Réforme territoriale: qu'en penser? - par Nationaliste Jacobin

  • Par arsin
  • Le 06/07/2014
  • Commentaires (0)

Par Nationaliste Jacobin, sur son blog

http://www.letelegramme.fr/images/2014/04/16/selon-paul-molac-dans-l-etat-actuel-des-textes-toute_1876810_660x372.jpg

En ce qui me concerne, beaucoup de mal. Non point que je sois hostile par principe à un redécoupage des régions administratives, mais la question pour moi est moins de savoir à quoi la nouvelle carte de France ressemblera que de connaître les finalités d’une telle remise à plat. La réforme territoriale est un vieux serpent de mer qui refait surface régulièrement. Pour moi, un redécoupage des régions ne présente un intérêt que s’il s’opère selon deux axes bien définis : a) empêcher par tous les moyens que se reconstituent les provinces d’Ancien Régime ; b) affaiblir l’échelon régionale qui est historiquement une strate administrative à l’efficacité contestable et plutôt dangereuse pour l’unité de la République. Or la réforme Hollande est bien évidemment loin, très loin de ces objectifs. Mon inquiétude principale est la disparition des Conseils généraux. Pourquoi ?

D’abord parce que, c’est vrai, je suis plutôt conservateur, et je me méfie des grands chamboulements. Ensuite, le Conseil général est un héritage de la Révolution française, et pour cela il est cher à mon cœur de jacobin. De manière plus pragmatique, je pense que le département est un échelon administratif pertinent. D’ailleurs, dans une bonne partie de la France qui n’a jamais connu de grands états « régionaux » comme la Bretagne ou la Provence médiévales, le département peut ici ou là, recouvrir assez fréquemment une ancienne circonscription (cité antique, pagus, comté médiéval). C’est le cas de ma région natale, la Touraine, qui correspond assez bien à l’actuel département d’Indre-et-Loire. Bien sûr, il n’est pas question officiellement de supprimer le département en tant que territoire où s’exerce l’action de l’Etat, mais chacun sait que le département privé du Conseil général, ce ne sera plus vraiment le département. J’ajoute qu’il est assez paradoxal de prétendre « rapprocher » les centres de décision des citoyens tout en agrandissant les régions, en augmentant leurs prérogatives et en supprimant une assemblée, le Conseil général, qui est plutôt proche des citoyens, en tout cas plus proche que les actuels Conseils régionaux. Quand vous habitez au fin fond de l’Aveyron, il est plus facile de se tenir au courant des décisions prises à Rodez que de celles prises à Toulouse. Ce que j’apprécie aussi dans nos départements, c’est qu’ils sont bien souvent de taille comparable. Le département symbolise pour moi le principe d’égalité inscrit dans notre devise républicaine. La région, au contraire, m’évoque la mise en concurrence des territoires. Et ce n’est pas qu’un fantasme : la promotion de l’échelon régional est liée à la construction européenne, laquelle, faut-il le rappeler, repose sur « la concurrence libre et non faussée », des entreprises, des salariés, des Etats, des régions aussi. Le département contre la région, c’est un peu la tradition républicaine française contre la « modernité » européiste et libérale, le principe de solidarité nationale contre les égoïsmes locaux. Aucun département français n’est en mesure de tenir tête à l’Etat, si riche soit-il. Mais les régions ? Lorsque certaines seront assez vastes, assez riches et disposeront de suffisamment de prérogatives, qui peut nous assurer que des dirigeants ambitieux ne chercheront pas à provoquer la sécession ? Ou du moins à réduire la contribution de leur territoire à la solidarité nationale ? Quand j’entends certains « bonnets rouges », je ne suis pas très sûr d’avoir envie d’une Bretagne « réunifiée ». Quand je vois ce qui se passe en Catalogne, en Flandre, en Ecosse, je ne suis pas rassuré. Et une éventuelle ratification de la Charte européenne des langues régionales n’est certainement pas de nature à faire taire les revendications régionalistes.

Lire la suite sur le blog de Nationaliste Jacobin

réforme conseil département région général bretagne Touraine Picardie Champagne-Ardennes

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site