Vous êtes plutôt Tahrir ou plutôt La Paz ?

  • Par arsin
  • Le 04/07/2013
  • Commentaires (0)

Tribune libre de Pablito Waal

06/07 : voir aussi l'article du Cercle des Volontaires. 10/07 : voir aussi l'article de Valeurs et Actions Républicaines.

L'armée monte la garde sur le pont menant à la mosquée Raba el-Adouiya, où sont rassemblés les membres des Frères musulmans et les parisans de Mohamed Morsi, le 4 juillet.

Cherchez E. Snowden dans cette photo prise au Caïre. Vous ne le trouvez pas ? Normal.

Un petit article à vif, pour faire quelques remarques. Aujourd'hui, nombre de "dissidents" et autres "résistants à l'Empire" (américain) n'avaient en tête et sur leurs claviers que la pathétique histoire de l'avion d'Evo Morales détourné hiers vers Vienne suite à une suspicion (infondée et de toute façon irrecevable) de la présence d'Edward Snowden dans ledit aéronef. Les mêmes commentateurs dénonçant - à juste titre - la faute diplomatique révélant - qui n'était pas au courant ? - la soumission atlantiste de plusieurs pays d'Europe (puisque la France, l'Italie, l'Espagne, le Portugal et l'Autriche sont dans le coup), vont parfois jusqu'à approuver les manifestations ayant eu lieu à La Paz aujourd'hui. Mobilisations au cours desquelles des pancartes insultant notre pays (dans un français exécrable qui plus est, autant écrire en castillan) ont été exhibées, le drapeau de notre nation brûlé, et notre ambassade attaquée (ce qui constitue également une faute diplomatique de la part des boliviens, qui avaient la responsabilité de protéger ce bâtiment, surtout dans un moment de tension). Un député bolivien a même suggéré l'expulsion des ambassadeurs des pays européens concernés, proposition franchement imbécile puisque ne contribuant à rien d'autre qu'à l'exacerbation gratuite des tensions (1).

Pourtant, aujourd'hui, des évènements bien plus importants viennent de se dérouler en Egypte. Après un an de pouvoir, Mohammed Morsi, premier président élu du pays depuis l'après-Moubarak, a été déposé par l'armée. Dans un contexte, certes, de manifestations gigantesques, dépassant celles de janvier 2011, atteignant entre 17 et 33 millions de personnes (ce qui est absolument énorme pour un pays de 80 millions d’habitants…et nécessiterait que des estimations plus scientifiques soient faites). L’armée a annoncé la tenue d’élections présidentielles anticipées, dans le cadre d’une feuille de route soutenue par l’opposition. Le parti de Morsi, les Frères Musulmans, appelle à manifester vendredi.

Entendons-nous bien : l’auteur de ces lignes n’a aucune sympathie pour la confrérie fondée en 1928, et les griefs des citoyens égyptiens contre l’autoritarisme et la tendance à l’extralégalité assumée par ce président sont bien réels et compréhensibles. Mais ce qui vient de se passer n’est pas moins qu’un déni du processus démocratique. Une série de manifestations, quand bien même elle mobiliserait le quart de la population vivant dans le pays, n’est pas comparable à un vote où tous peuvent participer, et où chacun dispose de la confidentialité de l’isoloir pour pouvoir faire son choix en dehors des mouvements grégaires. Aujourd’hui, les gouvernements de plusieurs pays d’Europe, dont la France, ont « pris acte » (2) de ces nouvelles élections. La préoccupation démocratique de nos gouvernants est louable, mais il aurait été plus juste qu’ils attendent quelques jours pour voir si un accord global entre les différents partis (dont les Frères Musulmans, toujours actuels dépositaires des suffrages du peuple égyptien de 2012) peut être trouvé pour cette « feuille de route », et surtout pour voir si un embrasement violent peut être évité. Cet empressement de nos responsables ( ?)  politiques à se mettre devant le fait accompli, concernant le plus peuplé des pays arabes, est nettement plus grave que les histoires aéronautiques du chef d’état andin ou les tribulations du hacker de Hawaii (3).


Quelques sources pour la chronologie des faits (pas de la presse dissidente, certes, mais on enrichira au fur et à mesure) :

http://www.lemonde.fr/afrique/reactions/2013/07/04/ce-qui-s-est-passe-en-egypte-est-il-un-coup-d-etat-ou-une-revolution_3441599_3212.html

http://www.lemonde.fr/afrique/reactions/2013/07/04/barack-obama-profondement-inquiet-par-le-coup-d-etat-en-egypte_3441500_3212.html

http://www.lemonde.fr/international/article/2013/07/04/comment-mohamed-morsi-a-perdu-l-egypte_3441951_3210.html

http://www.liberation.fr/monde/2013/07/03/reunion-de-crise-de-l-etat-major-egyptien_915608

http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2013/07/04/les-freres-musulmans-ebranles-dans-tout-le-monde-arabe

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202874526515-en-direct-l-egypte-a-un-nouveau-president-par-interim-582719.php

(1) On rétorquera que l'interdiction de vol adressée par la France à l'avion présidentiel bolivien est aussi imbécile, certes; mais elle répondait à un prétexte qu'est la traque d'une personne (E.Snowden) recherchée par un pays allié. On peut penser ce que l'on veut de l'alliance (ou soumission) française aux USA, ou du fait même de vouloir arrêter ledit informaticien. Ce n'est pas sur ce site que ces motifs seront approuvés. Mais l'action des autorités françaises n'a pas été mue par la haine de la Bolivie ou d'Evo Morales. Alors que certaines réactions boliviennes émanent clairement d'une rage anti-française, ou anti-occidentale en général, ce qui n'aide pas à prendre au sérieux ces "anti-impérialistes" en quête de "respect". Dans une situation peu honorable comme celle dans laquelle viennent de se mettre plusieurs états d'Europe du Sud-Ouest, c'est aux diplomates d'agir pour rassérener les relations internationales, pas à la rue de s'enflammer, encore mois aux assemblées.

(2) Cf. la brève de 9h40 dans l'article de Libération mis en lien.

(3) Nous essaierons tout de même de consacrer un article à l'affaire Snowden, une fois que l'horizon nilotique aura été éclairci.

Armée USA diplomatie Bolivie Morales Egypte frères musulmans Morsi Fabius coup d'état Snowden avion détournement La Paz

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

RETOUR A L'ACCUEIL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×