y revenir), et d’autre part le libéralisme des libertariens, qui s’étend clairement aux questions sociétales. Mais ce ne sont pas les libertariens qui sont au pouvoir : ce sont les néolibéraux et ordolibéraux. Ensuite, le contresens. Non seulement la revendication du « mariage pour tous » n’a rien à voir avec les valeurs de Mai 68, mais encore elle en est l’opposé. Le « mariage pour tous », c’est bien le signe que la « gauche » néolibérale enterre définitivement les valeurs de Mai 68, en même temps que le socialisme (moyennant quoi elle n’est plus du tout de gauche, même en cherchant bien).
Mai 68, c’était le mariage pour personne. Vous souvient-il, chers concitoyens âgés de 60 ans et plus, que les agités de 68 eussent exprimé des revendications de type « mariage pour tous » ? Sans déconner… Vous souvient-il par ailleurs, chers concitoyens de tous âges, que plus récemment Manuel Valls, Jean-Marc Ayrault ou François Hollande eussent évoqué la fin de la prohibition de la drogue ou la suppression du mariage civil ?

Barjot boutin filiation hétérosexuel homosexuel tous loi vote mai 68 concubinage mariage pacs

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×