Pour un nouveau compromis de Luxembourg - par l'Association pour une Constituante

  • Par arsin
  • Le 18/08/2013
  • Commentaires (0)

Par Etienne Tarride, sur le site de l'Association pour une Constituante

http://fr.euabc.com/media/scaled/Zw4nPV.jpg

Retour à la "politique de la chaise vide" ?

Réfléchir au rétablissement de la démocratie impose de poser la question de l’Union européenne, des traités qui la fondent, en particulier de la monnaie unique. Nous avons appelé de puis longtemps à débat sur ces questions. Plusieurs de nos amis ont exprimé leur opinion. Ci-dessous, c’est Êtienne TARRIDE, gaulliste de gauche, qui donne la sienne.

***

La France est, en 2013, placée dans une situation comme elle n’en a que rarement connu en dehors de quelques catastrophes nationales historiques.

La majorité de Gauche en place ne bénéficie plus, semble-t-il, de la confiance du peuple, l’opposition de Droite battue il y a moins d’un an ne semble pas, selon les chiffres que nous connaissons en bénéficier beaucoup plus.

L’extrême droite, si elle progresse, n’est toujours pas jugée crédible, et à très juste raison pour représenter autre chose qu’un cortège de protestataires à l’idéologie dangereuse pour les libertés et incapables de la moindre proposition raisonnable.

Depuis quelques temps, les « affaires » réapparaissent, ce qui en France n’est guère surprenant puisqu’elles n’ont jamais vraiment disparu.

La réalité de notre mauvaise situation tient en fait en un mot, le chômage. Le chômage très important, et qui ne manquera pas de s’aggraver encore. Le Peuple Français considère à tort ou à raison, peu importe, que le trou est sans fond. C’est essentiellement de cette certitude que résultent les autres maux, le discrédit des formations politiques à vocation majoritaire, les scandales qui seraient moins ressentis comme insupportables en d’autres circonstances, la faiblesse de la croissance aussi, il n’est jamais de croissance dans des pays et des époques sans espoir.

Il est aujourd’hui établi que la création de la monnaie unique Européenne n’a, sur la croissance et l’emploi, aucun des effets bénéfiques attendus par ses promoteurs. Il est aujourd’hui établi que la politique d’austérité ne peut avoir que des résultats nocifs. Il n’est pas encore certain que la monnaie unique et l’austérité soient indissolublement liées. Pour ma part, je l’ai toujours pensé, mais je crois aussi que l’idée de sortir brutalement de l’Euro pour rétablir le Franc serait suicidaire en un temps ou la spéculation sur les monnaies se déchaine, en un temps aussi où le niveau de vie tend trop vers le bas pour permettre des chocs qui ne sont pas indispensables.

Lire la suite sur le site de l'Association pour une Constituante

programme De Gaulle rapport négociation compromis Luxembourg PAC départ chaise vide force

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site