Quand Caroline Fourest et Fiammetta Venner explosent en vol - par Joe Liqueur

  • Par arsin
  • Le 10/02/2014
  • Commentaires (0)

Par Joe Liqueur, sur son blog

Caroline Fourest et Fiammetta Venner se démasquent aussi très bien elles-mêmes.

J’achève bientôt la lecture de Marine Le Pen démasquée, un ouvrage que notre petit roquet des bacs à sable idéologiques, j’ai nommé la citoyenne Fourest, a commis et cosigné avec Fiammetta Venner. Sur la forme, souvent confus parce que vite et mal écrit, mais on peut au moins admettre que les développements concernant le fonctionnement du Front national sont assez éclairants, et vont d’ailleurs dans le sens de ce que disent des gens comme François Asselineau ou Laurent Pinsolle (accessoirement je trouve assez piquant de faire ce double rapprochement, peut-être suis-je parfois enclin à une certaine perfidie).

N’empêche : ce que Fourest et Venner ont à dire sur l’économie en général et sur la question de l’euro en particulier, ou sur la géopolitique, ou a fortiori sur la philosophie politique, est pour le moins… inutile, et le mot est faible - mais vraiment, très faible.

Je n’ai rien a priori contre Caroline Fourest, ni surtout contre Fiammetta Venner dont j’avais plutôt apprécié le livre intitulé L’effroyable imposteur et consacré à Thierry Meyssan – et qu’elle avait écrit seule. Peut-être cela tenait-il aussi à la nature du sujet, moins vaste et qui par là portait un peu moins à la connerie ; sans parler de la personnalité de Meyssan lui-même – notre imbécile planétaire est à lui tout seul une telle usine à conneries qu’il n’y avait pas besoin d’en rajouter… [1] Il me semble quand même que la citoyenne Venner, qui est la moins médiatisée des deux, soit aussi celle des deux qui écrit et dit le moins de conneries… Quoi qu’il en soit, la défense des droits des femmes, de la laïcité, la lutte contre la vision paranoïaque du monde, la lutte contre la xénophobie, tout cela me tient à cœur. J’aurais donc a priori quelques affinités idéologiques avec les deux auteurs.

Mais il arrive qu’elles se mettent à parler d’économie (par exemple), ET LA, C’EST LE DRAME.

Lire la suite sur le blog de Joe Liqueur

Union Européenne euro sortie dette Le Pen franc Fourest Marine salaire Caroline Fiametta Venner

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×