Les 10 ans du petit dictateur - par S.Bastille et F.Darthe-Payan

Par Sonia Bastille et Fabien Darthé-Payan, sur son blog

http://darthe-payan-lejacobin.over-blog.com

  

L'euro,  mis en circulation le 1er janvier 2002 sous forme fiduciaire, mais en usage dès 1999, succédait alors à l'ECU, la première unité de compte européenne mise en service en 1979.

  

 

L'euro, ce petit dictateur !

 

 

 L'euro, monnaie unique  de  l'Union Européenne, devait  apporter  aux Européens : croissance économique, prospérité, stabilité tant monétaire que financière. Liée à la Banque Centrale Européenne, la monnaie unique, devait être l'outil nécessaire aidant au développement économique et aussi être le facilitateur des convergences économiques au sein du marché unique européen selon le traité de Maastricht. L'euro devait aussi [nous] protéger de la spéculation qui frappait les monnaies nationales et notamment le Franc et aussi, mieux nous faire résister face au Dollar américain.

 

Pas plus que pour l'Union Européenne, l'euro ne nous a apporté ces espèrances ! Bien au contraire !

 

Que voyons-nous, dix ans après ? Et bien que cette monnaie unique indépendante devient un véritable "petit dictateur" tant pour les Étatsque pour les citoyens et les économies nationales. L'euro, par rapport à des monnaies comme le Dollar américain ou le Yuan chinois, pénalise de nombreux pays européens et notamment la France montrant que ce protecteur devient notre fossoyeur. Le fossoyeur de notre économie productive donc de nos emplois et de notre protection sociale.  Dix ans après l'instauration de l'euro, comme monnaie unique, le capitalisme et le libre échange les plus débridés règnent sur l'Union Européene et donc sur la France avec son lot de désindustrialisation, de privatisations de services publics, de dérégulations des marchés, de chômage de masse et de remise en cause de l'Etat providence.

 

 

 L'euro ne nous a pas apporté la stabilité bien au contraire ! Les crises conjointes de la dette et de la zone euro montrent que la monnaie unique empêche toutes solutions alternatives aux politiques libérales de libre échange et d'austérité. Les États ont été dépossédés de leur souveraineté monétaire et n'ont plus aucune prise sur leur seconde créature (après l'Union Européenne). Comme l'Union Européenne, l'euro se retourne contre ses créateurs !

 

Le seul objectif atteint par l'euro c'est la convergence économique qui devient unicité jusque dans les budgets !

 

 

Reconquérir la souveraineté nationale et monétaire. Démonter l'euro et engager le processus de Salut public républicain de souveraineté.

 

 

Il est temps d'engager le sursaut républicain de Salut public autour de la reconquête de la souveraineté nationale et monétaire pour notre pays en sortant de l'Union Européenne et de l'euro. Utilisons l'article 50 du Traité sur l'Union Européenne(1) (version consolidée), selon les dispositions prévues à  l'article 218 du Traité sur le Fonctionnement de l'Union Européenne(1) (version consolidée). Ces dispositions institutionnelles nous permettent de sortir de l'Union Européenne de manière négociée dans le cadre d'un accord cadre intergouvernemental.

 

Pour la reconquête de la souveraineté monétaire et le retour à notre monnaie nationale, le Franc, des pistes sérieuses, des solutions maîtrisées et négociées sont aujourd'hui connues et publiées et nous permettent, dans le cadre institutionnel européen  et selon un accord cadre intergouvernemental de pouvoir les envisager sereinement, un démontage de l'euro - monnaie unique et un retour pour notre pays à sa souveraineté monétaire.

 

Un Collectif d'économistes républicains(2) de divers horizons politiques, tous partisans que notre pays retrouve sa pleine  souveraineté nationale et monétaire, ont proposé dans un document point de vue intitulé : "Pour un démontage concerté de l'euro. Cela ne susciterait pas forcément le chaos." (2) un plan concerté, en six points, totalement réalisables. Le "précieux" document vient d'être publié par le journal Le Monde daté samedi 24 dimanche 25 et Lundi 26 décembre 2011. Vous en trouverez l'essentiel dans le lien ci-dessous.

 

Il va s'en dire que les 6 points de ce dispositif de démontage de l'euro passent par une claire reconquête de la souveraineté politique et économique, nationale et monétaire pour notre pays et la mise en place concertée d'un protectionnisme et d'un soutien efficaces de nos marchés, notamment de notre marché intérieur, de nos entreprises et de nos emplois au profit d'une politique volontariste d'investissement dans l'économie productive permettant la ré-industrialisation de la France, la maîtrise publique et nationale desbanques, du crédit et de la monnaie, le désendettement progressif et le maintien d'un haut degré d'Etat providence.  

 

Salut et Fraternité.

 

Sonia Bastille et Fabien Darthé-Payan

 

 

_______________________

 

(1)

http://eur-lex.europa.eu/JOHtml.do?uri=OJ:C:2010:083:SOM:FR:HTML

 

(2)

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/12/23/pour-un-demontage-concerte-de-l-euro_1622307_3232.html

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

RETOUR A L'ACCUEIL