Qu'est-ce que le néoféodalisme ? - par L'Oeil de Brutus

  • Par arsin
  • Le 01/01/2014

Par l'Oeil de Brutus, sur son blog

Commentaire de Pablito Waal : c'est donc Brutus qui inaugure l'année 2014 sur l'Arsin. Editant sa propre revue de presse depuis octobre 2012, baptisée "Le Vieux Cordelier" (pour reprendre un titre de la Révolution), L'Oeil de Brutus nous présente dans son numéro de décembre 2013 ce qu'il appelle le "néo-féodalisme" contemporain, en substitution de la République.

Au moins, à l'époque, ça avait de la classe.

« Notre peuple porte de graves blessures, mais il suffit d’écouter battre son cœur malheureux pour connaître qu’il entend vivre, guérir, grandir. Le jour va venir où, rejetant les jeux stériles et réformant le cadre mal bâti où s’égare la nation et se disqualifie l’Etat, la masse immense des Français se rassemblera sur la France. »

Charles De Gaulle.

Editorial – Qu’est-ce que le (néo)féodalisme ?

Au Moyen-âge, le féodalisme s’appuyait sur un système de fiefs (reliés entre eux par des réseaux de vassalité-suzeraineté), dans lequel le peuple, numériquement très majoritaire, se retrouvait sous l’autorité politique, militaire, judiciaire, fiscale et religieuse de l’aristocratie. Aristocratie qui, avec l’effet du temps, s’est progressivement coupée de tout lien avec le peuple.

Qu’est-ce à dire aujourd’hui ? Que trouve-t-on ?

Lire la suite sur le blog de l'Oeil de Brutus

Union Européenne Etat capitalisme libéralisme incompétence féodalisme suzerain

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site