Sur la propagande néolibérale - par L'Oeil de Brutus

  • Par arsin
  • Le 08/08/2012
  • Commentaires (2)

Par L'Oeil de Brutus, sur son blog

http://loeildebrutus.over-blog.com

Commentaire de Pablito Waal : L'Oeil de Brutus, dans la dernière note de l'article, fait référence à un article du Monde où un philosophe explique que le ratio dépenses publiques/PIB n'est pas un indicateur pertinent, car le PIB n'est pas une somme des dépenses faites par les agents économiques (privés ou publics) dans un pays (somme beaucoup plus élevée que le PIB), mais une somme des valeurs ajoutée. Ce n'est pas une raison pour rejeter cette observation des dépenses publiques et de les comparer à une grandeur économique, le PIB ou une autre. Car un fort niveau de dépenses publiques signifie qu'à un moment ou un autre, et plutôt fréquemment, par l'impôt ou par l'emprunt, la monnaie circulant dans le pays passe entre les mains du secteur public, et donc que cela fait une marge de manoeuvre en moins pour les agents non étatiques.

pravda-copie-1.jpg

Le 5 août 2012, Le Cercle des libéraux mettait en ligne une interview de Guy Millière, l’un des chefs de file français du courant ultralibéral et néoconservateurs[i]. Le Paul Wolfowitz français en quelques sortes (Guy Millière a soutenu Geroges W. Bush lors des présidentielles américaines de 2000 et 2004 et s’est prononcé en faveur de la guerre en Irak[ii]). Cette interview est une pure illustration de propagande néolibérale, à faire pâlir d’envie Goebbels ou La Pravda de la grande époque soviétique.!

Quelques exemples :


- "Le monopole public sur l’enseignement supérieur " : c'est archi faux. Contre-exemples : les écoles de commerce ne sont pas des écoles publiques et ça fait bien longtemps que l'on n'y enseigne que les dogmes libéraux. Les universités publiques ont certes tendance à être classées "à gauche"[iii], mais, du fait du système de l’enseignement supérieur français, leurs étudiants ont un poids négligeable dans l'économie, les grandes entreprises recrutant essentiellement des HEC. En outre, même dans la grande école publique par excellence, l'ENA, on apprend à brûler Keynes et à vénérer les dogmes libéraux.


- L'absence de financement pour les recherches en économie, tendance libérale. Faux et archi-faux : il suffit de voir la galaxie des clubs de pensée qui gravite autour du MEDEF ou encore les travaux de l'Institut Montaigne ou de l’institut Turgot (dont M. Millière est président du conseil scientifique).


- "la gauche est, par définition, hostile à la liberté économique". Il suffit de voir ce que fait le PS ... Les plus grandes mesures de "libéralisation" et de dérégulation (notamment en matière financière) ont été faites par la gauche.

 

On remarquera au passage le discours clivant classique des extrémistes : pour M. Millière, en économie on est soit marxiste soit libéral, entre les deux rien n'existe. Et quand on est libéral, on se réclame forcément de Hayek. Stuart Mill, Sen, Aron, Tocqueville, Max Weber, Guillot, etc. sont déjà des traitres ou presque.

 

Lire la suite sur le blog de L'Oeil de Brutus

libéralisme Etat monopole éducation Milière propagande prélèvements PIB privatisations

Commentaires (2)

1. L'oeil de Brutus (site web) 09/08/2012

Réponse au commentaire de Pablito Waal :
Je suis bien d'accord avec vous, l'indicateur peut avoir sa pertinence. C'est son appellation qui a son importance : il ne faut pas oublier que ce n'est qu'une comparaison (les prélèvement obligatoires par rapport au PIB) et non une inclusion (... dans le PIB), ce qui est une manipulation.

Autre petit point qui n'a rien à voir : merci de ne pas reproduire mes articles dans leur intégralité mais simplement leur introduction.

Bien cordialement à vous.

2. Pablito Waal (site web) 09/08/2012

Bonjour,

merci d'avoir signalé ce point. C'est corrigé.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×