Portrait de Valls en Saint Laurent - par Descartes

  • Par arsin
  • Le 31/08/2014
  • Commentaires (0)

Par Descartes, sur son blog

Cet article fut écrit avant l'annonce du nouveau gouvernement.

Il n’y a pas que les discours de Mélenchon dans la vie. Ce week-end, on pouvait écouter des discours autrement plus intéressants pour qui veut observer la vie politique française. Je veux parler, bien entendu, des discours prononcés par Arnaud Montebourg et Benoît Hamon à la « Fete de la Rose » de Frangy-sur-Bresse. Il faut dire que notre ministre de l’économie et du redressement productif national (je sais qu’il tient à ce titre) a su, au cours des années, faire de cette fête à priori provinciale un événement national qui lui offre une tribune de rentrée privilégiée. Comme quoi, cela paye en politique d’établir des rituels et des continuités plutôt que de faire du « neuf » et de « l’inédit » en permanence.

Je dois avouer que je n’ai pas supporté l’écoute du discours de Benoît Hamon. Je n’arrive d’ailleurs pas à comprendre comment un personnage aussi falot, aussi dépourvu de toute idée personnelle, sans le moindre charisme, peut occuper une place aussi importante dans les équilibres internes du PS et dans la politique nationale. Mais vous m’accorderez qu’ayant écouté le même dimanche une heure dix de Mélenchon puis quarante-cinq minutes de Montebourg, je peux estimer avoir fait mon devoir de citoyen.

Lire la suite sur le blog de Descartes

Valls parti PS économie Montebourg duflot intérêt progressiste Hamon discours

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site